Burlington, Vermont, États-Unis

Publiée le 09/08/2017
Avant de repasser la frontière entre les États-Unis et le Canada, ultime arrêt par Burlington, la plus grande ville du Vermont.

Burlington

Durant la dernière journée de validité de mon visa, j’ai suffisamment confiance en mes capacités à passer la frontière avant minuit que je m'autorise à une dernière halte d'un peu plus de deux heures à Burlington. J'ai conscience que je n'aurai pas le temps de voir grand-chose de la ville, mais je tenais à y faire un tour. Trois mois auparavant, c'est à Plattsburg, située sur la rive opposée du lac Champlain, que j'avais début mon trip américain.

Burlington et l'énergie « verte »

Cette ville est l'une des premières villes, si ce n'est la première, à fonctionner avec une alimentation électrique 100 % verte depuis 2015. Le projet était en cours depuis les années 1990 : les habitants ont accepté de payer une taxe locale (Energy Efficiency Charge) afin de soutenir sa réalisation.

Source : Wikipédia

La principale artère commerçante de la ville est la Church Street. Arrivé assez tôt le matin, celle-ci était malheureusement morte. Mais il est assez facile d'y deviner une artère plein de vie en journée et en soirée. En son extrémité nord, se trouve la belle église unitarienne universaliste (tout un programme !).

Church Street
Statue de Big Joe Burrell
Church Street
L'église unitarienne universaliste

Située plus à l'est de la ville, l'université du Vermont, à priori renommée, est également sympathique à parcourir.

Université du Vermont

Enfin, située sur une colline, Burlginton offre un joli point de vue sur l'immense lac Champlain (celui-ci fait plus de deux fois la taille du lac Léman, le plus vaste lac d'Europe). L'été, j'imagine que de nombreuses activités y sont accessibles. Je n'ai malheureusement pas eu le temps de m'y attarder.

Vue sur le lac Champlain
Waterfront Park

Ah oui, j'ai aussi vu Ronald McDonald se prélasser dans son jardin !

Ronald McDonald House

Retour au Canada

Comme à l'aller, j'ai passé la frontière entre les États-Unis et le Canada à pied. J'ai eu pas mal de peine à y accéder en pouce (j’ai notamment du revenir en arrière pour mieux avancer), mais le passage fût une formalité. À noter que les douaniers canadiens sont bien plus sympathiques que les douaniers étasuniens !

Moi pas comprendre l'anglais. Désolé monsieur l'agent !
Frontière canadienne
On fait la queue, comme tout le monde !

Bien qu'ayant énormément profité durant ces trois mois passés en dehors du Canada, j'étais quand même super heureux de remettre les pieds au Québec !

Bienvenue au Québec

« Qui a l'habitude de voyager sait qu'il vient toujours un moment où il faut partir… »

– Paulo Coelho

0 commentaire

1 Voyage | 100 Étapes
Burlington, Vermont, États-Unis
148e jour (14/06/2017)
Étape du voyage
Début du voyage : 18/01/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux