Désert de Gobi

Publiée le 10/09/2019
Retour sur nos débuts en road trip dans le désert de Gobi

Sain nou Sain nou !!!!

Ça y est de retour de 16 jours de road trip dans le sud et centre ouest de la Mongolie. Lors de ce séjour, nous avons choisi de partir en "voyage organisé". Bon, on était loin du voyage 5 étoiles et heureusement mais toute la logistique était tout de même bien orchestrée ce qui nous a permis de profiter un max de ces 16 jours. 

Nous étions dans un groupe de français, 6 au total. Les filles : Alice, Marie et Séverine, des copines et nous 3. Nous étions accompagnés d'une jeune guide mongole (anglophone), Hélène, et d'un conducteur Inké (surnommé Schoumi des steppes, pas un mot d'anglais). Notre monture, un kamaz UAZ-452, date de naissance 2006 et pas moins de 500000 km au compteur, sans un poil d'électrique à l'intérieur, parait bien plus vieille qu'il n'y parait (comme les mongoles en fait), mais a rempli son rôle avec brio ! 2 réservoirs, un moteur à moitié visible depuis l'habitacle, pouvant passer en mode 4x4 en un craquement de manivelle, traverse sans problème les trous des steppes, les dunes de sable et les rivières. Increvable le machin ! Et avec une plafond capitonné, très utile dans les routes "bumpy" et les sorties de chemin. 


Et c'est partiiiiii !!
Notre monture, Domi
Elle est pas belle Domi ??
Chargé nous ?!!??! Mais non !

Bon, voilà pour la logistique. Je vais vous résumer ces 16 jours en 2 temps. D'abord, le désert de Gobi, puis sur une autre page, je vous parlerai du centre est mongole. 

Le désert de Gobi ... quel endroit merveilleux. En fait, le désert de Gobi est un mélange de plusieurs types de désert. C'est une vraie palette de peintre au niveau des couleurs, quel émerveillement pour les yeux ! 

Le point commun du désert de Gobi reste le fait que ce soit un désert immense, que ce soit un désert de pierres, un désert de buisson, un désert de sable ou même un désert formé de falaises. 

Les espaces sont vraiment immenses, on a une vision à 70 km. 

Je n'ai pas grand chose de plus à dire, les images parlent plus d'elles même ! Enjoy !


Falaises de Tsagaan Suvarga
Falaises de Tsagaan Suvarga
Oiseau esté
Canyon de Yolin Am
Canyon de Yolin Am
Chameau dans les dunes
Travail sur fond de dunes
Dunes de Khongorin Els
Dunes de Khongorin Els
Dunes de Khongorin Els
Dunes de Khongorin Els
Jolie petite fille qui nous a aidé à changer la roue crevée
Bayanzag, les falaises enflammées
Saxouls, les seuls arbres de Gobi, Esté peut enfin faire pipi !!!
Il fait chaud dans le Gobi ...
Steppes

Voici un aperçu de nos magnifiques spots de nuit trouvés par Hélène

Spot de nuit
Spot de nuit
Spot de nuit
Repas par Hélène
Repas à la vodka Gengis Khan !
Nuit en yourte aux dunes
Spot de nuit
Spot de nuit

LE MOT D'ESTEBAN

Pendant notre voyage, il y avait 3 françaises : une qui s’appelait Alice, l'autre Marie et la dernière Séverine. Elles ne craignent pas les guilis. Elles sont très grandes à part Alice. Elles connaissent très bien les pokemons donc c'était très bien pour moi. 

On avait une voiture où il n'y avait pas de frein à main donc on devait bloquer une vitesse. Elle ressemblait à un van mais c'était un 4x4. On avait un très bon conducteur, Inké. Dans la voiture il y avait des rideaux roses et blanc. On peut se mettre à 9 dans la voiture (2 places devant, 3 places au milieu et 4 places derrière). Il y avait un gros coffre, c'est aussi là que l'on faisait à manger mais on mangeait dehors. 

Le repas était soit spaghettis, soit pâtes, soit soupe de riz. On mangeait beaucoup de mouton ! Maman essayait de trier pour ne pas en manger. On avait une guide qui s'appelle Hélène. C'est elle qui fait à manger et c'est aussi elle qui nous explique des choses sur le voyage. Elle craint les guilis. 

On dormait en tente avec des duvets. Le soir, on jouait aux cartes. On jouait à la coucougnette (couillonnette). En général, on plantait la tente dans un endroit super car Hélène connait plein d'endroits supers. On était toujours seul, les copains d'Inké étaient à quelques km d'ici. 

Le désert de Gobi est un désert où il n'y avait pas que du sable. Il n'y a des arbres qu'a un seul endroit.

Il y avait des dunes de sable à un seul endroit. Elles faisaient 100 km de longueur et 300m de hauteur comme la tour Eiffel. J'ai réussi à monté tout en haut. Le sable était très doux. De l'autre coté où on montait, c'était très nature. J'ai fait de la luge. On s'est mangé du sable dans la bouche. c'était trop rigolo, on a fait des plongeons, on s'est trop éclaté. Quand le sable tombe de la dune, ça fait un gros bruit énorme, comme si il y avait un monstre ou une avalanche. Ça faisait limite peur. 

Moi je pensais qu'il y aurait plus de sable et beaucoup plus d'arbres. 

Les couleurs du désert étaient jaunes, oranges, rouges, et surtout du vert. Le vert vient de plein de petits buissons. 

Dans le désert, il y a aussi des dunes de pierres rouges. Avant il y avait de l'eau et quand l'eau est partie, ça a laissé des traces et ça a fragilisé donc à un moment ça s'est écroulé. L'eau a laissé des lignes rouges sur les roches. 

Dans le désert de Gobi, il y a aussi des canyons. C'était un canyon avec des énormes roches noires et une toute petite rivière au milieu. L'hiver la rivière était plus grande et elle gèle et on peut faire du patin à glace. On s'est promené dans le canyon pour voir des picas (et pas des pikachu, qui lancent de l'électricité). Un pica, ça ressemble à une petit souris en un peu plus gros. Ça marchait très vite et ça se cache dans des petits trous qu'ils creusent. Il y avait plein de rapaces qui essayaient de les manger. 

On a vu plein d'animaux. Des chameau où on monté dessus pour faire une promenade. Quand leur bosse tombe ça veut dire qu'ils n'ont beaucoup de réserve e nourriture et d'eau. Il n'y a pas d'os dans les bosses. Ils peuvent rester 30 jours sans boire de l'eau alors que nous c'est 3 jours.

Il y avait aussi des zoruns, c'est plus petit qu'un rat et plus gros qu'une souris. C'est plus petit qu'un pica. Ils couraient très vite, on en voyait très souvent. 

On a aussi vu des moutons, des chèvres partout !!!! Il y avait aussi des chevaux sauvages, plein de rapaces qui chassaient les zoruns, des vautours qui mangent les animaux morts (ce sont des charognards). Ils sont immenses immenses, immenses. 

J'ai préféré les dunes de sable parce que l'on s'est amusé beaucoup avec la luge à se prendre plein de sable dans la figure. J'ai aussi préféré quand on était dans une yourte et que l'on avait des matelas. 


Chameaux ''sauvages''
vautour
Pica
Zorun
Chameau dans les dunes
Canyon de Yolin Am
Esté et ses drôles de dames
Dunes de Khongorin Els
C'est long la route !
Tranquilou
Baignade dans la seule grande rivière du Gobi
7 commentaires

Fifine

Magnifiques paysages, beau couché de soleil....(tu fais concurence à Cecile),

  • il y a 2 mois

MumMaryse

C’est magnifique, c’est passionnant, vivement la suite. Prenez en plein les yeux et faites nous encore profiter. Énormes bisous à vous 3

  • il y a 2 mois

sperache

Oh la la, quels paysages!!!

  • il y a 2 mois

Tatajojo

Un grand Merci de ns faire profiter de ces magnifiques paysages
Bisous

  • il y a 2 mois

manoueliane

Sensationnel! de partager de si beaux paysages,et vos aventures.Merci Esté on apprend plein de choses.Un magnifique cadre pour faire ses devoirs..Poursuivez en prenant toujours autant de plaisir. on vous embrasse très fort.

  • il y a 2 mois

gilles95

Toujours un aussi beau voyage avec de belles rencontres.
Bisous à vous 3

  • il y a 2 mois

sperache

Génial!!! Esté nous raconte tout plein de choses. C'est vraiment super et très enrichissant. Merci aux "grands" pour ces photos qui nous en mettent plein la vue! Bisous bisous

  • il y a 2 mois