Depuis San Pedro de Atacama cap à l Est

Publiée le 20/12/2019
Cap à l est, à la croisée des frontières Bolivienne et Argentine

Cap à l'est. 

La monté vers le Licancabur est interminable. Le volcan veille sur San Pedro du haut de ses 6000 mètres. Sans aller jusqu'au sommet nous sentons déjà les effets de l'altitude. A 4900 nous apercevons la frontière Bolivienne. Ici sur les haut plateaux, c'est à la fois mars et la lune. A chaque virage un nouveau paysage. Le minéral dans toute sa splendeur. On se demande ce que les vigognes trouvent à se mettre sous la dent. Pareil pour cette renarde des Andes où renard de Magellan. Nous filons vers l'est. Sur ces routes perchées nous croisons quelques rares camions roulant à tombeau ouvert.


Heading east. 

The climb to the Licancabur is endless. The volcano watches over San Pedro from the top of its 6000 meters. Without going to the top we already feel the effects of altitude. At 4900 we see the Bolivian border. Here on the high plateaus, it's both March and the Moon. At every turn, a new landscape is revealed. The mineral in all its glory. One wonders what the vicuna find to get under the tooth. Same for this fox of the Andes or magellan fox. We're heading east. On these perched roads we come across a few trucks driving at open grave.

Chouette des terriers, à la sortie de la ville
Les volcans
Et ça grimpe, ça grimpe
Chaînes de volcans
Frontière Bolivienne
Toujours une longue route
Stef tu feras attention il y a un virage et un renard qui traverse la route
La renarde, en quête de nourriture

Nous passons la chaîne des volcans. Certains sont entaillés de ravins creusées par les rares pluies. Nous pique niquons à quelques kilomètres de la frontière Argentine. Au bord du lac Quiquiro. En contrebas, une petite colonie de flamants. L'air est frais, le paysage est immense, nous sommes les rois du monde, seuls spectateurs de cette symphonie minérale.


We pass the chain of volcanoes. Some are cut by ravines dug by the rare rains. We sting a few kilometers from the Argentine border. On the shores of Lake Quiquiro. Below, a small colony of flamingos. The air is fresh, the landscape is immense, we are the kings of the world, the only spectators of this mineral symphony.

Paysage lunaire
Toujours au Chili:-)
Et là aussi
Une lagune d altitude
Doudou voulait voir, les flamands, les vicunias, les renards etc:-):-):-):-)
Tu vois cet amas de rochers, et bien on va  pic niquer ici
Stef au commande, baguette jambon fromage  tomate oeuf
Admire
Savoure
Dévore
Nous ne sommes pas seul
Il y a aussi des fleurs
La frontière Argentine
Une belle rencontre
La magie de la lumière
Un troupeau de vicunias au bord de cette lagune
Le Licancabur, volcan aux formes parfaites
2 commentaires

Anna

Annabaty

On ne peut dire que "C'est beau" et on a tout dit !!!!

  • il y a 2 mois

Papyjeanclaude85

Plein les mirettes. Tout en restant modestes, vous arrivez à nous transmettre le gigantisme de ces immensités à vous couper le souffle. Et bravo pour la qualité des photos, on réussit à rentrer de plain pieds dans le décor. . .

  • il y a 2 mois
2 Voyages | 326 Étapes
Licancabur, San Pedro de Atacama, Chili
261e jour (10/12/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux