Maupiti

Publiée le 11/04/2020
La petite sœur de bora

Et le rêve commence !!! Nous y voilà en Polynésie telle qu'on l'imagine, des îles sorties de l'océan au milieu de nulle part aux mille couleurs !  (d'ailleurs si vous voulez savoir comment elles sont arrivées là, allez lire l'article d'este qui explique tout !)

"Le bleu du ciel n'est pas le bleu de la mer, ce bleu que moi je préfère ..." . On ne peut même pas parler d'un bleu, il y en a plein, ce n'est jamais le même. 

Bon, un épée de Damoclès est tout de même au dessus de notre tête, ce satané covid-19 qui est arrivé au bout du monde et qui risque de nous enquiquiner un peu. Mais en attendant, on profite de la beauté de ce lieu sauvage. 

1ère étape pour mon anniv, un bonne grimpette d'un km avec un dénivelé de 360m. Ah, autant vous dire que ça grimpe ! On est à la limite de l'escalade, d'ailleurs parfois on s'aide de corde. Mais en haut, quelle vue ! Pour ma part, la plus belle vue depuis le début du TDM. Un panache de bleu à 360° que nous n'avons vu nulle part ailleurs. et au loin, la barrière de corail et ses grosses vagues venues de l'océan, les motu tout verts avec des plages de sable. Je n'arrive pas à vous le décrire tellement ce paysage est merveilleux. 

Nous avons aussi pu nager avec les raies manta, ces géants des mers qui volent sous l'eau. Quelle sensation aussi de se retrouver si proche de ces animaux si calmes et paisibles. Esté en parle beaucoup mieux que je n'aurait pu le faire en fin d'article. 

En ce qui concerne le logement, nous étions dans une pension, à Tautiaré village. C'était super chouette, vue sur le lagon, immense ponton pour se baigner et profiter du tombant (120m le ponton, esté a calculé !) et une famille adorable. Bon après, en situation de Covid, nous n'avons hélas pas pu partager de moment avec eux, leur fils restant confiné dans sa chambre tant que nous étions là. Après, Done était une cuisinière hors pair ! Tous les soirs, c'était poisson ! Entrée : poisson cru (en salade, en carpaccio ...), puis plat de poisson cuit (en sauce, grillé, en beignets...) et pastèque en dessert. On s'est régalé ! Le ton avec le bon rhum local aux couleur de Gauguin. Vraiment chouette. 

Hélas, comme vous le savez, le voyage dans les îles a pris fin ici et retour à la case départ, ne touchez pas 20000 francs CFP ... Retour à Tahiti, pas de Bora, de Tahaa et de Ranguiroa. Heureusement que l'on a profité de Maupiti jusqu'au bout. On espère que l'on aura l'occasion d'aller voir ses copines dans les plus brefs délais ... mais après le confinement ! Le retour vers Tahiti fut chargé d'émotion, surtout en passant devant Bora l'inaccessible. Le rêve tourne court... Mais We will back !!!


Maeva Maupiti
Notre ponton à notre pension
Ascension au mont te uru fa’atu
Pas facile la grimpette
La récompense en haut
On y est !
Notre pension avec le ponton
Joyeux anniversaire Mim !
Mon cadeau
Coucher de soleil d’anniversaire
Coucher de soleil d’anniversaire
Balade au motu
L’attaque du crabe 🦀
Bateaux de pêcheurs
Polynésie = tatouage !!! D’ailleurs le mot tatouage est tahitien
Fleurs de frangipanier. Dommage que vous ne puissiez pas profiter de l'odeur !
Jolie vue sur Bora Bora ... qui restera inaccessible pour cette fois !

LE MOT D'ESTE

Ce matin on a été dans un bateau avec d'autre gens qui nous emmener à un endroit où il y avait beaucoup de raies mantas. C'est le but d'en voir. On était à coté de la passe. C'est l'endroit où les bateaux sortent du lagon. Quand on s'est mis à l'eau, on a nagé vers les gens qui étaient déjà là et qui regardaient au fond de l'eau. Quand on est arrivé, j'ai vu une ENORME raie manta nager ! Elle était plus large que le bateau mais pas plus longue. Et puis 3 autres sont apparues. Il y avait des cailloux au fond de l'eau, à environ 10m de profondeur, avec des petits poissons qui nettoient les raies. Les poissons mangent leurs saletés pour laver les raies. Ca ne doit pas être très bon, mais les raies ont l'air d'aimer ça. Les raies tournaient autour autour du cailloux, puis elles s'allongeaient sur le cailloux et se laissaient nettoyer. 

Les raies mantas ont la forme d'un losange, elles sont plates. Elles sont noires sur le dessus et blanche en dessous. Elles ont une longue queue très fine. Devant la queue, il y a un petit aileron beaucoup plus petit que celui des requins. Elles ont une grande bouche avec de chaque coté de grosses ''antennes'' bien épaisses mais pas très longues. Je ne sais pas comment ça s'appelle. 

J'ai été énormément impressionné par sa taille mais j'ai été plus impressionné par les requins baleines. Quand elle nage, on a l'impression qu'elle vole car elle bat des ailes. Elle a l'air zen, tranquille, calme. 

J'aurai bien aimé compté ses branchies comme avec les requins baleines mais elles sont en dessous et comme elles ne faisaient pas de virages très serrés, je n'ai pas pu les voir et les compter. En plus, on n'avait pas le droit de plonger pour ne pas leur faire peur. Je comprends mais c'était dommage. Il y avait vraiment beaucoup de courant quand on nageait. Un fois, j'avais de l'eau dans mon masque et comme j'ai voulu le remettre bien, je me suis fait emporté par le courant avec maman. On a essayé de nager vers le bateau mais on n'y arrivait pas donc le bateau est venu nous donner de l'aide et nous ramener aux raies. 

J'ai énormément aimé nager avec les raies mantas et je ne suis pas déçu qu'elles soient aussi grosses. 

Après on a été dans un très beau jardin de corail puis on est allé manger sur un mutu. Comme le repas mettait du temps à se préparer et comme il y avait un enfant on jouait dans l'eau. Une petite raie curieuse est venue nous voir. Sur le bateau, on nous a dit que l'on avait droit de toucher cette sorte de raie là mais pas les mantas. Alors je lui ai touché sa tête. e l'ai touché 2 fois. Quand on la touchait, c'était mou puis dur. Sur les ailes, c'était mou. On faisait attention de ne pas toucher sa queue car on ne savait pas s'il y avait du poison dedans car dans certaines raies il y a du poison toxique. Sa peau est douce. Je n'ai pas senti les dents qui sont sur son corps comme les requins (voir c'est pas sorcier sur les requins ou le reportage sur les requins baleines) et je ne sais pas pourquoi. 

C'était une très bonne sortie ! Le temps est passé vraiment très vite. 

banc de raies mantas !
jolie manta
Este s’est fait une copine
2 commentaires

manoueliane

Quel écrin somptueux, une perle du Pacifique en attendant de découvrir les autres. Quel beau cadeau d'anniversaire: un paysage merveilleux et une bonne bouteille de rhum! une chance d'avoir vu Maupiti et d'avoir rencontré Done à la pension de Tautarié sur ce lagon aux couleurs sublimes. Un réel enchantement!
On comprend que vous ayez envie de poursuivre. Merci Esté quelle aventure de nager avec les raies mantas et les requins baleines ton récit nous a enchantées.
Cette étape fut une merveille!!! Très gros bisous à vous 3.

  • il y a 3 mois

jmclau

C'est magique toutes ces belles photos un agréable dépaysement qui nous fait voyager malgré le confinement. La description d'Este est très précise merci.. Grace à lui nous en savons plus sur les raies manta. Quel beau souvenir d'anniversaire pour Emilie un paysage idyllique après l'effort. Merci encore de nous faire partager tout cela à distance.

  • il y a 3 mois
1 Voyage | 95 Étapes
Maupiti, Polynésie française
230e jour (17/03/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 01/08/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux