Atlantic City, New Jersey, États-Unis

Publiée le 26/07/2017
Je profite de ma présence à Philadelphie pour faire un petit crochet par Atlantic City, le « Las Vegas de la côte est ».

Atlantic City

Bien qu'Atlantic City soit la ville américaine qui accueille le plus de joueurs après Las Vegas, je n'en avais jamais entendu parler avant d'utiliser la fonctionnalité Explore de Blog-Trotting, pour voir ce que les gens avaient pu visiter sur la côte est des États-Unis. Et je suis tombé sur le voyage d'une certaine brigitte qui racontait son passage par Atlantic City. C'est aussi à ça que sert ce site ! (Instant promo [off] ! :)

Située à une heure de route de Philadelphie et à un peu plus du double de New York, la ville a longtemps été le principal terrain de jeu de la côte est des États-Unis. Néanmoins, depuis quelques années, elle connaît une importante crise : entre 2014 et 2016, elle a vu la fermeture de cinq de ses douze casinos (dont deux appartenant à Donald Trump), occasionnant la destruction de milliers d'emplois. Aujourd'hui, Atlantic City serait même au bord de la faillite.

Qu'importe les soucis économiques, je ne m'y rendais pas pour les casinos, mais plus pour « voir » à quoi pouvait ressembler une ville centrée sur le jeu. Y ayant passé une journée et demi, je ne suis presque pas entré dans les casinos. Je me suis contenté d'explorer la ville à pied. J'ai tout d'abord marché le long de la longue promenade de près de neuf kilomètres, la plus longue au monde. C'est naturellement le long de celle-ci que l'on retrouve les casinos, mais également un parc d'attraction et plusieurs restaurants, principalement de restauration rapide. De nuit, la voie se pare de milles couleurs, lui conférant un certain charme.

Atlantic City Boardwalk
Les casinos. La mouette.
À gauche, la promenade, à droite, le parc d'attractions Steel Pier
Steel Pier
Atlantic City by night

Pour les plus fainéants, il existe une tradition de « pousse-pousses » sur la promenade : pour quelques dollars, vous serez transportés au pas de course dans de petits chariots à trois roues.

Pousse-pousse sur la promenade d'Atlantic City

Atlantic City jouit également d'une belle et longue plage, bien moins fréquenté que celles de Miami !

La plage d'Atlantic City

En dehors de cette zone occupée par les casinos, la ville n'offre que peu d'intérêts. On retrouve quasi exclusivement des zones résidentielles, fortement touchées par l'ouragan Sandy en 2012.

Zone résidentielle d'Atlantic City
Atlantic City

Ocean City

À une quinzaine de kilomètres au sud d'Atlantic City se trouve Ocean City, cité balnéaire à la topographie similaire. Néanmoins, ici, pas de casinos et une promenade bien plus familiale. La vente d'alcool y est d'ailleurs purement et simplement interdite ! Avec ses nombreux petits parcs d'attractions, j'ai trouvé cet endroit bien plus agréable à parcourir.

Ocean City Boardwalk
Ocean City Boardwalk
Ocean City Boardwalk
La plage d'Ocean City
Quartier résidentiel d'Ocean City
Marina d'Ocean City

Conclusion

Pour une personne ne souhaitant pas se rentre dans les casinos, l'intérêt de ces deux villes réside quasi-exclusivement dans leur promenade. Bien que je n'ai pas eu le sentiment d'y avoir perdu mon temps, sur un court voyage, Atlantic City et Ocean City sont loin d'être des places incontournables sur la côte est étasunienne. 

Pour moi, cet aller-retour aura également été bénéfique, puisque je m’y suis vu offrir deux t-shirts par la patronne du pub local ainsi qu'un billet de 100 USD, laissé par un joueur qui m'a gentiment ramené à Philadelphie. En gros, je dois être la seule personne à avoir gagné de l'argent en me rendant à Atlantic City !

Deux t-shirts et un billet de 100 USD offerts !

« On ne fait pas un voyage. Le voyage nous fait et nous défait, il nous invente. »

– David Le Breton

0 commentaire

1 Voyage | 105 Étapes
Atlantic City, New Jersey, États-Unis
118e jour (15/05/2017)
Étape du voyage
Début du voyage : 18/01/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux