Bloqués à Cotopaxi

Publiée le 18/10/2019
Voilà, nous sommes bloqués au Rondador. La mobilisation indigènes est totale. Les routes sont coupées en de nombreux endroits. Journées 7, 8, 9 octobre 2019.

Des tas de sables, parfois des troncs d'arbres barre le chemin. Il est plus que compliqué de se déplacer en véhicule. La manifestation prévue à Quito drainé de nombreux campesinos et, sur la Panamericana, toute proche, c'est un défilé incessant de camions et de pickup remplis de bonshommes. Contrairement aux touristes restés à la capitale nous pouvons circuler librement à pied. Et,  paradoxalement, la population est très cordiale. A l'auberge, nous sommes une petite dizaine de touristes échoué ici. Heureusement nous y sommes bien. Américains, Luxembourgeoise, Espagnols, Colombienne, Équatoriens, Suisses, Français, réunis en une grande famille cosmopolite. Pour meubler les journées, nous partons randonner. Les paysages alentours alternent terrains agricoles et boisement de pins et d'Eucaliptus. Découvrant jours après jours les 4 points cardinaux depuis  le gite. Des balades odorantes qui mettent en appétit. En groupe ou tout les deux, nous rentrons en milieu d'après midi pour nous régaler des succulents plats préparés par Fernando et sa femme. C'est aussi le temps de ne rien faire, devant la cheminée. Lire, discuter, jouer aux cartes. Ici, Il fait à peine 12 et les nuits sont fraîches. Le soir, nous nous resserons autour de la cheminée avant de plonger sous les édredons. Plaisir simple qui renvoie au plus profond de notre enfance. 


Heaps of sand, sometimes tree trunks block the way. It is more than complicated to travel by vehicle. The demonstration planned in Quito drained many campesinos and, on the nearby Panamericana, it is a ceaseless parade of trucks and pickups filled with men. Unlike the tourists who stayed in the capital we can walk freely. And, paradoxically, the population is very cordial. At the hostel, we are a small dozen tourists stranded here. Fortunately we're fine. Americans, Luxembourgers, Spaniards, Colombians, Ecuadorians, Swiss, French, united into a large cosmopolitan family. To furnish the days, we go hiking. The surrounding landscapes alternate agricultural land with pine and Eucaliptus woodland. Discovering day after day the 4 cardinal points from the cottage. Smelly walks that make you hungry. As a group or both, we return in the middle of the afternoon to treat ourselves delicious dishes prepared by Fernando and his wife. It's also time to do nothing, in front of the fireplace. Read, chat, play cards. Here, it's barely 12 and the nights are cool. In the evening, we will regroup around the fireplace before diving under the quilts. Simple pleasure that goes back to the depths of our childhood. 

JUANITO, la mascotte de l hôtel
La mobilisation
Le questionnement
L étonnement
Il n'y a plus d 'école
Fleurs, plantes et senteurs
Une des rares maison traditionnelle
Pierre La virgen en del volcan
Ballade jusqu'à la rivière
Partie de carte
Fernando et ses instruments de musique
1 commentaire

Veronique

veroniqueloriou

je trouve que vous gagnez en qualité les amis!! les photos, les commentaires, les légendes : on sent l'expérience!!! un livre en projet ??

  • il y a 4 semaines
2 Voyages | 248 Étapes
Cotopaxi National Park, Équateur
199e jour (09/10/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux