Yangon, ville économique

Publiée le 07/02/2019
Découverte de la plus grande ville du pays, ancienne capitale il y a une dizaine d'années, elle reste la ville la plus influente de loin sur l'économie du pays. C'est une grande ville bondée, sans scooter et sans grands immeubles ou trône la magnifique Shwedagon Pagode Pagode.

1er jour

Après avoir un peu dormi dans le bus qui était très bien, en début de journée (5h30) nous arrivons à la grande gare routière situé à 24 km au nord de la ville. 

Nous partageons un taxi avec un autre voyageur pour arriver dans notre hôtel situé dans le centre ville 1heure plus tard.

Nous arrivons donc à l'hôtel situé au deuxième étage dans un immeuble, il restait de la place alors on nous donne directement nos box dans ce grand dortoir où nous dormirons la matinée.


En début d'après midi, nous partons faire un tour dans la ville, les rues sont toutes droites et perpendiculaires, leurs noms sont des numéros. 

Nous sommes dans les rues des outils électriques, puis plus loin les rues du marché alimentaire, puis les rues des téléphones portables où nous nous arrêtons. 

Nous demandons un composant pour réparer le téléphone de Julien. Le gars prend le composant et nous dit de repasser demain voir si il l'as trouvé.

Deux rues plus loin, nous passons dans un centre commercial, le plus grand de la ville, mais rien a voir avec ceux de Bangkok. Nous faisons une pause goûter avec quelques Viennoiseries très bonnes et un chocolat chaud.

Puis séance cinéma de Dragons 3, sortis deux semaines en avance par rapport à l'Europe. Avant la séance de cinéma, l'hymne de Myanmar avec une vidéo du drapeau flottant en haut d'un mât retenti. Nous nous levons en signe de respect comme les locaux présents dans la salle.

Ensuite petite promenade dans les environs, nous tombons sur un quartier très sympa avec des bars cool. Nous cherchons une pizza mais pas de restaurant la où nous indique le gps.


 Nous décidons donc de faire un massage! (Hé oui logique! :-) ). Nous optons pour 1 heure de massage thaï des jambes (5 euros par personne). Et bien nos deux masseuses se donnaient a fond tellement nos jambes étaient courbaturées et contractées avec le treck, le bus, les visites etc). En sortant on se sent léger et ça fait du bien.

On se pause ensuite dans un bar très sympa avec des musiciens et chanteuses qui nous on fait un super concert. Nous avons bien mangé et bu quelques bières. 

Nous sommes ensuite rentrés tranquillement à l'hôtel.


2e jour à la découverte de la ville

Nous nous levons dans la matinée, prenons le petit déjeuner compris a l'hôtel puis partons dans la ville. Petite marche de 10 minutes vers la gare de train (circle Line), la ville est très bruyante et animée, on voit un mélange de différentes cultures : birmans, thaï, indiens, ethnies. Pas facile de marcher car beaucoup de monde, pas de scooter car interdits mais beaucoup de voitures et de bus. Des passerelles sont installées pour passer au dessus des routes et cela vaut mieux car beaucoup de trafic et c'est dangereux de traverser à pied !

Arrivée à la station de train, nous attendons 30 minutes le train avec les locaux.

Le train arrive, nous montons, pas de de contrôleurs ou de personnel, juste le chauffeur qui nous fait coucou depuis sa locomotive. 

On ne paye pas car on ne sait pas si il faut!?

Le train va très lentement, passe dans la ville, les locaux sont souriant et nous dévisagent gentilement.

Nous descendons 4 arrêts plus loin. Nous marchons ensuite 30 minutes pour rejoindre le people's Park par un quartier très local. Nous mangeons du riz façon chinois dans un restaurant local, puis nous trouvons le premier milk shake de  Myanmar, pour commander nous demandons a une employée, ne parlant pas anglais elle appelle une collègue, ne comprenant pas elle en appelle un autre, puis enfin le responsable du magasin vient nous voir. Très drôle. Les shakes étaient bon. 

Le Park est assez vert, il y a un mélange de stands de Streetfood et de manèges de parc d'attraction. Il y a une belle montagne russe avec un looping et deux vrilles en bon état. Nous le faisons, quelques locaux se lancent aussi mais flippent beaucoup. Julien étant trop grand ne peut se mettre devant et sera au milieu du wagon. C'est assez tranquille (oui on est exigeant niveaux manège a sensation !), mais on s'est amusé!

On passe ensuite par le coin des amoureux, seul endroit où les jeunes peuvent se poser ensemble et passer du temps a deux collé (car en ville où campagne, tout contact sexe opposé est mal vu, même juste se tenir la main!).


Nous arrivons ensuite a la pagode Shwedagon, immense stupa doré au milieu d'un grand ensemble de temples et stupa trônant au milieu de la ville. C'est l'endroit a visiter a Yangon, et nous ne serons pas déçu. Nous montons après avoir enlevé nos chaussures et chaussettes par des escaliers et escalators dans un grand couloir en bois peint très joli. La plateforme centrale est très grande, contient une vingtaine de temples et la stupa centrale. C'est un lieu où les locaux et pèlerin viennent prier.

Pendant la visite, nous croisons des étudiants qui nous interpellent pour un projet scolaire d'anglais. Nous passerons une petite heure à discuter avec eux. C'est toujours agréable d'échanger avec des locaux. On adore ça.


Nous descendons de la stupa, et faisons un tour dans un grand parc juste derrière. Le parc était pas très joli mais nous sommes tombés sur un marché artisanal bio. Nous y avons acheté du beaume d'ambre (un peu comme le baume du tigre), et vu plein de choses sympa, et de plus plein de fleurs et plantes que les locaux ramenaient chez eux.

Nous décidons de goûter des puddings et du Durian. 

Grosse erreur... Non je rigole, il faut bien essayer, mais ce goût... Ha! C'est pas pour nous, et en plus ça reste dans la bouche très longtemps. Alors c'est vrai que le goût est plus sweet et moins fort que l'odeur mais ça en reste très particulier. Bref on n'aime pas. Nous avons donc voulu donner le reste aux locaux, mais cela a été difficile de trouver quelqu'un qui aime. Mais nous y sommes arrivés, car il y a quand même des amateurs de ce fruit très répandu en Asie du sud est.

Retour en bus, mais avant ça il faut trouver le bon bus et les arrêts, et malgré les applications téléchargées sur notre téléphone, car reste compliqué. Mais au bout de 20 minutes à tourner, on saute dans un bus. Le chauffeur  conduit assez violement et klaxonne dans tous les sens. Mais ici c'est la norme.

Pour payer il faut mettre un billet dans une fente a l'entrée du bus. Nous arrivons au centre ville. Petite marche jusqu'au réparateur de téléphone qui n'a pas trouvé notre composant. On demande à un autre qui nous donne une adresse, le city mobile, en gros si là il ne l'on pas c'est mort.

On s'y rend, en plus c'est juste à côté de notre hôtel. On monte dans un immeuble un peu glauque, au premier étage, une porte avec une salle et des gens dedans qui réparent des équipements électroniques, ambiance bizzare et non accueillante. On demande, personne ne parle anglais, il regarde le composant et fait signe qu' ils n'en n'ont pas.

Nous retournons nous poser a l'hôtel avant de ressortir manger dans un restaurant (le Brunch Société) un peu chic à 10 minutes a pied où nous mangeons un très bon burger avec des cocktails avant de retourner a l'hôtel dormir.

3e jour, départ

réveil assez tôt, petit déj, puis 10 minutes de marche avec nos backpacks jusqu'à l'arrêt de bus. On nous dit dans quel bus monter pour la gare, et nous passons l'heure de bus a discuter avec un birman prof de chimie et d'histoire à l'Université de Yangon. Il nous emmène ensuite a notre compagnie de bus. Très sympa. Deux heures d'attente qui passent vite a regarder avec les locaux le film  de kung fu "le maître avec les doigts cassé" avec Jackie Chan dans ses jeunes années. Bon moment assez drôle. Nous prenons ensuite le bus local pour Kinpun.


0 commentaire

1 Voyage | 94 Étapes
Yangon, Myanmar (Birmanie)
103e jour (19/01/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 09/10/2018
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux