En route pour Léon

Publiée le 14/05/2019
Nous reprenons la route cap au sud. 10 heures de bus qui nous mèneront à Leon, au Nicaragua, après avoir traversé un bout de Honduras We take the road heading south. 10 hours of bus that will lead us to Leon, Nicaragua, after crossing a piece of Honduras

Nos chauffeurs avalent les kilomètres. Nous apprendrons qu'il sont en fait parti à 2h du mat de Léon. Donc déjà 10h de trajet dans les pattes. Nous traversons des paysages brûlées par le soleil. Dans les champ jaunis, les vaches ressemblent à des zebus. Parfois sur la route, elles sont poussées par les rancheros à pieds ou à cheval. A l'horizon la chaine des volcans qui va du Guatemala au Nicaragua. La fameuse ceinture de feu. Nous passons la frontière d'entrée du Nicaragua sans nous présenter physiquement devant le douanier, seulement!en confiant  nos passeports et réglant la taxe de sortie à  notre chauffeur! Cette méthode étant inhabituelle pour nous, nous sommes vigilants sur ce qui ce passe. La frontière est plutôt  glauque et sale, à l image  du pays que nous venons de traverser. Avec cette ambiance un peu stressante d'hommes en armes partout, armée, police, commandos carrément vêtu en noir de la cagoule au chaussures, et bien sur les gangs! Toutes les maisons, commerces,et bâtiments ont tous des clôtures de barbelés au dessus de leurs murs. Les banques et stations essence sont gardé par des milices  ou sécurité privé. Cela résume bien la situation, et nous donne  surtout envie de continuer notre route. Le passage de frontière se fait sans problème, nous récupérons nos passeports, mais à  peine 10 mn de route, le véhicule est stoppé à  un contrôle et un agent armé :-), entre dans le véhicule et demande  tous nos passeports. Tout le monde s exécute en silence, seul le chauffeur grogne, mais il sait qu'il doit patienter. A chacun de décliner son identité et à l agent de vérifier si le nom et prénom que je lui donne est correct avec le passeport qu'il regarde!!!! Exces de zèle,quand tu sais que tu viens de passer sans scanner tes empreintes, ni ton iris........ Par contre il semble que passer seul sans un transport  organisé pose plus de problème. Alors  je vous  conseil  vivement  de prendre un shuttle.

Nous arrivons à 23h à l'hostal Lazybones. L'auberge est spacieuse. Les voyageurs sont plutôt rares en ce moment. Les chambres et les dortoirs donnent sur un grand patio de verdure et une petite piscine très appréciable par cette chaleur sufoquante.

Our drivers swallow the kilometers. We'll learn that he's actually left at 2:00 in Leon's mat. So already 10h of journey in the paws. We cross landscapes burned by the Sun. In the yellowed fields, the cows resemble zebus. Sometimes on the road, they are pushed by the rancheros on foot or on horseback. On the horizon the chain of volcanoes that goes from Guatemala to Nicaragua. The famous belt of fire. The famous belt of fire. We pass the entry border of Nicaragua without presenting ourselves physically in front of the customs officer, only! by entrusting our passports and adjusting the exit tax to our driver! This method is unusual for us, we are vigilant about what happens. The border is rather creepy and dirty, in the image of the country we have just crossed. With this somewhat stressful atmosphere of men in arms everywhere, army, police, commandos squarely clothed   in black from the Balaclava to the shoes, and of course the gangs! All houses, shops, and buildings all have barbed wire fences above their walls. Banks and petrol stations are guarded by militias or private security. This sums up the situation well, and makes us want to continue our journey. The border crossing is done without problem, we collect our passports, but barely 10 minutes drive, the vehicle is stopped at a control and an armed agent:-), enters the vehicle and asks for all our passports. Everyone runs in silence, only the driver growls, but he knows he has to wait. To each one to decline his identity and to the agent to check whether the name and surname I give him is correct with the passport he looks!!!! Exces of zeal, when you know you just passed without scanning your fingerprints, nor your Iris........ On the other hand it seems that passing alone without an organized transport poses more problem. So I'll advice strongly to take a shuttle

arrive at 11pm at the lazybones Hostal. The hostel isadvice strongly to take a shuttle spacious.Travelers are pretty rare right now. The rooms and dormitories overlook a large patio of greenery and a small pool very appreciable by this sufoquent warmth

Hostal lazybones
Lazybones
Maison  protégée
Lazybones

Hostal

Lazybones, bien placée, chambre correcte, manque de ventilation, il y faisait très chaud, mais la piscine est rafraîchissante

0 commentaire

2 Voyages | 123 Étapes
León, Nicaragua
43e jour (06/05/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux