Jour 18 - Rainbow Mountain

Publiée le 18/04/2019
Départ à 3h pour 2h de route direction les Rainbow Mountain, l'un des endroits emblématiques de la région de Cuzco. Malheureusement le temps n'est pas au rendez-vous, je croise les doigts ...

La nuit a été compliquée, je n’ai pas réussi à fermer l’œil. Toutes les 30 minutes je regarde mon téléphone par peur de rater le réveil. Aux alentours de 2h10 je décide de me lever, m’habiller et déposer mes sacs dans le "storage" de l’auberge. 

Vers 2h45, Léna, une allemande rencontrée à l’auberge, me rejoins pour le petit déjeuner. À 3h07, la sonnette retentit et le guide nous demande de monter à bord de la navette direction les rainbow mountains. Je m’endors immédiatement.

Sur les coups de 5h30 nous arrivons dans un petit village pour prendre le breakfast. Très simple: une omelette, du pain, du beurre, un maté de coca et de l’eau. 6h nous prenons la piste sinueuse qui nous conduira vers la rainbow mountain. Le soleil est absent ce matin et a laissé place à d’épais nuages qui recouvrent la cime des montagnes.

Un épais brouillard recouvre la vallée

Après 1h de bumpy ride à flanc de falaise, nous arrivons au début de la randonnée vers le sommet, situé à 5200m. Le bus nous dépose au parking et je sent déjà que j’ai du mal à respirer. Nous nous situons à 4700m. Je ne vais pas pouvoir faire les 1h30 de randonnée puis escalader jusqu’au sommet. Le guide nous conseil de monter un cheval pour se effectuer les 3/4 de la randonnée sur du plat, avant de continuer l’ascension seul sur une pente de 200m (partie la plus compliquée). Sur le cheval j’admire le paysage et en profite pour faire quelques photos de montagnes enneigées, des muletiers qui redescendent dans la vallée et des Alpacas en libertés qui broutent paisiblement.

Les muletiers qui redescendent à toute vitesse chercher de nouveaux clients

Mon cheval s’arrête, je descends et me retrouve face à des marches creusées dans la terre, seul chemin pour accéder à la rainbow mountain. L’ascension est très compliqué, certaines personnes sont sous oxygène, d’autres allongées par terre et d’autres encore prêt à abandonner si près du but. Nous sommes à 5000m et j’ai du mal à avancer, je fais une pause tous les 5 pas pour récupérer mon souffle. C’est à ce moment que je me souviens avoir pris mes feuilles de coca. J’ouvre mon sac et en sors une poignée que je met directement dans ma bouche.

Croyez moi ou non, à partir de ce moment plus rien n’a été pareil. Quelques minutes plus tard j’ai senti comme un second souffle et ai pu monter à une cadence soutenue jusqu’au mirador, plus haut point de la montagne, duquel j’ai eu une vue panoramique sur les glaciers, la montagne entre les nuages et la vallée rouge. Mission accomplie. Malgré les nuages et le peu de visibilité, je suis content d’avoir réalisé cet exploit en battant mon propre record de 300m (4900m au Canyon de Colca contre 5200 à la Rainbow Mountain. Le Mont Blanc étant à 4800m). 

Tel un Roi Inca sur sa montagne
Et quand les nuages se dissipent ... elles apparaissent

La descente s’est avérée plus facile. Je respire beaucoup mieux, et marche plus rapidement, toujours mes feuilles de coca à la bouche. Une fois les derniers membres du groupe redescendus au bus, nous reprenons la route étroite et sinueuse jusqu’au restaurant pour prendre un bon déjeuner et repartir en direction de Cusco. Nous arriverons à 16h à l’hostel, le temps pour moi de boucler mes affaires, dîner et dire au revoir aux copains avant de monter dans le taxi direction le terminal de Bus. Demain matin je me réveillerais à Puno, ville qui borde le lac Titicaca.

0 commentaire

2 Voyages | 89 Étapes
Rainbow Mountain, Cuzco, Pérou
18e jour (16/04/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 30/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux