Bohol/Panglao : Entre terre et mer

Publiée le 13/02/2020
4 journées bien remplies !

La suite de nos aventures nous mene sur l'île de Panlao, une petite île reliée par un pont à Bohol. Ici, c'est tout ou rien. Soit l'agitation de Alona beach avec son flot de touristes, de restaurants, de bars et de centres de plongée, soit le calme du reste du l'île mais isolé de tout. Nous avons opté évidemment pour cette deuxième option, non loin d'une petite plage toute mignonnette connues que des locaux. L'endroit est parfait pour profiter de l’île, pas trop loin de Bohol et rester au calme après des journées bien remplies et pour ne rien gâcher, avec un super resto espagnol chez qui on a laissé quelques pesos ! 

A Bohol, nous avons enfin pu profiter de ce pour quoi nous sommes venus aux Philippines (enfin une partie) : la plongée ! Les Philippines sont réputées pour ses spots remplis de coraux, de tortues, de requins baleines, de requins tout courts, de poissons multicolores ! Un des plus beaux spots se trouve ici même, à Panglao, juste en face d'Alona beach, sur une minuscule île : Balicasag. Nous, on se pointe la bouche en cœur "Bonjour, on voudrait plonger à Balicasag demain

-Ah mais pour plonger à Balicasag, il faut avoir un permis

-Ok, on l'achète où ce permis ? 

- Les prochains permis sont pour dans 2 semaines, les permis d'en ce moment ont été vendus il y a 5 mois, au revoir !"

Bon ben ça c'est fait, plonger à Balicasag, no check. Mais bon, on veut plonger quand même donc direction l’île voisine de Pamilacan. 

Nous y avons fait 2 plongées très sympas. Pamilacan est surtout connu pour les très petits animaux aquatiques. Nous avons pu voir des tortues, des serpents de mer rayés, des poissons-globes, un poisson porc-épic à pointe noires et quelques nudibranches. Les coraux étaient très sympas mais ce ne sont pas les plus beaux que nous ayons vu. 

Nous avons aussi loué un scooter, car nous adorons vraiment ce mode de transport ultra autonome, qui nous permet réellement de prendre notre temps pour profiter des paysages, de sentir le vent et les odeurs (pas toujours les meilleures), d'être liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiibres !! Bon je m’emballe, mais nous avons tout de même loué des scooters pour explorer l'île de Bohol, direction les chocolates hill. Humm des montagnes en chocolats, on se croirai dans Hanzel et Gretel ! Mais non, les chocolate hill sont des formations rocheuses très rares. Ce sont de petites collines, très arrondies, toutes au même endroit. Il y en a des dizaines. Elles sont recouvertes de végétation qui vire au marron en février mars qui les font ressembler à du chocolat, d'où leur nom. Elles se sont formées il y a des millions d'années. Avant, il y avait la mer à cet endroit. Mais avec le mouvement des plaques, elle s'est retirée laissant derrière elle une épaisse couche de coraux morts. Les pluies avec le temps ont creusé des sillons qui ont grandis. Les falaises se sont arrondies avec le vent nous laissant ces beaux souvenirs aujourd'hui, un très bel endroit ! 

Les sorties scooters sont aussi un moyen de profiter de la campagne et celle de Bohol vaut vraiment de détour ! Des rizières et des fleurs partout ! Les philippins aiment s'occuper de leur jardin, ils sont vraiment très bien entretenus, entre arbustes fleuris, cocotiers et rizières. C'est un régal de sillonner les routes. En plus, grâce aux nombreux arrêts "pipi tourista" de Michelle, nous avons eu le temps de prendre plein de photos ! 

Ces promenades nous ont aussi permis de rencontrer de petits habitants endémiques de l'île de Bohol, les tarsiers ! Quezaco ???? Vous voyez Guizmo dans les Greemlins ? Vous voyez maitre Yoda dans Star Wars ? Et ben c'est un mélange des 2. Les tarsiers sont de petits primates nocturnes, pas plus gros qu'un poing. Ils ont la particularité d'avoir de très gros yeux qui font de lui un chasseur redoutable la nuit ! Ils ont l'air si inoffensif comme ça, endormis sur leur branche, ils sont vraiment trop mignon ! Bon après, à l'état sauvage, c'est quasi impossible de les voir. De plus, c'est une espèce en fois de disparition donc ils sont protégés dans des sanctuaires et c'est dans un de ces sanctuaires que nous avons pu les voir. 

Le soir, nous avons été observer en kayak le bal des lucioles. Quel moment magique de voir ces milliers de lumière bouger doucement autour des arbres ! Vraiment très très beau. Expérience un poil gâchée par les bateaux de touristes à moteur qui perturbait la quiétude de ce moment. 

Et pour finir, nous avions besoin d'adrénaline ! Alors nous nous sommes envolés tel superman entre deux montagnes et au dessus d'une rivière turquoise sur une tyrolienne de 500m ! Bon, la vitesse n'était pas faramineuse mais la vue valait vraiment le détour. 

Voilà, Bohol c'est fini ! Retour à Cébu, direction l'aéroport et go to Puerto Princessa, Palawan ! 


En attendant le bateau, on se met au frais au Jolibee !
Chocolates Hills
Bonjour tout le monde !
Les cantines philippines
En attendant mamie ...
Elle est trop longue !
Jolie vue
des rizières et des toujours des rizières mais toujours d'une telle beauté !
Marchand de fleurs
sechage de noix de coco sur le bas coté
jolie rencontre
hello !
pendant ce temps sur le bateau
chacun sa place
J'adore !
Tarsier
Yoda ou tarsier ?
Squelette de tarsier avec la main d'esté
J'adore m'envoyer en l'air !
Youpi
Chouette vue
Au naturel
Coucher de soleil en attendant les lucioles

PAS DE MOT D'ESTE


1 commentaire

manoueliane

Quelle belle balade, avec le scooter on profite de tout,rien n'est épargné!!! Belles sensations avec la tyrolienne! gros bisous.

  • il y a 5 mois
1 Voyage | 95 Étapes
Panglao, Bohol, Philippines
179e jour (26/01/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 01/08/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux