Bali - entre rizières et temples Hindous

Publiée le 07/01/2020
Aujourd'hui, nous partons voir les terrasses de rizières et deux temples, le tout en se déplaçant en stop.

Le réveil est mis à 7h. Je me réveille à 6h30. Nous sommes prêtes pour le petit déjeuner. Nous nous réveillons tôt ce matin. Nous avons beaucoup de choses à voir.

Petit déjeuner léger

Après le petit déjeuner, nous partons à pied pendant une trentaine de minutes. Nous souhaitons atteindre les terrasses de rizières de Tegallalang. Nous nous écartons du centre ville d Ubud afin de prendre un Grab. Ils ne sont pas autorisés à circuler dans le centre. Les taxis sont en conflit avec eux.

Après 30 minutes de marches, nous essayons tout d abord de faire du stop à la sortie de la ville. Quelques voitures passent devant nous avant d être prises. C'est un chauffeur privé qui nous dépose non loin des terrasses de rizières. Nous aurons encore 20 bonnes minutes de marche.

Ça y est nous y sommes ! L entrée est gratuite. Nous n'avons qu un don à transmettre. Il est 8h30, c est parfait, aucun touriste en vu et il ne fait pas encore trop chaud !

Tegallalang rice terraces
Tegallalang rice terraces
Tegallalang rice terraces
Tegallalang rice terraces
Tegallalang rice terraces
Tegallalang rice terraces
Tegallalang rice terraces
Tegallalang rice terraces
Peinture en bord de route

Nous décidons de poursuivre vers d autres rizières, un peu plus au sud de celles ci. Il est déjà 10h, les touristes sont arrivés. L entrée est payante. Nous donnerons également un don au milieu du parcours (pour l entretien des lieux).

Tegallalang rice terraces
Tegallalang rice terraces
Après les rizières, il est l'heure de déjeuner.

Nous décidons maintenant de marcher en direction des temples. Nous souhaitons renouveler le stop. Nous nous mettons à un carrefour. Malheureusement, aucune voiture ne descend par là. Nous souhaitons donc prendre un Grab. Nous n avons pas de réseau. Nous recherchons de la wifi auprès d'un restaurant. Aucun Grab présent dans le coin. Nous décidons d entamer les deux heures de marches en direction des temples. A peine avons nous commencé que nous nous demandons si c est une bonne idée. Il fait très chaud, nous n'avons plus beaucoup d eau et la route est raide. Nous décidons de faire demi tour. 

De retour à notre carrefour, une voiture de touristes avec chauffeur nous aborde. Pour 100 000 roupies, il nous dépose à notre prochaine destination, le temple de Pura Tira Empuul. 

Le transport est très compliqué sur cette île pour nous. Il y a véritablement deux options, soit tu loues un scooter au risque de te faire contrôler par la police pour absence de permis international, soit tu loues une voiture avec chauffeur. Les touristes ici, sont comme je les appelle, des touristes à roulettes. Le genre de touriste qui vient avec deux valises à roulettes, qui ne marche pas plus que ça et qui est là pour 15 jours. Il consomme donc tout ce qui peut être consommables. Ce sont  des vacances 100% farniente. C est donc très éloigné de ce modèle que nous essayons de nous frayer un chemin. Nous avons de la chance, les balinais parlent bien anglais et connaissent le stop.

Nous voilà bien arrivées au premier temple, nous avons repéré une entrée gratuite. Malheureusement, elle ne le sera pas plus que ça. Nous sommes repérées. Nous devrons payer. Nous portons également un Sarong, un grand paréo, pour couvrir nos jambes. Il est porté par les hommes et les femmes pour rentrer dans un temple hindou.

Pour en connaître plus sur ce temple : Temple de Pura Tira Empuul

Pura Tira Empuul Temple
Pura Tira Empuul Temple
Pura Tira Empuul Temple
Pura Tira Empuul Temple
Pura Tira Empuul Temple

Nous poursuivons notre chemin vers un autre temple : Gunung Kawi. Cette fois ci, nous préférons suivre le cours d eau pour les 30 minutes de marche qui nous séparent de ce temple. C'est un sacré raccourci qui nous emmène jusqu'au temple. Celui ci est magnifique. Il y a peu de monde. Il est caché dans la végétation luxuriante et se trouve au bord de l'eau.

Temple de Gunung Kawi
Temple de Gunung Kawi

Nous remontons péniblement toutes les marches sous cette chaleur. Nous remarquons à la sortie que ce temple était payant. Le fait de suivre le chemin près du cours d'eau nous a fait gagner un raccourci et le droit d entrée.

Il ne nous reste plus qu'à regagner le centre de Ubud. Nous décidons à nouveau de retenter le stop. 5 minutes plus tard, nous voilà dans la voiture d un chauffeur privé (encore un) et qui parle un excellent français. Il nous expliquera les différentes variétés de riz, l'exportation inexistante de leurs produits mais l'importation nécessaire, notamment en riz. En effet, l'augmentation du tourisme a réduit considérablement le nombre de rizières. Il n'y a donc pas assez de riz pour nourrir tous les balinais.

Arrivées au centre, nous nous poserons un instant pour manger un bout avant de nous rendre à la station de bus pour planifier notre voyage de demain. Nous avons dû traverser un magnifique hôtel avec deux piscines qui surplombe des rizières. C'est ce genre d'hôtel que nous ne connaîtrons pas. C est pas grave, direction notre auberge.

Coconut en boisson pour le dîner
Du riz avec des brochettes de poulet sauce cacahuètes
0 commentaire

1 Voyage | 90 Étapes
Ubud, Kabupaten de Gianyar, Bali, Indonésie
78e jour (07/01/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 22/10/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux