Busuanga

Publiée le 19/02/2020
dernière étape de notre étape philippine

Et nous voilà maintenant sur l'ile de Busuanga, plus connue sous le nom de Coron ("au nord, c'était les corons ..." chuuuut il va pleuvoir!). En fait, Busuanga et Coron sont bien deux îles différentes, Busuanga étant l'île principale et Coron n'étant qu'une petite île juste en dessous de Busuanga. Mais là où ça se complique, c'est que la ville principale de Busuange s'appelle Coron city. Vous suivez ?? Enfin bref, on dit que l'on va à Coron, mais les logements sur Coron sont assez chers et l'accès assez compliqué alors on décide de rester sur Busuanga et de faire une sortie à la journée sur Coron. 

Et comme à notre habitude de vieux, nous nous éloignons de la ville pour nous retrouver au calme. Et sous les conseils de nos amis québécois rencontrés au Cambodge, nous voilà après 2h de bus local à 30km de Coron city, à Concepcion, petit village en bord de mer. L'hotel est très chouette ! Bungalow sur la plage, douche chaude (si si c'est possible aux Philippines !), coucher de soleil sur la mer suivi par les chauves souris géantes qui viennent faire ripaille sur Busuanga. Un bien bel endroit comme on les aime. 

Après le programme de ces derniers jours fut assez similaire au reste des vacances, promenade en scooter, tous dans les lagons, snorkeling et plongées sous-marines. 

Nous avons vu le plus beau récif corallien depuis le début de notre tour du monde ici, à coral garden (ils s'appellent tous comme ça !). Mais alors là, nous en sommes resté pantois. Nous avons parcouru ce tapis corallien en snorkeling. Il était entre 50cm et 2m de profondeur et nous avions la chance que papa soleil soit de la partie. Du coup, les couleurs explosaient devant nos yeux ! En plus, il y en avait une telle diversité diversité que nous ne savions plus où donner de la tête pour tout voir. Entre le corail mou rouge, le corail arbre bleu, le corail plat jaune, le vert, le violet, le orange, un de nos plus beau moment de snorkeling ! 

En ce qui concerne la plongée bouteille, nous avons vécu une expérience mystérieuse. La baie de Coron est bien connu des historiens modernes. En effet, un épisode de la seconde guerre mondiale s'est passé ici. Les japonnais avaient trouvé refuge dans cette baie. Elle y gardait, prête à l'attaque, entre 15 et 20 bateaux de guerre. Les amériacains ayant eu vent de ce port improvisé à envoyé des avions bombardés tous les bateaux japonnais. Conclusion, aujourd'hui, entre 15 et 20 épaves de bateau se retrouve dans  les eaux entre Busuanga et Coron dont certaine vraiment peu profonde. Esté va vous raconter son expérience d'épave en snorkeling, quand à moi, l'expérience d'épave en bouteille ! 

Notre épave s'appelle Okikawa Maru. Il s'agit d'un pétrolier de 160m de longueur construit en 1943. Il repose de par 12 à 26 m de profondeur. Nous avons commencé notre exploration par la quille. Nous sommes descendu le long de la coque jusqu'à 26m de profondeur. Cette sensation est vraiment étrange. Il n'y a pas de vrai vie marine ici, l'épave étant essentiellement recouverte d'une couche de mousse. Le lieu est vraiment mystique, la visibilité était moyenne, l'ombre du bateau s'imposait vraiment à nous. Nous sommes rentrés dans l'épave par l'endroit où se trouvait l'hélice, puis nous avons évolué entre les différents contenaires, montant descendant et nous faufilant dans cette pénombre mystérieuse, pour finalement ressortir par un trou au plafond proche des moteurs qui sont toujours en place. Ce fut vraiment un plogée fabuleuse, une de nos plus belles. On a adoré cette sensation d'aventurier comme si nous étions les premiers à pénétrer dans ce bateau à la recherche d'un trésor. Bon, pas de trésor, mais des souvenirs et surtout des sensations plein la tête ! 

Voilà, c'est la fin des Philippines. Retour à Paris pour Michelle après 3 supers semaines très remplies ! Nous disons au revoir à l'Asie après 6 mois de voyages et 6 pays visité. Nous disons au revoir à toutes ces magnifiques personnes rencontrées qui ont fait que notre séjour asiatique fut formidable, au revoir aux sourires communicatifs, au riz, au tuktuk ou tout autre transport étrange, à la simplicité et à la joie de vivre. Nous avons vraiment adoré tous ces moments partagés, tous ces paysages traversés et toutes ces expériences vécues. L'Asie est vraiment un continent formidable et une chose est sûre, on reviendra ! 

Mais en attendant, nous allons dire bonjour aux kangourous ! A nous l'Australie !!!!!

Il ne fait pas très beau mais la plage est sympe
Encore un requin-baleine !
Paisible
Eh les filles, voici mon terrain de jeu de l'aprem !
regardez moi cette eau !
coucou x3
MIchelle est prête !
et ben oui, il pleut aussi ici parfois, mais de l'eau chaude !
le small lagoon de coron
Il y a un peu de monde mais c'est beau !
coucou x4
40 ans de Steeve !
40 ans de Steeve !
La terre vue d'en haut !
La terre vue d'en haut !

LE MOT D'ESTE

Aujourd’hui, on va voir une épave de bateau. C'est un bateau japonnais qui a été coulé par les américain lors de la seconde guerre mondiale. Les japonnais étaient sur ce territoire là car ils pensaient être à l'abri des Américain. Mais ils se trompaient car il y avait un base américaine juste derrière, pas loin. Les américains ont envoyé un avion voler très haut dans le ciel au dessus des radars. Il a vu des bateaux et il est revenu voir son chef pour lui dire où ils étaient. Son chef a décidé : demain on pète tout ! Les américains ont dit qu'ils ont coulé 20 bateaux mais les japonnais disent qu'il n'y en a que 15. 

J'ai été très content de faire ma première épave même si ce n'est pas en bouteille. C'est qu'à partir de 10 ans que j'aurai le droit de faire de la plongée en bouteille et que jusque 3m et il n'y a pas grand chose à voir comparé au snorkeling que je fais au dessus. On a été voir le Lusong gunboat. On voyait très bien la coque mais là où les gens marchaient il ne reste pas grand chose, c'était comme son squelette. Ca fait depuis 75 ans qu'il est là donc les coraux se sont mis dessus et on ne voit pas beaucoup le bateau. Je n'aurais pas pensé qu'il y aurait autant de poissons et de coraux et que l'on verrait plus l'épave. Je n'ai pas aimé, j'ai adoré cette épave magnifique. J'ai hâte de faire de la plongée bouteille comme papa et maman et rentrer à l'intérieur d'une épave et de l'explorer ! 

Après on est parti et on est allé faire du snorkeling où le corail n'était pas du tout profond et les coraux nous frôlaient ! Je me mettais en planche et j'admirais le magnifique paysage sous-marin à perte de vue. C'était de toutes le couleurs, il y en avait même un en forme de grosse tour. Il y avait des coraux bleus qui ressemblaient à des arbres et qui faisait une forêt sous-marine bleue. On a vu un poisson globe. Il était rond et gris avec des taches noires dessus. Il avait des gros yeux. Si ses yeux étaient plus gros que son cerveau, je l'aurai appelé le poisson tarsier. Le poisson clown qui était ici, je trouvais qu'il était plus gros et rouge très foncé. 

Pour l'anniversaire de papa, j'ai oublié de lui souhaiter le matin. On a été prendre un bateau qui nous a emmené dans un lagon qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à Cat Ba. Le seule différence étaient que les iles des Philippines étaient toutes accrochées alors qu'à Cat Ba elles sont toutes seule. On était obligé d'avoir notre gilet de sauvetage pour aller au lagon. Il fallait traverser une nuée d'oursins. Enfin on a passé la ligne qui dit que l'on est arrivé au lagon et là 0 oursin. L'eau est beaucoup plus claire que à Cat Ba, elle est bleue claire transparente. Le lagon est comme emprisonné par toutes les roches autour. Ce sont des roches karstiques, avec des arbres qui poussent dessus. En haut des roches, il y avait plein de petits pics alors qu'à Cat Ba c'était arrondi. Mamie a été traîné par le guide dans une bouée. Moi je rigolais à gorge déployée (je me moquais). On a été juste au dessus du tombant, il faisait à peu près 20m, on ne voyait pas le fond même on voyait assez profond. Et quand on a voulu passer dans le petit passage le tombant remontait d'un coup ! Comme je ne voulais pas mettre mon gilet de sauvetage, je me faisais traîner par maman et j'avais mis mon gilet de sauvetage comme une couche. Je l'ai appelé la couche de bébé ! 

J'ai préféré l'épave ! 





2 commentaires

manoueliane

Coucou vous terminez l'Asie en beauté avec le plus beau récif corallien et la plongée fabuleuse pour explorer l'épave. Merci Esté pour ton exposé ,son histoire,son paysage sous-marin et ses notes d'humour. Bonjour l'Australie! Gros gros bisous.

  • il y a 2 mois

manoueliane

Coucou,Manou vous remercie beaucoup pour le journal familéo reçu le 22/02. Elle regarde tjrs les photos avec autant de plaisir. Merci aussi pour votre carte des Philippines reçue le 20/02. C'est très chouette d'avoir une carte de chaque pays. Elles sont classées avec soin et amour. Belles découvertes en Australie. Grros bisous.

  • il y a 2 mois
1 Voyage | 86 Étapes
Busuanga, Philippines
191e jour (07/02/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 01/08/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux