Montana, États-Unis

Publiée le 24/12/2018
Avant de clore ce road trip de trois mois et demi, ultime arrêt dans le Montana.

Montana

Le Montana est un État du nord des États-Unis. Avec une superficie de 381 156 km² et regroupant un million d'habitants, c'est le quatrième plus grand et le septième moins peuplé des États des États-Unis et l'un de ceux ayant la plus faible densité de population avec l'Alaska et le Wyoming.

La région est peuplée par plusieurs peuples amérindiens (Sioux, Nez-Percés, Kootenays, Pikunis et Cheyennes notamment) avant l'arrivée des Européens. Aujourd'hui, l'État regroupe huit réserves indiennes, accueillant près de 70 000 personnes.

Source : Wikipédia

Glacier National Park

Après plus de 900 kilomètres de route depuis Seattle, le parc national de Glacier s'offre enfin à moi ! 15h30, la journée est déjà bien entamée, mais je décide tout de même de m'élancer dans une petite randonnée de 19,3 kilomètres et 1 020 mètres de dénivelé positif, vers le Sperry Chalet (2 000 mètres d'altitude). À l'entrée du sentier, j'apprends malheureusement que celui-ci a été ravagé par un feu de forêt en août 2017, mais qu'importe ! Tout au long de la montée, les stigmates l'incendie sont bien visibles, de nombreux arbres sont partiellement ou entièrement brûlés, mais les points de vue sont toujours bel et bien présents !

Gunsight Pass Trail
Gunsight Pass Trail
Conséquences de l'incendie d'août 2017
Gunsight Pass Trail
Sperry Chalet

Aussi, en plus de petits tamias, que l'on croise très régulièrement dans les parcs, j'ai la chance de croiser « ma » première chèvre des montagnes Rocheuses. Un bien bel animal, mais que la présence d'un agneau rend peu commode. À l'aller comme au retour, tous deux se trouvaient sur le sentier, m'empêchant de passer. Et toute tentative d'approche en douceur se traduisait systématiquement par une intimidation, quelques pas en avant de la mère pour bien me montrer qu'elle était prête à me charger. Dans ces cas, pas d'autre choix que de quitter temporairement le sentier pour contourner furtivement « l'obstacle ».

Chèvre des montagnes Rocheuses
Tamia (chipmunk en anglais)

J'aurais bien poussé la randonnée jusqu'au Sperry Glacier, situé à un peu plus de 5 kilomètres de marche, mais la nuit approchant, j'ai dû être raisonnable.

Après 4 heures de randonnée (dont 10 minutes bloqué par maman chèvre), je décide de m'établir pour la nuit à proximité du lac McDonald. Il n'est pas vraiment autorisé de « camper » dans son véhicule dans les parcs nationaux, mais en me garant sur des parkings au milieu d'autres voitures, je n'ai jamais été embêté.

Lake McDonald Lodge
Lake McDonald

Venir dans le parc national de Glacier sans voir le moindre glacier serait tout de même un comble. C'est pourquoi je décide le lendemain matin d'aller contempler le glacier Grinnell, via le Granite Park Trail. Au programme : encore une magnifique randonnée d'une vingtaine de kilomètres (aller-retour), avec un passage par le Granite Park Chalet. Pas la moindre chèvre en vue aujourd'hui, mais de sublimes paysages !

Granite Park Trail
Granite Park Chalet
Vue depuis le Granite Park Chalet
Grinnell Glacier

Le parc nation de Glacier c'est également une sublime route de montagne au nom évocateur : Going-to-the-Sun Road (littéralement « La route qui va vers le soleil »). Longue de 80 kilomètres et achevée en 1932, cette route est la seule à traverser le parc d'un bout à l'autre. Avec un point culminant à plus de 2 000 mètres, elle vaut le détour à elle toute-seule !

Going-to-the-Sun Road
Bird Woman Falls
Triple Arches Bridge (1927)
Going-to-the-Sun Road

Après y avoir passé une bonne journée, je quitte finalement le parc national de Glacier pour me diriger vers la frontière canadienne. Je ne savais pas à quoi m'attendre en entrant dans ce parc et ai été très agréablement surpris. Celui-ci offre des paysages magnifiques et de très nombreux sentiers de randonnées, de difficultés variées. Je pense que l'on peut très facilement y consacrer trois ou quatre jours, sans pour autant en faire le tour.

St. Mary Lake

Retour au Canada

Le passage de la frontière canadienne ne devait être qu'une formalité, comme le furent les autres. C'était sans compter sur l'agent des douanes de ce petit poste frontière, qui a visiblement vu en moi le client parfait pour une dernière petite fouille de routine avant de terminer son service. Assez étonnamment, j'étais passé à côté de la moindre fouille depuis mon premier passage de la frontière américaine, l'année dernière, alors que je suis tout de même passé d'un pays à l'autre dix fois au total, en un an et demi. Bref, 45 minutes de perdues à regarder l'agent fouiller en sachant pertinemment qu'il ne trouvera strictement rien, mais c'est le jeu !

Fouille au corps pour Morrice

Parc international de la paix Waterton-Glacier

Le parc international de la paix Waterton-Glacier est un site naturel faisant partie du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est composé de 2 parcs nationaux :

La frontière entre les États-Unis et le Canada passe au milieu du lac Waterton supérieur mais les 4 600 km² du parc de Glacier et du parc des Lacs-Waterton ont, depuis 1930, été désignés et aménagés conjointement pour être une zone de protection transfrontalière - le premier parc international de la Paix.

Source : Wikipedia

Parc national du Canada des Lacs-Waterton

Alors que j'espérais avoir un peu de temps avant la tombée de la nuit pour profiter du parc national du Canada des Lacs-Waterton, dont l'entrée se trouve à quelques encablures de la frontière, cet imprévu douanier m'oblige à revoir mes plans. Je me contente de quelques prises de vues, avant de prendre la route de Calgary. Il est dommage que je sois ainsi pris par le temps (que je m'impose), car du peu qu'il m'a été donné de voir, ce parc m'est apparu d'une grande beauté. J'aurais vraiment aimé pouvoir y faire quelques randonnées. Mais puisqu'il faut toujours voir le bon côté des choses, je n'oublie pas que j'avais à l'origine exclu ce parc de mon itinéraire initial. Même si ce fût bref, ce n'était donc que du bonus !

Parc national du Canada des Lacs-Waterton
Parc national du Canada des Lacs-Waterton

C'est ainsi et c'est ici qu'après plus de 38 000 kilomètres parcourus, s'achève ce road trip. Dans la prochaine étape, je ferai un bilan complet de ces trois mois et demi de découvertes passés sur les routes nord-américaines.

« Voyager n’est pas une activité pour laquelle on est doué. C’est une activité que l’on entreprend. »

– Gayle Forman

0 commentaire

1 Voyage | 107 Étapes
Parc national de Glacier, Montana, États-Unis
564e jour (04/08/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 18/01/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux