Hanoi

Publiée le 02/11/2019
24h à Hanoi

Ah... Hanoi

Il y a de quoi être dérouté par cette ville. Surtout que nous arrivons de Bornéo, calme et relativement organisé, où tout le monde parle anglais. 

Franchement débarquer ici est un vrai choc culturel ! Rien que réserver un grab est une première mission. Même si l'endroit où l'on va est clairement écrit sur le téléphone, c'est une mission d'y arriver. 

Une fois sur place, vient l'épreuve de la traversée de route. On nous avait prévenu pourtant, Avancer sans s'arrêter et sans courir, les scooter, voitures, vélo nous klaxonneront, passeront de part et d'autre de nous mais ne nous toucheront pas. La première fois, il faut vraiment se lancer. Après c'est un jeu. 

Il faut savoir ici que plus le véhicule est gros, plus il est prioritaire. Tout le monde klaxonne, tout le temps, non pas pour prévenir du danger mais pour dire 'je passe dégage' ! Le bus est donc le roi de la route, suivi par les voitures, les scooters, les vélos et nous pauvres piétons devons nous faufiler au milieu de tout ce monde ! 

Et du monde, il y en a ! Le véhicule majoritaire est de loin le scooter ! Il y en a des milliers ! Ils sont tellement prioritaires sur les piétons qu'on leur garde une place de choix sur les trottoirs pour les garer forçant les bipèdes à passer sur la route (et se faire klaxonner !). 

Après, nous n'avons eu le temps que de faire la vieille ville de Hanoi (nous n'y sommes resté que 24h). Dans cette partie de la ville, la vie est dans la rue ! On fait tout dans la rue, on tue les animaux, on les prépare et on les vend, on fait de la soudure, du travail électrique, on cuisine, on coiffe, on cire les chaussures... Tous les rez de chaussé sont réservés aux boutiques. Pour voir le charme de ce quartier il faut lever la tête. Et la nous découvrons des bâtiments très éclectiques, beaucoup avec balcon voir des grilles aux fenêtres, datant pour la majorité du début 20ème (époque française et ça se ressent !). Ils ont la particularité d'être très fins et ne font pas plus de 3 étages. C'est assez chouette mais l'entretien n'est pas top. 

Ce qui est génial dans le vieil Hanoi, c'est que vendredi et le samedi soir, c'est fermé à la circulation et entièrement piétonnier. Il y a un grand marché qui s'installe dans la rue principale et qui vend beaucoup de babioles pour touristes. Les restaurants s'étalent sur les trottoirs (ben oui, ils ont la place maintenant !), il y a des concerts de rue. C'est très festif ! 

Nous avons aussi profité d'un spectacle typique de l'Indochine, les marionnettes sur l'eau. C'était super sympa ! il y avait un orchestre en live qui faisait aussi les voix des poupées. Les différentes scènes représentaient des moments de la vie courante à la campagne. Nous comptions le faire au Cambodge mais nous avons suivi la famille des Chats et c'était trop bien ! On le refera au Cambodge je pense. 

Pour finir notre journée à Hanoi, nous avons été prendre une bière dans un bar se trouvant le long de la voie ferrée (et oui, ça manque à Steeve lol). Non pas que le lieu soit plus calme que le vieux quartier (quoique ...) mais pour voir le train passer ! Le train passe en pleine ville, à quelques mètres des maisons ou boutiques. En guise de garde barrière, il y a des policiers qui jouent à leur téléphone toute la journée et qui n'ont pour seule tâche que de mettre la barrière quand le train passe (environ 10 trains par jour) et de dire aux touristes de ne pas marcher sur les voies (les locaux ayant le droit). Le plus impressionnant en plus du fait que le train passe vraiment très près des habitations est le moment où la barrière est mise : 30s max, mais les scooters continuent de passer ! Et une fois le train passé, c'est lâché de fauves !!!! Impressionnant ! 

Voilà, une journée bien remplie, bruyante et fatigante ! Retour à la nature et direction Sapa pour notre dernière étape vietnamienne avant d'aller au Laos

Trottoir
Batiments
Chargé moi ???
La vie dans la rue
La vie dans la rue, Echec chinois avec des bouchons
Resto de rue en pleine journée, vide !
Spectacle de marionnettes aquatiques
Esté et Lieve au temple de la littérature
temple de la littérature
Esté s'essayant à la musique
voie ferrée
passage du train
laché de fauves
1 commentaire

manoueliane

Quelle transition! Belles photos qui traduisent bien cette vie trépidante! merci pour le déroulement de cette étape qui n'a pas été de tout repos! mais qui vaut le détour. Bonne continuation et très gros bisous de nous 2.

  • il y a 2 semaines