Autour de Nelson

Publiée le 11/12/2018
Découverte du nord de l'île, un peu chamboulée par madame météo...

Journée repos

Samedi 1 décembre :

Réveil soudain par un coup sur le capot de la voiture. Le garde du camping est là pour encaisser la nuit.
Ça a le mérite de nous faire lever mais nous constatons que les nuages sont bien installés. Et la pluie commence à tomber... Nous en profitons pour appeler la famille pour préparer le retour qui approche à grand pas.

Aujourd'hui nous sentons que la journée ne sera pas très productive.
Nos appels respectifs terminés, nous nous mettons en route pour aller voir un atelier de souffleur de verre. Visite gratuite et intéressante par temps de pluie !

Nous profitons de cette journée pluvieuse pour aller faire les courses dans notre grande surface favorite de NZ, le pack'n save.
Une fois les courses terminées et rangées, nous mangeons rapidement avant d'aller faire un tour du centre commercial.

Nous reprenons la voiture pour rejoindre le bord de mer de Nelson.
Un espace est aménagé pour les petits et les grands. Le temps est toujours maussade. L'endroit est propice au repos et surtout à continuer notre visionnage du Seigneur des Anneaux.

Nous sortons marcher sur la plage un instant et profiter d'une petite éclaircie : un petit trou de ciel bleu s'est formé au milieu de cette grisaille. La pluie n'est pas loin de recommencer à tomber mais nous y échappons. 

Nous repartons en direction d'un camping. Nous en trouvons un en dehors de la ville dans une forêt au bord de chemins de randonnées. Cela fait du bien aussi de prendre des journées "vacances" à ne rien faire.
Nous reprendrons si l'on peut les randonnées demain. Il faut voir au jour le jour maintenant.

Visite d'un atelier de souffleur de verre
La suite du travail
Rendu final !
Au boulot !
Bien placé au camping 👌
Vue de notre camping, l'île du Nord en face
0 commentaire

2 Voyages | 89 Étapes
Nelson, Nouvelle-Zélande
173e jour (01/12/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 12/06/2018
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux