LAS GRIETAS

Publiée le 31/10/2019
Encore une richesse de la nature

Nous descendons au port à vélo pour prendre un bateau taxi pour traverser la baie. Seul possibilité pour se rendre sur ce petit coin de paradis.La barquasse nous dépose de l'autre côté de la baie.  Après une petite marche au milieu des luxueuses maisons d'hôtes et les hôtels, nous arrivons à la playa des los alemanes. Une superbe langue de sable blanc sur laquelle nous nous promettons de faire une halte au retour. Le sentier traverse e suite des marais salants encore en activité. Les sacs sont remplis d'un sable rose qui servira a la fabrication des poissons sèches salés.

We cycle down to the port to take a taxi boat across the bay. Only opportunity to get to this little corner of paradise. The boat drops us off on the other side of the bay.  After a short walk in the middle of luxurious guest houses and hotels, we arrive at the playa of the los alemanes. A beautiful tongue of white sand on which we promise to make a stop on the return. The trail crosses following the still active salt marshes. The bags are filled with pink sand that will be used to make salted dry fish.

Le bateau taxi
Les salines
La lagune

Enfin nous arrivons à las Grietas. Elle porte bien son nom. Une grande fissure en forme de canyon s'est ouverte dans la roche volcanique. En connection avec la mer, Le fossé s'est rempli d'eau salée. Une sorte de rivière à l'eau cristaline. Malgré le monde, nous ne nous faisons pas prier pour piquer une tête. Drôle d'impression d'avancer en nageant aux pieds de ces parois d'une dizaine de mètres. Sous l'eau, murènes, mulets et poissons perroquets évoluent comme sur un récif de corail. Nous parcourons toute la zone accessible, environ 200 mètres. Beaucoup plus tranquille car peut de monde s'aventure au delà des 50 mètres. Malgré la fraîcheur de l'eau, l'endroit a quelque-chose de magique. L'eau magnifiquement claire et le soleil qui se reflète sur les parois de basalte noir.


Finally we arrive at las Grietas. It's named after him. A large canyon-shaped crack opened into the volcanic rock. In connection with the sea, the ditch filled with salt water. A kind of river with crystal water. Despite the world, we don't get asked to poke a head. Funny feeling to advance by swimming at the feet of these walls of about ten meters. Under water, moray eels, mules and parrot fish evolve like a coral reef. We travel the entire accessible area, about 200 meters. Much quieter because can of people ventures beyond 50 meters. Despite the freshness of the water, the place has something magical. The beautifully clear water and the sun reflected on the black basalt walls.

Le canyon vue du haut
Panorama du haut du canyon
Il y a un peu de monde

Comme promis, nous revenons sur nos pas et déjeunons sur la plage, et ho miracle un petit emplacement à l'ombre idéal pour la sieste. Les pinsons, et tourne pierre se joignent à nous. Avant de rentrer, nous faisons un petit tour de snorkel et même si la visibilité n'est pas terrible nous croisons un petit requin des Galapagos et une raie. Encore une fois les abords des mangroves sont de vraies pouponnières.


As promised, we go back on our steps and have lunch on the beach, and ho miracle a small location in the shade ideal for nest. The finches, and turns stone join us. Before returning, we do a little snorkel inghand and even if the visibility is not great we come across a small Shark from the Galapagos and a stingray. Once again the surroundings of the mangroves are real nurseries.

Pic nique  avec les pinsons
La plage, le pélican et la mer plutôt fraîche
0 commentaire

2 Voyages | 271 Étapes
Camino a las grietas, Puerto Isidro Ayora, Équateur
215e jour (25/10/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux