Rangiroa

Publiée le 21/07/2020
L'atoll de la plongée !

Après 3 semaines de vie sur le bateau dans le lagon de Tikehau, à vivre au rythme des vagues et du vent, un fenêtre s'ouvre pour enfin s'évader vers un autre lagon. Sauf que capt'aine Romano a décidé d'aller direct sur Fakarava (le vent étant plus favorable) et de zapper Rangiroa. 

Rangi pour les intimes, est un des temples de la plongée ! Comment être aussi prêt sans pouvoir y mettre la palme ??? Nous décidons donc de lâcher une semaine nos compagnons de vogue, de prendre un avion direction Rangi et d'aller nous éclater dans les vagues de la passe de Tiputa ! 

Je vais vous avouer que sortir du bateau fut un vrai plaisir. Retrouver juste des plaisirs simples comme une douche avec un jet (même froid), mangez dans une roulotte, dormir sans avoir l'impression d'avoir bu 5 rhums... ça fait un bien monstre ! 

En plus, on retrouve nos habitudes de voyage. Marcher avec les sacs à dos, planifier des excursions, passer des heures sur booking ou airbnb pour trouver le bon plan logement, faire des courses, faire du stop, on a vraiment senti un nouveau souffle dans ce séjour en bateau et franchement ça fait du bien. 

Nous voilà donc rendu après un avion de 10 min à Rangiroa. 

J'avais réservé un bungalow avec une chambre, une cuisine, une salle de bain privée et le tout en bord de mer. Oui on s'est fait plaisir pour le coup. 

Bon, on ne va pas passer beaucoup de temps dans notre beau bungalow, le but, c'est la plongée ! Le must ici est la passe de Tiputa. Pourquoi est-elle très connues ? Pour ses dauphins joueurs et câlins ! Et oui, ici, ça doit être un des seuls endroits au monde où des dauphins sauvages approchent les plongeurs et réclament des papouilles ! Il n'y a pas que ça. En saison, on peut aussi y croiser moult sorte de requins (gris, tigre, marteau, citron, dormeurs et surement d'autres), des raies mantas, des espadons, des thons, des tortues, des barracudas... en gros pleins de gros voire très gros poissons. 

Nous avons réservé 2 plongées. L'instructeur nous fait rêver avec tous ce qu'il est possible de voir et surtout les dauphins. Nous partons donc tout sourire en nous disant que nous allons peut être vivre la plus belle plongée de notre vie ! 

Bilan : négatif. On n'a rien vu de spécial ! Des barracudas à gogo, quelques requins gris, une tortue, rien qui sorte réellement de notre ordinaire polynésien (oui je sais, on devient très exigent !). Et pas de dauphin. En plus le récif corallien n'est pas trop top, en gros une plongée un peu décevante. 

Bon, ce sont des animaux sauvages, on ne peut pas tout avoir ! Mais quand même, vu comment on nous l'a vendu, on s'attendait vraiment à mieux. 

Deuxième plongée : l'après midi même. Même endroit, même population, en moins bien encore ! Petit point positif, on a croisé (5 secondes) des dauphins qui dormaient. 

Déçus de cette expérience mais pas anéantis, nous réservons un troisième plongée pour le sur lendemain. On veut vraiment les voir ces dauphins. 

Entre temps, nous prenons un excursion vers l’île au récif dans le sud de Rangi avec un passage en bateau dans la passe pour voir les dauphins (ces fameux dauphins !!). Et là, on a eu le droit à un beau spectacle ! Les dauphins jouaient dans les vagues, sautaient au dessus des vagues, nageaient dans le sillon du bateau. Un beau moment d'observation et de partage avec ces gros delphidés (certes pas dans l'eau).

Après une heure de bateau, nous voilà sur l'île au récif. En fait pour l'histoire, il y a quelques milliers d'années, au moment de la formation de Tahiti, il y a eu un gros tremblement de terre qui a retenti jusqu'au sud des  Tuamotu. Ce séisme a provoqué un soulèvement des motus dans le sud de Rangi et de Tikehau. A Rangi, le sol corallien s'est soulevé sur près de 10 km, créant de jolies piscines naturelles aux couleurs turquoises entourées de récifs corallien acérés noirs. On avait déjà vu le phénomène à Tikehau mais en moins impressionnant, car moins long, mais en plus haut. 

La journée se poursuit sur le motu familial de Léon, notre guide avec un super repas polynésien en bord de lagon, avec sa nurserie de requins pointes noires. 

En résumé, nous avons vraiment passé une super journée au milieu de paysages merveilleux. 

Notre dernière plongée dauphin a lieu le lendemain. On croise les doigts, on saute à l'eau et là, ils sont là ! A peine nous voilà dans l'eau qu'ils viennent nous dire bonjour et réclament déjà des grattouilles sur le ventre. Ils sont trois, ce sont des grands dauphins (c'est le nom de l'espèce, on dit aussi tursiop, 3m pour environ 300 kg à l'age adulte). Ils sont vraiment marrants, ils viennent devant toi, se mettent ''debout'' le ventre face à toi et attend que tu le chatouille le bidou en se laissant tomber doucement en arrière. Quel moment magique ! On a vraiment eu le temps de les observer, de voir l'évent, les nageoires, les cicatrices, le naseau, de toucher la texture un peu plastique de leur corps. On les a eut !!!! Ça n'aura duré que 10 min mais le l'intensité du moment l'a fait paraître beaucoup plus. Par contre, pas de photo de ce moment, la gopro aillant rendu l’âme après les raies de Tikehau. 

L'après midi, nous voulons faire partager ce moment à Esté et allons donc faire du snorkeling dans la passe avec lui. On les a vu, plusieurs fois, 6 dauphins curieux, mais ni câlins ni joueurs. Ils sont venus vraiment près, Esté à pu bien en profiter mais il était déçu car lui n'a pas pu les câliner. Après, on l'avait prévenu, en snork, c'est extrêmement rare de les toucher. Déjà on les a vu, et de près, c'est déjà très bien ! 

Voilà pour notre séjour à Rangi. Direction Fakarava où nous devons retrouver notre vie de bateau ! 

Petite anecdote du séjour. Lors de nos 2 premières plongées, nous sommes avec un couple et ses 3 ados, des habitués des lieux et des plongées à ce que l'on peut remarquer. Ils sont sur un voilier et on apprend qu'à cause du mara'amu qui arrive, le ''papa'' est parti vers Faka seul en bateau et que le reste de la famille le rejoindra en avion. Avec Steeve on se dit "chapeau, seule sur le gros bateau à manœuvrer, avec des nuits etc, il n'a pas peur ! ". Nous apprenons le jour des dauphins qu'en fait le papa, c'est Philippe Poupon et que nous sommes en train de discuter avec Géraldine Danon, sa femme, actrice et réalisatrice. Et on a même failli prendre son bateau ! mais ça c'est une autre histoire que vous aurez à Faka ! 

Atoll de rangi vu du ciel
Notre petit coin de paradis tout confort
On n’est pas bien la ?
Petite baignade du soir
Joli coin
Ils sont là !!!
Île aux récif
Île aux récifs
Île aux récifs
La nurserie
Petit petit vient par ici !
Un nouveau copain ??
Tranquille
Steeve se prend pour Robinson
Non je ne suis pas Fredy ! Fabrication de sac
Beau sac et c’est moi qui l’ai fait !
Beau modèle !
Coucou !!
1 commentaire

manoueliane

Coucou, la 3ème plongée fut la bonne! Persévérance récompensée! Merci pour ce beau commentaire historique. On apprend! Bisous à tous les 3.

  • il y a 1 semaine
1 Voyage | 102 Étapes
Rangiroa, Polynésie française
339e jour (04/07/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 01/08/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux