Mandalay, welcome to Myanmar

Publiée le 18/01/2019
Première ville de Myanmar. Découverte de la culture birmane, du pont U-BEIN et des anciennes cité de Amarapura et Inwa.

Arrivée et 1er jour

Nous arrivons par avion depuis Bangkok où nous avons pris un train "express" qui a eu  30min de retard et a mis 1h pour faire 20km ! Nous sommes arrivés dans les temps à l'aéroport pour enregistrer les bagages et l'embarquement.

Nous faisons un saut de puce d'une 1h30 pour rejoindre Mandalay. Nous passons le poste de frontière sans encombre avec nos E-visas.

A la sortie de l'aéroport, nous trouvons rapidement un mini van collectif pour nous rendre jusqu'à notre hôtel en ville, le Royal Yanadarpon Hôtel. 

Nous mangeons dans un petit restaurant local avec un buffet de plats locaux à volonté. Nous passerons le reste de l'après midi tranquille sur le toit de l'hôtel, puis faisons un tour à un petit marché de nuit avec principalement des vêtements, des livres et quelques stands de Streetfood. Nous trouvons des petites clémentines bien juteuses et de la pastèque. 

Le soir, les rues sont calmes, peu de personnes y marchent à pied dû à l'absence de trottoir. La plupart se déplace en scooter ou en tuktuk. 


2e jour à la découverte de la ville

Nous nous levons vers 8h30 pour prendre le petit déjeuner,  en mode buffet avec toasts avec confiture, œufs au plat, banane, thé., Pâte ou riz sauté.


Nous retournons dans notre chambre et continuons la suite de notre nuit, étant encore fatiguée.

Vers midi, on loue un scooter et allons visiter le palais royal, au centre d'un  grand mur  d'enceinte carré de 2km de côté, rempli d'habitation et de zone militaire.


Nous poursuivons par la Mandalay Hill, que nous monterons  par des escaliers à pied nus, car c'est un endroit sacré, avec pleins de pagodes (il est interdit de marcher avec les chaussures).
Une fois qu'on pensait être au sommet, on trouvait un autre accès pour aller encore plus haut, jusqu'à vraiment être tout en haut, dans une grande pagode payante pour les étrangers. Le point de vue offre un joli panorama sur la ville et les alentours, malgré un épais nuage de pollution. Un étudiant nous interpelle et nous propose de discuter  en anglais  avec ses amis et lui, pour pratiquer et s'améliorer, chose qu'ils ne peuvent pas faire  dans leurs cours. Nous parlons de divers sujets sur nos modes de vie et nos cultures en général On restera bien 2h30, car on  ne voyait pas le temps passer. On a pu observer le coucher du soleil, qui était très joli.


Nous dînons au petit restaurant le burger square, puis allons voir un spectacle de danse et chant traditionnel birman au Mintha Theater. Le show était assuré par des étudiants, accompagné par leur professeur de 76ans et 2 autres personnes pour la musique (percussions, vibraphone et symbale). C'était très énergique et agréable à voir.
Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons quelques minutes à des décorations de fin d'année. 

3ej visite de Amarapura et Inwa

Après le petit déjeuner, nous repartons le scooter pour visiter les anciennes cités au sud de la ville.  Nous arrêtons à des temples en chemin, puis roulons jusqu'à Amarapura où nous nous baladons dans le monastère Shwe Inn Bin ressemblant à une petite ville où cohabitent des moines de tout âge, très paisible, avec une bonne organisation générale ; puis au U Bein Bridge, le plus long pont en bois du monde, entouré des champs et un lac, et plus touristique. Des touristes font des tours en barques sur le lac. Le niveau de l'eau est basse, laissant apercevoir des cultures et chemins de terre. 

Nous continuons notre route pendant quelques kms, prenons un bateau pour traverser la rivière pour accéder à Inwa, un ensemble de temples. Un jeune nous a aidé pour mettre le scooter sur le bateau, l'accès étant très pentu et boueux. À quai, des femmes se précipitent sur nous pour nous vendre des bijoux en jade et des petites cloches, des calèches se succèdent pour faire des tours dans l'ancienne cité. Le ciel se noircit, des orages grondent et il se met à faire averse. Nous trouvons refuge dans un restaurant, et en profitons pour déjeuner en attendant que ça se calme. Nous commandons une soupe de pâte, comme a notre habitude, mais la version birmane n'est pas la même : pas d'herbes aromatiques, que des pâtes et de l'eau assez pimentée. Ça chauffe ! 

Nous faisons un tour de la cité, et visitons les principales pagodes, qui sont anciennes (10-13e siècle)  et se ressemblent pour la plupart.  Nous reprenons le bateau pour traverser et poursuivre notre route vers Mandalay. Au passage on s'arrête à un grand marché local et à un marché de Jade dont la plupart des stands sont fermés, ceux ouvert font du rachat/vente ou font la mise en forme et polissage,  à l'entrée de la ville. Nous nous rendons au nord est de la ville pour visiter d'autres temples avant de rentrer.

Le soir nous dînons au restaurant indien, le Nay cafe. Nous goûtons à divers plats poulet au curry, chapati,, riz aux épices .... Un régale ! Et repartons avec un dogibag n'ayant pas tout fini ! 


Curiosités locales

La plupart des voitures ont leur volant à droite, et la conduite sur la route à droite également. C'est pourquoi le conducteur préfére avoir un copilote pour lui indiquer ce qu'il se passe de son côté de la route ! 

Les hommes, comme les femmes portent des longyis ! Un long tissu généralement en coton (ou/et soie selon la qualité) fermé en cercle qu'ils nouent à la taille ! 

Le Tanaka, une poudre jaune pâle utilisée en maquillage et en protection contre le soleil, provenant d'un arbre. On frotte en cercle un bout de branche sur une surface dure avec de l'eau, puis on l'applique au doigt ou avec une petite brosse sur une partie du  visage ou en totalité selon les goûts.  Des motifs peuvent être aussi fait. Usage mixte ! 

0 commentaire

1 Voyage | 94 Étapes
Mandalay, Myanmar (Birmanie)
90e jour (06/01/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 09/10/2018
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux