En route pour Santiago

Publiée le 17/01/2020
On part pour la Capitale!

Nous prenons notre petit dej en compagnie d'une Coréenne, d'un Japonais, d'un Vénézuélien et d'une jeune Française de 22 ans volontaire à l'hostel. Instant surréaliste où les échanges se font dans une nouvelle langue. Le Franspaglais. C'est aussi pour ça le voyage. Nous repartons un peu triste vers le terminal de bus. Et nous embarquons, cette fois ci, avec la compagnie Condor. En moins de deux heures nous sommes à la capitale. Avec le métro, rapidement à un premier hostal où nous tentons notre chance, ce sera la bonne. Le Landy ressemble à un manoir plutôt sympathique. Deux anglaises à vélo y sont aussi locataires et il se trouve que nous les avions croisé à Valparaiso. Elle arrivent de Patagonie et remontent  jusqu'au Panama. Ça tombe bien nous faisons l'inverse. En peu de temps nous sortons les cartes et échangeons nos tuyaux en se réjouissant les uns les autres de tout ce qu'il nous reste à découvrir. 


We have our breakfast with a Korean, a Japanese, a Venezuelan and a 22-year-old French woman volunteering at the hostel. A surreal moment where the exchanges take place in a new language. The Franspaglais. That's also why travel. We leave a little sad towards the bus terminal. And we're boarding, this time, with condor. In less than two hours we are in the capital. With the metro, quickly to a first hostal where we try our luck, it will be the right one. The Landy looks like a pretty nice mansion. Two English men on bicycles are also tenants and it turns out that we met them in Valparaiso. They arrive from Patagonia and go back to Panama. It's a good thing we're doing the opposite. In a short time we take out the cards and exchange our pipes, rejoicing in each other's all that remains to be discovered. 

Santiago
Les commerces saccagés
0 commentaire

2 Voyages | 354 Étapes
Santiago, Chili
286e jour (04/01/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux