Salta

Publiée le 31/08/2018
Premiers pas en terre Argentine !

Premier jour dans la ville

Le bus nous dépose au terminal d'où nous partons rejoindre notre Airbnb à pied. On constate assez vite que la ville est plus riche, bien que ce soit un endroit assez reculé d'Argentine. Les maisons sont finies et même peintes ou crepies, ce qui n'était que rarement le cas en Bolivie. Les voitures sont un peu plus récentes, sans bien sûr être très haut de gamme, et les magasins ont meilleur mine. Reste cependant le gros problème des déchets qui traînent ça et là... il faut dire que le système de poubelles est assez étrange. Ce sont de grandes panieres métalliques en hauteur mais complètement ouvertes si bien qu'au moindre coup de vent tout finit par terre. 

Nous arrivons rapidement au logement où notre hôte nous amène le petit dej : des petits pains avec le fameux dulche de leche. La confiture de lait est trouvée n'importe où ici, ils en mangent tout le temps, avec tout, et en quantité !

Le petit déjeuner pris, nous nous posons quelques instants avant de sortir faire un tour de la ville.
Nous partons en milieu d'après midi pour commencer la visite, cela tombe bien tous les magasins réouvrent après 17h.
Notre premier arrêt est la belle Nuestra Senora de la candelaria de la vina. Une très long nom pour une église toute bleue. Nous retrouvons bien une touche espagnole et des coupoles allant plus vers un style grec.
Nous continuons notre chemin et arrivons dans les rues commerçantes.
Beaucoup de boutiques, le marché principale n'est pas loin, le centre-ville à quelques rues.
Les rues sont animées et nous tombons sur un supermarché, parfait pour faire nos courses pour notre petite excursion de 2 jours prévue dès demain.
Une fois les courses faites, nous nous mettons en recherche de distributeurs.


Bien mal nous en a pris de ne pas emmener plus de dollars ou bolivianos pour les changer directement car tous les distributeurs imposent une taxe énorme à chaque retrait. De plus dans 90% des cas, vous ne pouvez pas retirer la somme maximale par faute de billets..
Ce n'est pas moins que la fin d'après midi que nous perdons à trouver le Graal pour enfin retirer les pesos argentins dont nous avons besoin... au détriment de la visite de la ville.

La nuit est tombée mais nous sommes toujours en ville donc nous continuons notre petit tour, avec 2 autres églises à notre actif. Elles sont éclairées et encore plus belles de nuit !

Nous commençons à avoir un petit creux. Nous prenons le chemin du marché central où nous retrouvons du monde et de la musique. Plusieurs petits restaurants offrant les mêmes services se battent le client.
Nous prenons place pour manger quelques empanadas et une pizza.

Nous prenons ensuite le chemin du retour. Demain notre location nous attend pour 2 jours de liberté et de road trip dans le nord, on a hâte !

Les poubelles de rue
Belle église de Nuestra Senora de la Candelaria de la vina
Belle couleur !
Place principale
Que des églises !
Magnifique de nuit !

Jour 2 : Début Road trip

Nous nous levons de bonne heure, les sacs sont bouclés. Nous partons récupèrer la voiture en laissant nos affaires, nous reviendrons les chercher.

Arrivés à la location, agréable surprise en constatant la voiture que nous avons : une Chevrolet assez spacieuse et confortable du doux nom familier de Joy.
Nous partons avec un peu d'appréhension  dans les rues de la ville apres avoir entendu un peu tout et n'importe quoi sur la conduite Argentine. Bon certes elle n'est pas belle à voir et il y a énormément d'accidents par ans (taux de mortalité équivalent à celui des années 70 en France). Ici pas de priorité à droite. C'est un peu à celui qui se montre le premier, qui ne laisse pas trop le choix ou qui a la plus grosse voiture de passer. Il y a aussi beaucoup de sens unique dans les rues mais franchement on peut s'en sortir facilement avec un bon GPS, ce qui est notre cas !

Nous retrouvons notre logement pour charger la voiture. Ça y est nous sommes prêts à prendre la route. Direction le Nord de l'Argentine et ses villages : Tilcara, Purmamarca, Salinas grandes et les grands espaces.

Nous sortons de la ville et commençons à prendre la route nationale de campagne pour profiter du paysage.
Peu de monde, les routes sont très étroites et sinueuses sur ce début de parcours. Mais quel plaisir de retrouver sa liberté de mouvement.

Quelques arrêts photos et nous arrivons aux abords d'une autre grande ville, San Salvador de Jujuy. Nous croisons sur la route quelques chevaux par groupe avec leur cavaliers habillés en tenue traditionnelle. Ils se dirigent en direction opposée. Nous sentons que nous passons à côté de quelque chose. Nous faisons demi tour et suivons le flot de chevaux.

Nous arrivons rapidement à un rassemblement. Nous nous garons pour observer de plus près.
Une fête Gauchos se tient en fait dans la ville, tous les 23 août cette fête est célébrée dans toute l'Argentine. Une occasion de montrer et défiler en tenue traditionnelle avec les cheveux sur l'avenue. Des communautés de plusieurs villages ont dû se rassembler. Nous nous amusons à regarder le défilé et voir que dès le plus jeune âge, les enfants sont initiés. Amusant de voir un petit bonhomme de 5 ans pas plus haut que 3 pommes être en selle sur un cheval d'une telle envergure et de tenir les rennes seul.

Nous repartons quelques minutes plus tard, nous avons du chemin encore à faire.

Nous ressortons de la ville et commençons à apercevoir de nouveau ce paysage aride, un peu similaire à la Bolivie.
De longues routes à travers le relief aux couleurs mélangées.

Nous prenons le temps de faire quelques pauses ainsi que le repas pic-nic sur le bord de la route.

Nous arrivons à Tilcara, petit village touristique et charmant logé au pied des montagnes colorés. Le tour du village se fait facilement et nous reprenons notre route pour l'objectif finale de la journée, le coucher de soleil sur les salinas grandes.

La route pour y accéder est également superbe, une longue route sinueuse à travers les montagnes, ça grimpe au fur et à mesure pour atteindre au col 4170m d'altitude. Quand on sait que nous sommes partis de 1600m, on a repris de l'altitude.

La vue est assez dégagée. Le col passé, nous redescendons légèrement sur les salinas grandes. Le 4ème plus grand désert de sel d'Amérique du Sud. Moins impressionnant que celui d'Uyuni mais tout aussi beau et intéressant à faire. Nous sommes assez fan de ce genre de paysage.

Nous arrivons à l'heure pour le coucher du soleil.
Le temps de profiter et de se demander où nous allons dormir.

Le moment est venu de trouver un coin pour se garer pour la nuit.
Nous trouvons rapidement un petit chemin en direction du salar.
Une piste menant à un village d'ouvrier mais nous continuons quelques mètres derrière un talus de terre pour ne pas déranger.
Ce sera notre lieu pour la nuit.

Petit retour en arrière et les souvenirs du Canada revienne avec nos nuits en voiture. Ce sera sûrement la seule en Argentine, de plus dans ce cadre assez unique.

Les sacs de couchage sont de sortie, nous nous habillons chaudement pour la nuit

La nuit qui s'annonce très fraiche.

Nous mangeons et nous nous endormons. Malgré le froid, nos duvets sont sacrément efficace.

Surprise!! Au milieu de la nuit, 2 ouvriers boliviens tapent au carreau, pleins phares braqués sur nous valant un bon sursaut dans la voiture.
Très gentils ils nous pensaient perdus et voulaient savoir ce qu'on faisait. Rassurés ils repartent. Un coup d'oeil à la montre pour voir qu'il est 4h du matin. Très difficile de se rendormir après une petite frayeur mais nous tombons de fatigue au bout d'un moment.

Début de parcours !
Belle journée en perspective !
Chauffeur privé
Quelque chose se trame !
Tombés en pleins dans une fête de Gauchos !
A tout âge !
Défilés de chaque communauté !
Lady à cheval !
Ça y est on est sorti de la ville !
On retrouve ce paysage aride !
Direction Tilcara
Petit dégradé plaisant
Tilcara
Tilcara
Tilcara
Tilcara
Direction salinas grandes
Un petit col
4eme plus gros désert de sel d'Amérique du Sud !
Coucher de soleil !
Crépuscule !

Vendredi 24 août, fin du road trip

Après une nuit fraîche dans notre petite voiture, nous émergeons de nos duvets pour constater que tout est gelé sur les vitres. Qu'à cela ne tienne, un petit coup de chauffage et nous découvrons la magnifique vue sur le Salar.

Nous grignotons quelques céréales et petits biscuits en guise de petit déj' en compagnie de nos amis vicuñas, puis prenons la direction des Salinas.

Pour pouvoir y accéder il y a obligation d'être accompagné d'un guide. Nous faisons donc la rencontre d'Antonia, une femme d'une cinquantaine d'années, habitant le village voisin. Elle monte dans la voiture et nous indique le chemin pour aller voir le procédé d'extraction du sel.

Étant donné l'heure matinale nous sommes seuls sur le Salar, quel plaisir ! Elle nous explique alors les bassins qui sont creusés dans le sel puis se remplissent d'eau où peut ensuite se faire la cristallisation. C'est après environ un an que le sel est ramassé, à l'aide de camions, par les hommes travaillant ici.

Nous voyons ainsi des bassins creusés à différentes périodes et donc plus ou moins cristallisés. Le sel est par la suite amené dans divers usines ou centres de traitement afin de le nettoyer et d'ajuster les taux d'iode et de sodium pour finalement être commercialisé pour l'alimentation. Elle nous indique également qu'une partie est prélevé sous forme de blocs pour faire des petites constructions comme on a pu le voir dans les hôtels de sel à Uyuni.
Nous nous dirigeons ensuite vers l'oeil des Salinas. C'est un petit bassin d'eau douce au milieu du Salar. Du fait que l'eau sorte de terre non salée et que du dioxyde de carbone s'échappe du sol, celle ci ne subit pas de cristallisation et le sel s'arrête en bordure du bassin. Antonia nous dit que parfois, lorsque les sorties de gaz sont plus importantes, on peut voir un petit geyser. C'est un endroit très important pour les communautés alentours, une symbolisation de la Pachamama, la terre mère. Il y a souvent des célébrations autour du bassin avec beaucoup d'offrandes pour celle qui donne la vie : infusion de coca, fruits et légumes en tous genres, accompagnés de chants et de danses.
Une fois toutes ces explications données, nous passons à la réalisation de quelques photos. Antonia, habituée, prend le rôle d'une véritable photographe. Elle nous indique les positions et emplacements à prendre avec un grand sourire. Nous remontons ensuite en voiture pour la déposer au point de départ. Pendant le trajet elle en profite pour nous demander quelques mots de français qu'elle pourra utiliser avec les groupes suivants. C'est en effet le début de l'affluence, une dizaine de minivan touristique commencent à arriver. Nous on a finit, timing parfait !

Avant de repartir des Salinas, on en profite pour reprendre quelques photos tous les deux comme à Uyuni. Il y a plusieurs idées qu'on avait pas eu le temps de faire, c'est l'occasion ou jamais !

150 photos plus tard, on replie le matériel et on s'en va découvrir Purmamarca. Cette petite ville qu'on a rapidement traversée la veille est réputée pour sa montagne aux 7 couleurs. 

Nous repassons le col de la veille et nous arrivons au village. Une pause midi s'impose avant de faire la petite balade jusqu'à la colline. Nous nous mettons en marche, à peine une dizaine de minutes pour arriver au panorama. Très jolies couleurs dégradées. Nous prenons le temps de faire quelques photos. 

Nous décidons finalement de repartir sur Salta. Avec le temps de route nous arriverons pour le début de soirée à notre Airbnb. 

Il est en effet vers les 18h quand nous arrivons à l'adresse indiquée. Quelques minutes de flottement avant de trouver la bonne maison où nous sommes très bien accueillis. Notre chambre est faite de 2 petits lits simples confortables et douche chaude, parfait.

Nous posons juste nos affaires et partons rendre notre location avant la fermeture de l'agence.

Ça y est nous revoilà à pied, quelques 3km nous séparent du logement. Nous prenons le temps d'acheter quelques empanadas en chemin que nous dégustons en arrivant.

La fatigue nous gagne rapidement. Demain c'est le départ pour le Paraguay avec une nuit dans le bus. Nous profitons de bons lits avant de retrouver les sièges comme couchettes. 

Vicuna au réveil !
On est pas perdu !
Lama de sel
Visite avec guide privé
Cristallisation du sel
El ojo
Eau douce entourée de sel
Joie !
Et c'est reparti !
Fourmi !
Le grand saut !
Périlleux
Farniente
Se refaire une beauté
Un petit creux
La vengeance du BN
Surf !
Méditation
Ange ou démon
Détente on Mordicus
Octogones
Retour sur Salta
Nos amis les cactus
Dans la vie Il y a des 🌵🎶
Ligne droite
Purmamarca
Dernière avant la route

Dernières heures sur Salta

Aujourd'hui c'est grasse matinée, nous profitons du lit. De plus notre seule chose à faire de la journée est de prendre le bus dans l'après midi.

Nous nous levons pour le petit déjeuner et nous profitons d'Internet pour organiser la suite du voyage et écrire un peu le blog. La connexion n'est pas terrible non plus.

Notre hôte nous a autorisés à rester jusqu'à notre départ pour le bus, nous pouvons nous reposer.

Arrivée l'heure de partir, nous prenons les sacs pour commencer à marcher jusqu'au terminal.
Petit détour obligé pour se ravitailler avant de prendre le bus.

Nous passons par Le patio des empanadas. Un endroit conseillé pour déguster de bons empanadas. Une bonne douzaine de commandée : nous les mangerons au terminal.
N'ayant pas trop vu l'heure avancer, nous prenons un taxi pour aller plus vite et finir les 2 km restant.

Nous avons juste le temps de déguster nos empanadas avant de monter dans le bus. 


Nous sommes partis pour 15h de trajet direction Clorinda, ville frontalière avec le Paraguay.
Le bus est quasi vide, nous allons pouvoir prendre 2 sièges pour nous allonger pour une nuit meilleure. Quelques films en espagnols pour réviser avant de trouver le sommeil. 

1 commentaire

Wizdom

Géniales vos photos ! :D

  • il y a 1 an
2 Voyages | 89 Étapes
Salta, Province de Salta, Argentine
72e jour (22/08/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 12/06/2018
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux