Le sud lipez - Uyuni

Publiée le 31/08/2018
Ici commence 4 jours d'aventures !

Jour 1 : Début de l'aventure

Nous dormons à poings fermés lorsqu'à 5h le chauffeur nous annonce que les voyageurs pour Tupiza doivent descendre, nous sommes arrivés ! Nous ne nous attendions pas du tout à autant d'avance et faisons nos affaires en catastrophes avant de sortir dans le grand froid. Nous avons rendez-vous à l'agence à 7h45. Il nous reste donc quelques heures de sommeil mais nous n'avons pas d'autre choix que de dormir dans le terminal qui est...gelé !! Heureusement que nos bons duvets sont là.

Arrivés à l'agence nous voyons d'abord 2 italiens d'une cinquantaine d'années, est ce que ce sont nos compagnons de voyage pour les 4 jours ? Puis un couple de 2 jeunes français arrive, ce sera finalement avec eux que nous partirons. Anne-Solène et Florent viennent de Bordeaux et sont sur la fin de leur séjour d'un mois entre Pérou et Bolivie.

Le 4x4 est prêt et nous faisons connaissance de notre chauffeur et guide pour les 4 jours : Yannicio. C'est un bolivien d'une cinquantaine d'années, souriant et à l'air sympathique bien que manifestement pas très locace. Nous attendons un peu, à priori la cuisinière n'est pas là. Nous allons finalement la chercher un peu plus loin dans la ville. Nous finissons par comprendre que la cuisinière que nous avons, Jeanette, n'est pas celle qui était initialement prévue et qu'elle a été prévenue en dernière minute. Nous finissons donc par partir avec presque une heure de retard en espérant que ce ne soit pas de mauvais augure pour le reste du séjour.

Nous quittons vite la route goudronnée pour les pistes, auxquelles nous auront droit pendant les 4 jours. A peine sortis de la ville depuis 5 minutes, les paysages sont déjà très beaux ! Nous nous croyons presque au Far West avec des roches rouges, aux formes originales, bordées de cactus. On prend rapidement de la hauteur pour surplomber la vallée, ça promet pour la suite !

Quelques kilomètres plus loins, nous croisons nos premiers troupeaux de lamas au poil bouffant. Ceux-là n'ont pas été tondus depuis un moment et heureusement pour eux car il ne fait pas chaud ici. Nous apprécions d'avoir des pauses photos un peu éloignées des autres touristes, bien qu'ils ne soient pas très nombreux, mais surtout le fait que Yannicio fasse des arrêts dès qu'on le lui demande. Nous sommes à présent dans de grandes plaines aux couleurs dorées. On croise quelques tout petits cours d'eau, avec des dépots de sels sur les bords, mais la région est globalement très aride.

Après les lamas c'est au tour de leurs cousins de faire leur apparition : les vigognes (qui arborent le joli nom de vicunas en espagnol). Nous arrivons peu de temps après dans un petit village aux maisons en terre rouge. C'est ici que nous prendrons le repas de midi. Nous nous installons tous les 4 à table puis sommes rejoint par une famille de haut savoyards, Sandrine, Vincent, et leurs 3 enfants : Noémie, Marine et Quentin. Nous sommes étonnés mais Yannicio et Jeannette ne mangent pas avec nous, comme tous les autres guides boliviens... Au menu escalope milanaise accompagnée de riz ainsi que d'une salade de concombres et tomates. Je pense que vous serez aussi surpris que nous d'apprendre que l'escalope milanaise est une spécialité bolivienne...si, si !

Tout le monde remonte en voiture direction San Antonio de Lipez, un ancien village de mineurs, aujourd'hui abandonné. Il faut dire que les mines ont une place très importante ici, et ceux depuis bien longtemps. Nous en croisons d'ailleurs une à l'abandon un peu plus loin. Yannicio nous explique que l'argent a beaucoup été exploité dans la région et qu'il y a toujours des mines en activités un peu plus haut dans la montagne, exploitées majoritairement par les japonnais, chinois et chiliens.

Nous avons encore quelques heures de route devant nous, c'est la plus grosse journée de voiture aujourd'hui. Nous nous arretons tout de même à un mirador donnant sur une lagune, la première d'une longue série. Le point de vue est magnifique avec les montagnes derrières. Et nous remarquons en se rapprochant qu'elle abrite quelques flamants roses. Ce sera notre dernier stop avant de rejoindre l'hotel.

La nuit tombe pendant que nous nous installons dans le dortoir avec Anne-Solène et Florent. On enfile plusieurs épaisseurs, le froid arrive avec la nuit. Nous allons nous mettre à table où Jeanette nous a préparé de l'eau chaude pour le thé et des petits gateaux, le temps qu'elle s'affaire en cuisine pour nous concocter le repas du soir. Après un peu (beaucoup) d'attente, durant laquelle nous faisons plus ample connaissance, la soupe arrive. Une bonne soupe de légume bien chaude, comme ils ont l'habitude de manger à chaque repas ici. Eh bien avec le froid qu'il fait nous apprécions d'avoir un peu de chaleur. Vient ensuite un plateau de purée et viande qu'on engloutit en 30 secondes, ravis que la famille à côté n'ait pas très faim. Il faut dire que les pauvres sont arrivés il y a peu et qu'ils ne sont pas habitués aux 4200m d'altitude.

Nous sommes tous bien fatigués par cette première journée et le froid nous pousse rapidement à aller au lit. Demain réveil à 6h30 pour partir un peu avant les autres groupes. 

On continue la sieste au terminal
Premier aperçu !
Chargés à bloc !
Ça fait déjà rêver !
Premier troupeau de lamas
Jolies vicuñas
Stop midi !
Tous les 4×4 sont rangés !
Piste au milieu du désert
Quelques volcans à l'horizon
Les dédaigneux !
San Antonio del lipez
Ancien village de mineurs
Première lagune !

Jour 2 : Pleins les yeux

Nous nous réveillons donc très tôt, le moindre petit centimètre de peau dépassant du duvet et des couettes est gelé. Les températures sont passées en-dessous du négatif cette nuit. Ce matin il faut du courage pour sortir du lit!

Nous nous dépêchons de nous habiller chaudement pour se présenter au petit-déjeuner.
Une fois tout avalé, nous partons boucler les sacs pour tout mettre sur le toit de la voiture comme la veille! Les chauffeurs sont levés depuis bien plus tôt que nous, le temps de faire chauffer les moteurs et de réinstaller toutes les affaires.
Tout le monde est là, nous décollons vers 7h30, frigorifiés dans la voiture.

Aujourd'hui, journée plus courte niveau trajet, nous allons voir plusieurs lagunes sur la route, dans des paysages magnifiques. D'ailleurs la première lagune pointe le bout de son nez, la laguna Hedionda. Nous sommes autour des 4000m d'altitude et un petit groupe de flamands rose sont figés sur l'étendue d'eau gelée. Quelques instants pour admirer la vue puis nous repartons.

Nous traversons une autre lagune, celle de kollpa, et un petit salar, celui de Chalviri, avant d'arriver à notre deuxième stop de la matinée, les bains thermaux. Le paysage que nous voyons devant nous est vraiment sublime. L'étendue d'eau devant nous, la lagune Chalviri, du nom du salar d'à côté, montre son plus beau visage avec les reflets du soleil d'où s'échappent les vapeurs de l'eau brûlante au contact de l'air encore frais.


La pause est de 30 minutes, nous sautons sur l'occasion avec Gentiane de nous mettre vite en maillot de bain.

Peu de courageux en cette matinée, vue la température extérieure, rien que l'idée de faire les quelques mètres séparant le vestiaire du bain vous glace.
Tant mieux pour nous, il y a peu de monde dans les bassins, nous nous dépêchons de nous faufiler dans l'eau chaude, qui nous brûle aux premiers abords. Un pur moment de détente en pleine nature. Un régal !

Le temps file : il faut déjà sortir et se changer... Etonnamment, le bain étant tellement chaud, nous ne sentons quasiment pas le froid quand nous sortons pour nous rendre au vestiaire.
Cela ne dure pas trop longtemps tout de même, il faut vite enfiler les vêtements chauds.

Nous montons dans le 4X4 pour finir la visite de la matinée avant le repas du midi.

Nous traversons un véritable désert de sable, appelé le désert de Dali en référence à une de ces peintures, avec ses rochers posés dans le sable. Un paysage reposant à regarder.

Nous faisons quelques kiomètres supplémentaires pour arriver à deux lagunes, incontournables des 4 jours.
La première se prénomme la lagune Blanche. Sa couleur est donnée par le sel et accentuée en cette matinée fraiche par la glace qui la recouvre en partie. Le ciel s'y reflète parfaitement, un superbe spectacle.
Nous ne sommes pas au bout de notre émerveillement car, quelques centaines de mètres plus loin, la lagune verte se présente à nous avec le volcan Licancabur se dressant fièrement juste derrière. Le décor est saisissant ! La couleur de l'eau nous rappelle un peu les grands lacs canadiens des rocheuses, en tirant un peu plus sur le vert.
Les adeptes de la photo s'en donnent à coeur joie pour immortaliser le moment.
De nombreux cairns sont éparpillés  un peu partout, traces du passage d'autres voyageurs.

Nous regagnons la voiture, les étoiles dans les yeux, afin de regagner les thermes pour le repas. 

Au menu du midi, quelques légumes et tomates en salade, accompagnés en plat chaud de pâtes et de morceaux de viande tout applatis et un peu panés. Nous dévorons notre assiette pour bien tenir jusqu'au soir. Nous prenons le temps également de faire connaissance avec la famille française qui nous suit dans le second 4x4. Eux transportent la nourriture et nous la cuisinière. Le contact est facile et on trouve de suite de nombreux points communs dont, quelle surprise,... le voyage ! Nous sommes admiratifs du fait d'amener les enfants en vacances aux quatre coins du monde et de la maturité que ça leur donne. On espère pouvoir faire ça d'ici quelques années et avoir des enfants aussi intéressants et ouverts d'esprit. 

La pause repas terminée, il est temps de reprendre la route. Prochain arrêt, les geysers Sol de Manana. Situés à 5000m d'altitude, nous débarquons sur une autre planète : de la fumée de partout, du sol argileux bouillonnant et une petite odeur d'oeufs pourris caractéristique du soufre dégagé du sol. Quelques photos artistiques du lieu et nous repartons.


La route (enfin nous avons plutôt l'impression que c'est le 4x4 qui la trace) nous mène à travers les paysages rocailleux et volcaniques, toujours très arides. Nous pouvons apercevoir quelques brides de neige et de glace encore présentes sur les reliefs et sur le chemin.

Au bout d'une petite heure de rodéos, nous apercevons notre point final de la journée, la lagune colorée.

Nous distinguons déjà la beauté du site par la couleur rose caractéristique de cette lagune.
Nous nous arrêtons un instant pour la contempler de loin avant de rejoindre ses rives. Le temps également d'observer des petits lapins à la queue d'écureuil se faufilant entre les roches. Leur nom est Viscacha. Nous nous amusons à les approcher avant de repartir, il faut dire qu'ils ne sont pas très farouches !

Notre véhicule arrive à l'auberge, à quelques kilomètres de la lagune que nous voyons au loin.
Juste le temps de décharger le matériel, et la cuisinière, pour le soir et nos sacs dans les chambres et le chauffeur nous dépose à la lagune. Une bonne quarantaine de minutes devant nous pour faire le tour des lieux.

Nous nous approchons de la rive où plusieurs groupes de flamands sont en train de manger et boire tranquillement. Nous les observons de très près pour certains. Le paysage, nous n'arrêtons pas de le dire mais il est magnifique ! La couleur de l'eau, couplée au rose des flamands, donne à la lagune un aspect presque irréel.
Nous nous promenons le long de la lagune avant de rejoindre le 4x4.

Quelle journée !

Nous en avons pris plein les yeux et c'est avec plaisir que nous partageons ces moments avec nos partenaires de voyage lors du thé habituel en patientent pour le dîner. Nous nous sentons bien à l'aise dans le groupe et sommes vraiment heureux de partager le séjour avec des gens comme ça !

Bon comme d'habitude le repas se fait désirer mais une fois arrivé il ne fait pas long feu.
Un groupe de nombreux italiens sont installés à la même auberge que nous. Nous échangeons un peu pour savoir d'où vient chacun autour du poële chauffant au bois dans cette soirée qui s'annonce très fraiche.

La fatigue nous envahie, tout le monde prend ses quartiers pour se reposer car demain risque d'être encore riche en émotions. Réveil réglé sur 6h15. Nous nous endormons sous plusieurs couches de couvertures.

A notre grande surprise : des autruches !!
Lagune matinale
Quelques flamands
De la neige sur les sommets !
Au milieu de nullepart
Baignade au chaud
Baignade au chaud
Instant plaisir !
Et détente !
Désert de Dali
Et ses montagnes
Paysage magique
Laguna Blanca
Le volcan Licancabur
Encore plus beau avec la lagune verte
On s'en lasse pas
Méditation
Dernier cliché
Pause midi !
Geyser post-repas
Lunaire !
En pleine action !
Pause Viscacha (lapin à queue d'écureuil)
On aperçoit la lagune colorée
Promenade sur la berge
Couleur incroyable
En approche !
Lieu magique

Jour 3 : Désert à perte de vue

Déjà le troisième jour pour tout le monde. Petit-déjeuner tous ensemble et départ à 7h30. Notre 4x4 a fait des siennes, le froid l'a paralysé ou il s'est enrhumé pendant la nuit : il ne veut plus démarrer. Après une bonne vingtaine de minutes, nous sommes heureusement sur la route en direction de l'arbre de pierre, premier arrêt de la mâtinée ! 

Nous pouvons observer à l'horizon la lagune colorée d'un léger rose par rapport à la veille !

Une petite heure de route plus tard, nous apercevons des blocs de rochers plantés dans le décor. Nous sommes déposés proche de ceux-ci pour prendre quelques photos et se balader autour de l'arbre de pierre. 

Le paysage se prête à la photo artistique. On s'amuse avec plusieurs effets. Un paysage désertique avec, au milieu de ça, l'arbre de Pierre sortant du lot avec son aspect caractéristique ! 

Nous nous remettons en route après quelques minutes pour se diriger à un mirador. Nous sommes toujours dans le désert entourés de volcans de toute part, un panorama impressionnant se dresse devant nous. Nous sommes en effet sur un petite colline offrant un point de vue à 360 degrés sur le relief volcanique.

Par la suite nous allons rencontrer plusieurs lagunes sur notre chemin. Dans l'ordre, les lagunes de Kjara, Kachi, Chulunkani et Negra. Beaucoup sont encore légèrement glacées en cette matinée plutôt fraiche (cette nuit les températures sont descendues à -18° 😨❄). A chaque arrêt nous sommes contents de retrouver la petite famille de haut savoyards avec qui nous nous sentons comme à la maison. Quentin et Vincent se lancent dans un concours de ricochets sur glace, le premier qui met son caillou dans l'eau a perdu !

Lagune suivante, nous apercevons quelques flamands rose comme la veille mais de beaucoup plus près. Ceux-ci étant en train de se prélasser le long de la berge. L'étendue d'eau est magnifique avec les montagnes enneigées qui se reflètent dedans. 

C'est déjà l'heure de manger ! Les 4x4 s'arrêtent en pleine nature pour faire une sorte de pic-nic à l'ombre de blocs de roche. Nous prenons le repas en compagnie de quelques Viscachas. Une fois rassasiés, nous repartons tranquillement. 

Nous prenons la direction du village de San Juan dernier arrêt avant l'auberge ! 

Nous passons alors à travers un petit salar, le désert de sel de Chiguana qui est traversé par la ligne de chemin de fer. Un train 2 fois par semaine y circule jusqu'à Uyuni. Le temps de prendre quelques photos sympas et originales. 

Nous reprenons la route jusqu'à San Juan, petit village d'agriculteurs, où on cultive principalement le quinoa. Nous apprenons qu'il y a une dizaine de sortes de quinoa : du noir, blanc, du jaune, du rouge,...etc ! Ils en font même de la bière ! 

Nous décidons d'en acheter quelques unes pour faire un bon apéro avec tout le monde et surtout pour remercier les guides et la cuisinière pour le séjour. Ce soir c'est décidé, ils mangeront à notre table ! 

Nous remontons dans les véhicules pour rejoindre notre auberge du soir dont la caractéristique est qu'elle est faite de sel. Alors n'allez pas vous imaginez un hôtel tout en blanc, brillant au soleil (comme nous), non, ce n'est simplement qu'une auberge d'apparence normale mais dont les murs sont fait de sel ! Un aspect rugueux pas tout à fait blanc, de véritable bloc très épais, retirer du salar pour la construction ! Inhabituel mais cela ressemble à de véritables murs tout à fait communs ! 

Nous avons le droit à une bonne douche chaude de quelques minutes pour pouvoir se changer après 2 jours sans douche, cela fait du bien ! 

L'apéro se prépare, Jeanette s'affaire en cuisine avec l'aide de Sandrine et Noémie ! Le repas est prêt, nous trinquons avec toute l'équipe pour notre dernier dîner ! Le temps également choisi pour nous raconter le déroulement de la journée du lendemain ! Nous allons terminer ce tour en beauté par le Salar d'Uyuni ! Un de nos rêves depuis le début de notre voyage, et même un peu plus !

La soirée est joyeuse, nous terminons les quelques bières, gustativement surprenant pour le quinoa ! Nous partons nous coucher en pensant déjà à demain, le départ est prévu en nocturne à 5h  pour faire le lever de soleil dans le désert de sel ! 

Au réveil !
On continue le shooting !
Design made in bolivia !
Design (bis)
Le fameux arbre de pierre !
Une petite tête qui regarde vers l'horizon
Lagune Hedionda
On ne s'en lasse pas
Autre lagune
Reflet de la montagne 😍
Il y a de la vie ici !
Laguna negra avant la pause repas
Arrêt panoramique sur le volcan Ollague
Actif !
Petit salar de Chiguana
Chemin de fer
Jeux d'ombres
Trace ta route 🤙
On s'est fait un pote dans le désert !
Auberge de sel
Bloc !

Apothéose !

Le réveil sonne, nous sautons du lit pour boucler les sacs, nous emmenons tout le tas de sacs à la voiture pour gagner du temps. Nous mettons la main à la patte également pour aider à remballer les affaires de cuisine et charger le 4x4 rapidement, on a hâte d'y aller ! La voiture a bien démarré cette fois-ci, pas de retard. C'est parti direction le salar ! 

Il fait nuit noir encore, quelques nuages à l'horizon. C'est assez déroutant de rouler de nuit sur une étendue sans fin. Heureusement qu'il y a quelques traces sur le sel pour savoir la route à emprunter. 

La première étape est donc le lever de soleil. Nous allons le faire sur une île de cactus, l'île de Incahuasi. Une partie surélevée en plein milieu du désert où des centaines de cactus ont poussé, amusant ! 

Nous arrivons les premiers sur les lieux, le ticket d'entrée acheté, nous commençons l'ascension de quelques minutes jusqu'au point de vue final. Le jour commence à peine à pointer le bout de son nez et nous apercevons l'immensité blanche qui s'étend petit à petit autour de nous ! Un spectacle grandiose ! Les tours opérateurs affluent en masse, nous le savons, c'est un must to do pour les touristes. Aujourd'hui nous allons être entourés ! Tout le monde s'amasse pour avoir la meilleure vue quitte à ne pas respecter les lieux et passer devant tout le monde et se poser devant les caméras filmant ou les appareils photo...bref la bêtise humaine dans toute sa splendeur. Nous profitons tout de même de la vue devant nous en immortalisant le moment en photo et dans notre mémoire!

Le soleil est maintenant bien levé, nous commençons la redescente. L'équipe a préparé le petit-déjeuner à la voiture, une table de pic-nic est prévu à cette effet. Nous nous installons tous ensemble et commençons à nous raconter un peu les différentes photos auxquelles nous avons pensé à faire pour le salar. 

Une partie de football s'improvise sur le salar entre les différents guides ou touristes, donnant quelques parties engagés entre la Bolivie et le pays étranger. Quelques parties de balle avec Quentin et Vincent échangés. Nous remontons dans les 4x4, cette fois-ci nous allons nous isoler dans cette immensité blanche perchée à plus de 3600m d'altitude !

Quel plaisir de pouvoir enfin vivre ce moment ! 

Nous nous arrêtons au bout d'une vingtaine minutes en plein désert, quelques montagnes à l'horizon mais nous nous sentons seuls dans ce blanc réfléchissant avec le soleil. Nous allons pouvoir commencer notre séance de shooting photos, les fameuses illusions d'optique avec la complicité de la famille de Combloux. Nous prenons toutes les pauses auxquelles nous avons pensé pendant plus d'une heure! 

Il est l'heure de partir, nous serions bien restés un peu plus tellement nous avons l'impression d'être sur un autre monde ! 

Nous reprenons la route dans le désert, les yeux rivés sur l'horizon. 

Dernier stop avant de sortir, le premier et le seul hôtel de sel construit en plein désert (les autres sont en-dehors). Toujours en fonctionnement avec des chambres très chers, et aussi lieu de passage du Dakar en 2016 ! 

L'occasion de prendre une photo de tout le groupe avec les guides et la cuisinière pour terminer le voyage ! 

Nous reprenons les 4x4, direction le terminus, la ville d'Uyuni mais avant nous allons manger à la sortie du désert près d'un petit marché pour faire acheter les touristes ! Nous échangeons durant le repas sur l''expérience des 4 jours avec tout le monde avant de terminer à Uyuni. 

Le tout dernier arrêt s'effectue à côté de la ville sur une vue d'un cimetière de train, qui nous a pas franchement plu, ni inspiré. D'ailleurs la ville d'Uyuni non plus n'est pas très belle, le chauffeur nous avouant que les boliviens n'aiment pas cette ville, très touristique mais tellement pas représentative du merveilleux pays que nous traversons ! Une honte pour eux ! 

Il est temps de laisser nos compagnons de voyage et de nous dire au revoir ! Nous laissons tout d'abord la famille de Combloux avec qui nous nous donnons rendez-vous en France ! Merci pour ces 4 jours à Sandrine, Marine, Noémie, Quentin et Vincent ! 

Merci aussi aux bordelais Anne-solène et Florent pour ces 4 jours passés dans le 4x4 !  Nous les laissons proche du centre-ville ! 

Nous sommes désormais seuls avec le chauffeur et la cuisinière, sur le chemin du retour à Tupiza. 3h30 de route en plus pour nous mais 3h30 de très beau paysage également ! 

Nous arrivons en début de soirée sur Tupiza, la voiture nous laisse à l'agence. Notre auberge pour la nuit n'est pas très loin. Nous remercions encore une fois chaleureusement le chauffeur et la cuisinière avant de partir nos sacs sur le dos. 

Arrivés à l'hôtel, un bon lit et une douche bien chaude nous attendent, nous ne mettons pas longtemps à nous endormir avec des souvenirs mémorables !

Demain nous passerons la frontière Argentine, fin de l'aventure en Bolivie ! 


Le jour se lève !
Perchés sur notre île devant la mer blanche !
On se rend tout de suite mieux compte de là où on est !
Éblouissant !
Il y avait du monde de présent !
On se réchauffe !
Petit-déjeuner au top !
C'est parti pour la séance photo !
Repos !
Il fait soif !
Petit cocktail surprise
Difficile de replier le couteau suisse aujourd'hui
Épinglée !
Échange de rôle !
Remake Godzilla
Godzilla 2
Photos terminées ! On découvre le premier hôtel de sel !
Le Dakar est présent
Notre équipe de choc !!
Petit recap du parcours
1 commentaire

Marie Noelle

mino

Il vous faudra une grande maison au retour avec toutes les connaissances que vous vous faites au long de se magnifique 😘 voyage on de régale v est vraiment trop beau merci bisous prenez soin de vous

  • il y a 1 an
2 Voyages | 89 Étapes
Tupiza, Bolivie
67e jour (17/08/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 12/06/2018
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux