Savannakhet

Publiée le 01/12/2018
Ville étalée sur une large superficie, avec de grandes routes, calme, qui a surtout développé son activité économique avec la Thaïlande, plutôt que son aspect esthétique. Ainsi que la ville natale de beau papa (Lee) !

Trajet jusqu'à Savannakhet

Lever tôt pour prendre le "bus" pour Thakhet puis pour en prendre un autre pour Savannakhet !

Surprise général, c'était un songthaeo (camion tuktuk) qui nous à amener à Thakhet (180km en 5h dans faire de pause) ! Nous étions environ une trentaine de personnes (de 3 à 80ans approximativement) au total, en plus des bagages sur le toit. Un banc a été installé en milieu pour faire une 3e rangée de place assise, et des personnes étaient debouts et accrochées à l'arrière. Nous étions bien serrés avec peu de place pour les jambes ! C'est le premier trajet où on a eu aussi mal aux fesses !!!  La route alternait des portions plates/montagneuses, terreuses/cabossées/lisses ... Nous croisons beaucoup de camion sur la route, qui faisaient des nuages de poussière sur les routes en terre. Arrêt en chemin pour récupérer un long serpent a moitié écrasé encore vivant au milieu de la route. Un coup sec avec une pierre sur la tête, mis dans un sac et hop on repart ! Au fur et à mesure du trajet, des personnes descendaient et d'autres remontaient, ça ne desemplissait pas !! Les nouveaux arrivants riaient de la situation, dù au manque de place, et nous aussi ! 

Personne ne s'est jamais pleint du manque de confort et de place !! Ils doivent avoir l'habitude ! En France, cela aurait été différent !! 

Nous avons apprécié d'avoir un peu plus de place sur les 50 derniers kms pour étendre nos jambes ! 


Arrivée à la station de bus de Thakhet, notre chemin avec Marie se sépare. En attendant le bus de 13h pour Savannakhet, nous trouvons un endroit où manger une soupe au poulet, très appréciable, n'ayant pas pris de petit déjeuner. 

Le bus était confortable et avons pu nous reposer pendant le trajet de 3h. 

Lors d'arrêt ou de passage dans  des villes, des marchandes montent dans le bus pour vendre leur nourriture (viande en brochette, beignet, mangue, œufs, cacahuètes, boisson ... ) comme une sorte de service à bord local ! 


Arrivée et 1er soir

Arrivée à Savannakhet, nous trouvons une grande chambre pour 10€/nuit à la Joli Guesthouse, proche du centre et à 2km la station de bus, tenue par une dame très gentille parlant un peu le français.

Après une douche bien méritée, nous faisons un petit  tour en ville pour nous dégourdir les jambes. Nous prenons des shakes et allons admirer le coucher sur soleil sur le Mékong. Les  rues étaient calmes, peu de touristes à l'horizon.

Retour à la GH pour une petit heure avant de retourner dîner au  Xokxay Restaurant sur le marché de nuit, et prendre une bière au Tamarind Restaurant où un jeune avec sa guitare faisait un concert. Des locaux bien alcoolisés ont également pris le micro, c'était très amusant et pas toujours très juste ! Sur le retour, nous nous laissons tenter par une sorte de gaufre au chocolat coupé en morceaux nappée de sauce chocolat ! 


2e jour

Gros dodo et réveil à 9h30 pour prendre le petit déjeuné avant 10h (œuf au plat, pain, confiture, banane, sorte de patate cuite au bbq). Matinée tranquille à la GH. 

Vers midi nous partons en vadrouille, pour chercher des vélos à louer, et 

n'en trouvons pas car la plupart des magasins étaient fermés. Nous marchons à travers les rues désertes, visitons le musée des dinosaures composé de 2  salles avec des ossements exposés , le temple bouddhiste Wat Sayaphoum. Le long du Mékong, nous croisons des petits restaurants locaux, des personnes jouant à la pétanque ou au dame avec des capsules de bière. 

Nous trouvons enfin des vélos dans 2 endroits à  côté, la location pour celui de Julien s'est éternisé ! Après 20min, nous partons enfin vers le lac Nong Bungva à 8km du centre, en passant par la route du km 3 où se trouvait la maison de mon beau-père (que nous n'avons pas trouvé...). La ville a beaucoup changé depuis son départ ! 

Les paysages changent en sortant de la ville, laissant place aux champs, petites maisons en bois sur pilotis, les animaux en liberté sur les routes, des routes bétonnées à de la terre rouge ...

Nous faisons une pause pour nous désaltérer au Heuan Phase Beungya Malaythong, restaurant avec des cabanons en bois sur le lac ! Endroit très charmant, reposant, et attirant les locaux le weekend ! 

Nous reprenons le chemin retour avant que la nuit tombe vers 17h30. Nous faisons un détour pour voir les bâtiments du marché central qui était fermé, puis nous nous rendons dans un spa bien noté et ouvert. Je passe en 1ere pour 1h d'un laos massage (pressions et étirements du  corps  à visée circulatoire, mélange de shiatsu et de kiné). Après un mois et demi de voyage, le corps a cumulé beaucoup de tensions malgré les étirements et gym d'entretien quotidiens ! Certains endroits (genoux et épaules) piquent lors de son passage ! Fallait bien ça !!! 

Au moment de demander celui pour Julien, on nous fait comprendre que c'est l'heure de fermeture. Ça sera pour la prochaine ville ! 

Nous rendons nos bicyclettes et retournons dîner au même resto au marché de nuit avant de rentrer. Humm un bonne cuisse de poulet grillé avec du riz sauté au curry et légumes, pour chacun. 


3 commentaires

jacquot

le voyage continu tout alair d aller bien grosses bises

  • il y a 9 mois

nathalee

Coucou, pourquoi la location de vélo est plus longue pour Julien??, ils n'en ont pas à sa taille???

  • il y a 8 mois
Julien et Ambre

JulienetAmbre

Non, c'est juste qu'il avait un probleme avec leur ordinateur et on fait attendre Julien pour lui donner le vélo

  • il y a 8 mois
1 Voyage | 94 Étapes
Savannakhet, Laos
40e jour (17/11/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 09/10/2018
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux