Lido de Tarquina Pise

Publiée le 27/09/2019
Pluie toute la journée, vers 12h30, nous quittons le camping pour la gare de Tarquina. Train jusqu’à Pise. Ballade dans la ville, le long de l’Arno et nuit au camping, la pluie semble se dissiper. Après 3 mois de soleil et de ciel bleu, c’est un changement!

De la pluie, encore de la pluie

Nuit agitée, mais la petite tente Msr a bien résisté. Nous déménageons tout vers les toilettes. Heureusement il n’y a pas beaucoup de campeurs, nous occupons tout l’espace et tendons des fils pour suspendre tout ce qui est trempé. Nous prenons un petit déjeuner dans ce cadre exotique! Les rares personnes qui sont dans les bungalows s’en vont. Pour nous, cela fait partie du voyage, nous avons eu 3 mois de soleil et de ciel bleu, et nous ne regardions jamais les prévisions météo. Il va falloir maintenant s’en préoccuper. Vers 12h30,, tout est dans les sacoches, arnachés de nos habits de pluie, nous prenons la route pour le village et la gare. La journée sera pluvieuse, autant avancer un peu. Nous rencontrons une française, bien comme il faut, polo de marque polo, ballerines.....nous échangeons quelques mots, elle vit à Rome, ses enfants vont au lycée français, et  à une maison à Tarquina, comme ça déprime un peu à cause de la pluie, elle est venue acheter des éclairs aux chocolat dans une super pâtisserie qu’elle nous recommande ( la pâtissière a travaillé avec un grand pâtissier français !) . Arrivée à Pise environ 2h plus tard. Nous parlons avec des touristes péruviens qui font un petit tour d,Europe.

Départ du camping

Des touristes de partout

Nous traversons la ville  pour arriver dans le quartier historique, beaucoup de monde, des vendeurs de parapluie à tous les coins de rue.... Nous arrivons au camping. Des campings cars partout,, et de tous les pays dEurope , nous essayons de trouver une place entre 2 gros camper comme on dit ici. Nous arrivons à nous faire à manger sans recevoir une goutte de pluie sur la tête. Peu de communication avec tous ces gens qui se réfugient dans ou devant leur maison mobile. Et pas d’autres campeurs pour échanger quelques mots autre que bonjorno ! Petite pluie dans la nuit, mais pas d’inondation. 

Un cycliste dans les rues de Pise
0 commentaire

1 Voyage | 172 Étapes
Pisa, Pise, Italie
161e jour (22/09/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 15/04/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux