Treck pour la Cuidad perdida jour 5

Publiée le 13/08/2019
Voilà retour à la civilisation, grouillante et bruyante. Le choc est tout aussi brutal!

Pour notre dernier jour nous avons eu La possibilité d une grasse mat jusqu'à 7h00!

Pour nous faire plaisir, Victor, le cuisinier du camp, nous a préparé le petit dej typique des campesino. Un caldo de costilla. On s attendait surtout pas à cela :-)

Une sorte de ragoût de boeuf. Raide pour le petit déjeuner, Nat aura beaucoup de mal à  finir, mais ca tient au corp.


Nous redescendons tranquillement vers Machete. A l'exception des muletiers, nous sommes seuls. Nous prenons le temps d'observer les oiseaux, de discuter avec les campecinos qui habitent le long du parcours, de boire un café ou un jus de fruit frais.

A Machete, nous croisons ceux qui partent. Chapelets de marcheurs frais et excités comme des cabris. Commes nous l'étions il y a 5 jours.

Dans le 4*4 qui nous ramène à Santa Marta, un couple d'espagnols interroge Marco sur l'intérêt de faire le trek en 5 jours. S'étonnant que l'on puisse perdre une nuit dans un endroit où il n'y a rien a faire. 

En réponse, notre guide se contente simplement d'un "c'est une autre philosophie".


To please us, Victor, the camp cook, prepared the typical campesino breakfast. A costilla caldo. Some kind of beef stew. Raide for breakfast, Nat will have a hard time finishing, but it's in the body. We're going down to Machete. With the exception of mules, we are alone. We take the time to observe the birds, chat with the campecinos who live along the route, drink coffee or fresh fruit juice.

In Machete, we meet those who leave. Chapels of walkers fresh and excited like cabris. As we were five days ago.


In the 4/4 that takes us back to Santa Marta, a couple of Spaniards ask Marco about the value of making the trek in 5 days. Surprising lying that you can lose a night in a place where there is nothing to do. 

In response, our guide simply settles for a "it's another philosophy".

La cuisine de vicror
Le petit déjeuner campecinos
Nous repartons tranquillement
Les mules en attente de repartir
Victor et son petit fils
Les différentes selles
Si se pué ! Si se pué

Conseil pour ce treck

Il est conseillé aux personnes ayant l habitude de randonner, ce n'est pas une ballade, c 'est un treck. Difficile, long, chaud et très humide. On transpire plus qu' énormément, on termine chaque journée liquide. Et comme l air est très  humide nos vêtements ne sèchent pas la nuit. Donc au réveil tu remets tes fringues mouillés qui vont sécher un peu la première demi-heure et après de toute façon tu finiras  trempé, et au bout du 2 ème jour, tu sens le bouc!  Inutile de te changer  tous les jours, le résultat  sera le même avec  3 fois plus de vêtements  puant et humide à porter dans ton sac à  dos! Et oui c est toi qui porte ton bagage.  Tu peux  prendre un poncho, il peut  pleuvoir assez fort en fin de journée.

Le choix de l'organisme est libre à chaque, nous avons opter pour Turcol, tout était très bien organisé. On a pu discuter sur le parcours avec un guide de l organisme Wiwa qui avait de grande connaissance en faune et flore, ( ce qui nous a peut-être manqué un peu, mais notre groupe était plutôt jeune et très peu intéressé par la nature! Leur objectif était de monter à la Ciudad Perdida, de cocher la cas en fait :-))

Les repas sur les camps, sont les mêmes pour tous les groupes quelque soit les organismes. Les menus sont très riches et excellents, il faut tenir le coup:-)

les couchages sont pas terribles, je te conseille de prendre un sac à viande pour éviter les puces et autres, et surtout  n oublies pas les boules quies, et il faut parfois faire la queue pour les douches et wc.

Répulsif à  moustiques, c est une invasion à chaque pause. Petite trousse à  pharmacie conseillée.

Un maillot de bain utile pour la baignade, mais aussi pour les traversées de rivière, oui il n y a pas d image mais tu traverses la rivière plusieurs fois, aidé d une corde utile car il y a beaucoup  de courant et des gros rochers :-) Si tu as peur de l'eau  ça  va être compliqué!

Il n'y a pas de centre médical, les guides sont formés aux secours, mais en cas d urgence, il faut marcher  au minima 3 à 4 h pour pouvoir être pris en charge par les secours. Dans notre groupe un petit jeune s est foulé  la cheville dès le 2me jours, qui a enflé de suite, les parents ont du payer un campecinos et une mule pour transporter le jeune les 2 jours restant et il n a pas pu monter à  la Ciudad, 1200 marches. Rien de grave en soit, mais solution de secours ultra limité . Donc tu ne tombes pas, ne te blesses pas, ne te fais  pas piquer par une guêpe, ni mordre par un serpent! 

Voilà, soit en forme  et régale toi bien!

1 commentaire

Anna

Annabaty

Déjà "les conseils pour le treck" vont en dissuader plus d'un !!!!!!

  • il y a 7 jours
2 Voyages | 176 Étapes
Sierra Nevada de Santa Marta, Aracataca, Magdalena, Colombie
134e jour (05/08/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux