Palo verde national park

Publiée le 31/05/2019
Aujourd'hui, le Palo Verde. Une immense zone humide coincée entre le continent et la péninsule de Nicoya

Au gite, nous préparons nos petits dej et nos repas. Après bientôt 2 mois, nous apprécions la douceur d'une tartine de confiture ou d'un simple pain beurré. Sortir un peu du gallopinto nous fait le plus grand bien surtout quant il s'agit d'un steak haché purée maison. C'est aussi un moment de convivialité dans la cuisine commune où  de nombreuses nationalités se retrouvent au moment des repas. En lien avec la météo, nous privilégions les visites du matin

At the cottage, we prepare our breakfast and our meals. After almost 2 months, we appreciate the sweetness of a jam or a simple buttered bread. Getting out a bit of the gallopinto makes us the greatest good especially when it comes to a chopped homemade mashed steak. It is also a time of conviviality in the communal kitchen where many nationalities are found at the time of the meals. In connection with the weather, we prefer morning visits

Motmot

Nous n'y allons pas à la meilleure période. Les migrateurs sont déjà partis. Mais nous pouvons y espérer de belles rencontres. La montée à un promontoire rocheux se fait sous les assauts d'une nuée de moustiques. Mais la vue de la haut est magnifique. Un grand delta enfermé entre des collines de calcaire dans lequel des roselières et des vasiéres sont le gite idéal de milliers d'espèces. Oiseaux, reptiles, libellules, mammifères. Lieu hostile pour l'homme mais au combien riche de vie. C'est la basse saison et nous arpentons seuls les pistes du parc.

We are not going to the best time. The migrants are already gone. But we can hope for some great encounters. The climb to a rocky promontory is done under the onsts of a swarm of mosquitoes. But the view from the top is beautiful. A large Delta enclosed between limestone hills in which Reed beds and mudflats are the ideal gite of thousands of species. Birds, reptiles, dragonflies, mammals. Hostile place for man but at how rich life. This is the low season and we walk alone the slopes of the Park

Palo verde
Râle de Cayenne
Buse à gros bec
Vue du promontoire rocheux
Écureuil
Caracara
Vue du promontoire rocheux
Vasiere aux moustiques
Iguane
Libellule blanche
Libellule rose
Libellule verte
Libellule noire

Nous rentrons par la péninsule. La zone est très agricole et fertile. Champs de canne à sucre, riz, élevage. C'est le garde manger du pays. Ici la pluie est arrivée depuis une semaine. En peu de temps, tout à reverdi.


We are returning to the peninsula. The area is very agricultural and fertile. Sugarcane fields, rice, livestock. It's the pantry of the country. Here the rain has arrived for a week. In a short time, everything to reverdi

Colin huppé
Crapeau
Pont de l estuaire du rio Tampisque
Retour sous la pluie
4 commentaires

Anna

Annabaty

Du beau monde par la-bas !!!!!!! Vous n'êtes pas au bout de vos découvertes : 41 espèces de libellules répertoriées au Costa Rica (enfin d'après internet).

  • il y a 5 mois

Florent

Belle étape

  • il y a 5 mois
Veronique

veroniqueloriou

un bestiaire impressionnant!!!

  • il y a 5 mois

Papyjeanclaude85

^la pêche aux crocos m'intéresse . . .

  • il y a 5 mois
2 Voyages | 223 Étapes
Palo Verde National Park, Guanacaste, Bagaces, Costa Rica
60e jour (23/05/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux