Fakarava Nord

Publiée le 22/07/2020
Petite escale plongée

Et nous voilà rendu sur notre 3ème atoll des Tuamotu, Fakarava. Bon il faut avouer que lorsque l'on a vu un atoll, on a un peu l'impression de les avoir tous vu. Ils ne sont pas trop différents les uns des autres, les motus sont parfois un peu plus large à certain endroit, le lagon est plus bleu, mais ça reste des langues de terre entourées d'eau. 

La vie sur les atoll est vraiment très simple, tournée vers le lagon. Ici, il y a très peu de travail. La majorité des populations vivent du tourisme et de la pêche. Il n'y a pas de supermarchés, seulement quelques supérette (ultra chère !), quelques snacks et surtout plein de lieux de cultes différents.

Et oui,en Polynésie, la religion est omniprésente. Cela est du aux différentes influences qui ont traversées les siècles. La vraie religion traditionnelle n'est plus réellement pratiquée mais des croyances et coutumes subsistes. ici on trouve principalement des protestants (église évangélique) et des catholiques. Mais on peu aussi trouver des mormons, des adventistes, des sanito et des témoins de Jéhovah. Et tout se petit monde vit en parfaite harmonie ! 

Normalement, nous devions retrouver notre équipage ici, à Faka nord mais ce sacré mara'amu est de retour et a obligé le Mana Iti à aller mouiller dans le sud pour se protéger du vent. Du coup, nous trouvons une petite pension toute mignonne, les pieds dans le sable le temps de faire nos plongées avant de retrouver le bateau. 

Alors faire des plongées par mara'amu, c'est un peu sport, surtout lorsqu'elles se font au alentours de la passe et que cette dernière fait 1,6km de large ! Le trajet jusqu'au spot fut mouvementé ! L'habillage fut sportif mais une fois sous l'eau, tout est devenu d'un calme incroyable. Plus de bruit du vent, plus de remous et surtout pas de courant. On était vraiment bien. En plus, nous avons vraiment fait une belle plongée. Le corail était très beau, varié et coloré. On a croisé un nurserie de bébés requins gris qui évoluaient au dessus de nous, entourés par quelques parents, une tortue, une manta, des gros poissons (thons, balistes, barracudas...). Vraiment une chouette plongée. Mais si vous avez suivi, vous savez que Gopro n'est plu, alors nous ne pouvons vous faire partager ce merveilleux moment que par la pensée ! 

Et puis il a fallut aller a Faka sud. 60km. Autant vous dire en bateau, une éternité. Heureusement nous trouvons un speed boat et l'affaire est réglée en 2h30 (en nous ponctionnant d'un bras, d'un rein et d'un œil au passage !)

Petite anecdote (suite et fin) pour finir. A l’aéroport, nous croisons, nous croisons ma copine gégé. Mais si Gégé, la femme de Phiphi ! Bref, nous croisons la femme de Philippe Poupon et sachant que son mari est dans le coin (je pensais sur faka sud pour se protéger du mara'amu), j'essaie de voir si elle n'a pas une solution économique pour descendre dans le sud. J'avais juste oublié que j'avais à faire à la famille Poupon et que ce n'est pas un petit mara'amu qui leur fait peur. Le bateau est dans le nord et ne descend pas tout de suite dans le sud (ça tombe bien, nous non plus lol). Du coup, elle me propose (après accord de son mari) de peut être nous descendre, vu qu'eux aussi doivent y aller. Bon, ça n'a pas pu se faire, Philippe n'étant pas très chaud pour embarquer du monde et vu que Gégé n'est pas vraiment ma copine, je n'ai pas pu plaider notre cause. Mais ça aurait été sympa de monter sur Fleurs Australes. Qui sait, un jour peut être (quand j'aimerais le bateau mdr !)

Nous sommes revenus au nord juste avant notre retour à Tahiti pour faire le plein du bateau (et vous le lirez bientot, heureusement ! On en a profité pour aller voir le phare de l'île, pas super beau, très géométrique. Il date du milieu du siècle dernier (ça fait drole de dire comme ça, surtout que ça revient à 1950 environ !) et servait à guider les bateau avec en alignant les lumières avec un autre phare. Voilà rien d'extra mais ça permet de sortir du bateau ! 



Notre bungalow
La plage
Quelques problèmes de concentration, on se demande pourquoi 🤣
La cuisine
Sortie au village
Este voulait aussi ses tampons de plongée
Décoration de noël ???
Le phare (aztèque ? Lol)
Pause détente
Retour en benne
1 commentaire

manoueliane

Ce mara'amu joue des tours! Belle plongée après une préparation ardue! POUPON ne vous a pas invités sur ""fleurs australes" Votre bateau speed a laissé quelques traces...Bonne continuation et plein de gros bisous à tous les 3.

  • il y a 1 semaine
1 Voyage | 102 Étapes
Fakarava Airport (FAV), Fakarava, Polynésie française
343e jour (08/07/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 01/08/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux