Tortuguero

Publiée le 13/06/2019
Hier, notre intuition était bonne. Il pleut des cordes

Nous repartons pour Tortuguero. Une vaste zone humide au nord ouest du pays. Il nous faut d'abord passer par San José. Hier, notre intuition était bonne. Il pleut des cordes. C'est donc sous un temps de chien et des embouteillages à la hauteur d'une capitale que nous traversons cette mégapole de 2 millions d'habitants. La ville mériterait peut être que l'on s'y attarde. Pour l'heure direction les montages du nord puis la côte caraïbe.

We're going back to Tortuguero. A vast wetland in the North West of the country. We must first go through San José. Yesterday, our intuition was good. It's raining ropes. It is therefore in a time of dog and traffic jams to the height of a capital that we cross this megalopolis of 2 million inhabitants. Perhaps the city deserves to linger. For the time being direction the North and then the Caribbean coast.

Nous quittons la route 32 pour nous enfoncer dans une région plus rurale. Ici c'est la culture de la banane qui prédomine. Nous nous arrêtons à un passage à niveau. Barrière fermée, un homme apparait, tirant un train de régimes de bananes

We leave the 32 road to sink into a more rural area. Here it is the cultivation of bananas that predominates. We stop at a level crossing. Fence closed, a man appears, pulling a train of banana diets

Passage d'un convoi de régimes de bananes

A La pavona, nous arrivons à l'embacadaire où nous laissons la voiture. Dès l'entrée du parking, un homme nous propose le ticket de bateau en nous précisant que ce dernier part de suite. En fait, ce sont les pirogues privées qui proposent leur service au triple du prix de la navette régulière. Le mec se garde bien de nous le préciser. Nous déclinons la proposition et attendons la lancha . Comme pour Corcovado, nous naviguons dans un dédale de canaux. En cette fin de journée, c'est absolument magnifique. Sur la berge ont croise quelques hameaux. Seul accès, la rivière. Après une heure, nous arrivons a Tortuguero. Le village est posé sur une langue de terre. Totalement noyé dans la foret. D'un côté, un large canal, sur lequel les bateaux se croisent comme sur une autoroute. De l'autre, les plages de la mer caraïbe sur lesquelles viennent pondre des milliers de tortues vertes et carettes. Nous logeons à l'Aracari hostal. Une auberge au centre du village. Impeccablement tenue par des jeunes Ticos.

Bateau taxi
Rives de fleuve
Suite
Suite
Suite
Village bord de fleuve
Dispensaire médical
Arrivé à Tortuguero
Tortuguero
Fleuve reliant l'océan
Arrivée à Tortuguero
Coucher de soleil
Coucher de soleil
0 commentaire

2 Voyages | 178 Étapes
Tortuguero National Park, Limón, Costa Rica
74e jour (06/06/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux