Découverte village Q'eqchi Maya

Publiée le 01/05/2019
Ce matin la lancha nous dépose de l'autre côté du fleuve. Un autre ponton en pleine forêt sur lequel nous attend un petit bonhomme un peu penaud. Carlos est un q'eqchi.

Une des nombreuses ethnies descendante des mayas. Il va nous guider au travers de la forêt jusqu'a son village. Petit sac à dos et bottes en caoutchouc, il nous aborde timidement en espagnol. Présentations faites, nous passons par l'école du projet Ak'Tenanit. Il s'agit d'un projet de développement rural porté une organisation communautaire. En douze ans, l’association a réussi à améliorer l’éducation, la santé et le niveau de vie de près de 9000 Q'eqchi' Maya répartis dans plus de 45 villages isolés. Elle travaille également à la sauvegarde de la culture q'eqchi'.

En English 

One of the many descendant ethnicities of the Maya. He will guide us through the forest to his village. Small backpack and rubber boots, he tackles us timidly in Spanish. Presentations made, we pass through the Ak'Tenanit project school. This is a rural development project carried out by a community organisation. In twelve years, the Association has succeeded in improving the education, health and standard of living of nearly 9000 Q'eqchi ' Maya distributed in more than 45 villages Isolated. It also works to safeguard the Q'eqchi culture

Panel animalier de la région
Oiseaux
Et c'est parti!!!

Les Q'eqchi' ne sont pas originaires de cette région à l’extrême est du Guatemala. La violence et la répression pendant la guerre les ont forcé à quitter leurs villages, situés dans les plateaux centraux pour se réfugier ici, dans la forêt et sur les rives du Rio Dulce souvent dans des conditions d’extrême pauvreté. L'école forme les adolescent aux métiers de la restauration et plus largement du tourisme. Carlos, lui même  est guide depuis seulement trois ans. Il a 51 ans. Nous faisons en sorte qu'il se sente à l'aise. Nous prenons en suite un sentier qui doit nous mener à la grotte du tigre.

En English 

The Q'eqchi ' are not from this region to the extreme East of Guatemala. Violence and repression during the war forced them to leave their villages, located in the Central plateaus to take refuge here, in the forest and on the banks of the Rio Dulce often in conditions of extreme poverty. The school trains adolescents in the catering trades and more broadly in tourism. Carlos has been a guide for only three years. He's 51 years old. We make sure feel comfortable. We take a trail that must lead us to the Tiger cave

Une micro grenouille sur le chemin
Fourmis rouges geantes

L'air est moite et la température déjà bien élevée. Nous essayons tant bien que mal de suivre notre guide qui cavale comme un cabri sur ces sentiers forestiers qu'il empreinte de jour comme de nuit. Nous arrivons à un grand gouffre clôturé. Carlos nous explique que de plus en plus de touristes viennent à la grotte sans passer par l'association. Manque à gagner, problèmes de sécurité et de propriété. Difficile de savoir la vraie raison. Peut être un peu de tout. Le cadenas ouvert nous descendons par un escalier glissant à l'intérieur de la grotte dans laquelle s'engouffre la rivière. Lampe à la main nous arrivons à une plateforme. L'eau est 4 mètres plus bas et Carlos nous invite à descendre l'échelle qu'il vient d'installer pour nous baigner. Nath décline l'invitation. Je descends seul dans le noir. L'eau est fraiche mais tellement agréable après la marche que nous venons de faire. Je suis rejoint par deux touristes Honduriens.

En English 

The air is moist and the temperature already well elevated. We try so hard to follow our guide who walks like a Cabri on these forest trails that he prints day and night. We arrive at a large, fenced chasm. Carlos tells us that more and more tourists come to the cave without going through the Association. Loss of profits, security and property issues. It's hard to know the real reason. Maybe a little bit of everything. The open padlock we descendby a sliding staircase inside the cave in which the river engulries. Hand lamp we arrive at a platform. The water is 4 meters lower and Carlos invites us to descend the ladder that he just installed to bathe us. Nath declines the invitation. I go down alone in the dark. The water is fresh but so nice after the walk we just made. I am joined by two Hondurian tourists

La cascade de la grotte du tigre
L entrée de la grotte
On entre dans la grotte
Autel de cérémonie chamanique, le lieu  est sacré
On avance avec une lampe électrique
Stef à fait la descente à l'échelle pour aller dans l'eau.

Après cette petite pause revigorante nous reprenons notre marche. La forêt est remplie de chants d'oiseaux. J'arrive à en voir et à en identifier quelques uns et Carlos m'en donne les noms Qu'eqchi. Piquer au vif, il commence à nous parler des arbres et des plantes. Au passage d'un ruisseau, Nath fait un bond en arrière. Juste où elle allait poser le pieds, un serpent. Le guide nous rassure en nous disant qu'il s'agit d'une couleuvre sans danger. Je ne crois pas qu'il est convaincu Nath et nous aidons la gentille bébête à quitter le chemin. Vous n'aurez pas de photos, c'est Nat qui avait l'appareil .......

En English 

After this little invigorating break we take our walk again. The forest is full of birdsong. I can see and identify a few of them and Carlos gives me the names that eqchi. He starts talking to us about trees and plants. At the passage of a stream, Nath jumped back. Just where she was going to lay her feet, a snake. The Guide reassures us by telling us that this is a safe snake. I don't think he's convinced Nath and we  Let's help the nice girl to leave the path. You will not have photos, it is NAT who had the camera

Après deux heures, nous arrivons au village. Un ensemble de maisons en bois et aux toits de palme. Au milieu courent la volaille et les cochons. La communauté comprend environ 90 personnes, il y a une église catholique et 3 évangéliques. Carlos nous invite a déjeuner avec lui. Nous entrons dans ce qui ressemble à un grand carbet. Le sol est en terre battue, dans un coin couve un feu dans un autre un four à bois sert à cuire les tortillas de maïs que la femme et la mère de Carlos sont en train de préparer. Au milieu de la pièce pendent des hamacs. Deux des 5 enfants de notre guide sont présents. Nous prenons place autour d'une minuscule table en bois couverte, pour l'occasion d'une nappe rouge. Le repas est, comme bien souvent, composé d'un plat unique. Pour nous, un ragoût de poulet avec du riz accompagné des incontournables tortillas. Ca cale! pour faire couler, un grand pichet d'eau citronée. Nath me jette un coup d'oeil. Je hausse les épaules et je bois l'eau dont je ne connais pas la provenance. A ce jour, tout va bien! Poules chiens et chats vont et viennent, parfois repoussé d'un coup de savatte. Seul Carlos mange avec nous mais toute la famille nous observe. Malgré notre Espagnol encore approximatif, nous arrivons à echanger sur nos modes de vie respectifs. Le cout des denrées, des objets. Il me demande combien valent les jumelles que j'ai au cou…. Environ un salaire moyen Guatémaltèque, qu'il ne touche probablement pas d'ailleurs. Nous rentrons par le même chemin et je songe à nos conditions respectives …..

En English 

After two hours we arrive in the village. A set of wooden houses and Palm roofs. In the Middle run poultry and pigs. The community comprises about 90 people, there is a Catholic Church and 3 evangelicals. Carlos invites us to have lunch with him. We enter into what looks like a big CARBET. The ground is clay, in one corner a fire in another a wood oven serves to cook the corn tortillas that Carlos's wife and mother are in the process of to prepare. In the middle of the room hang hammocks. Two of the 5 children in our guide are present. We take place around a tiny wooden table covered, for the occasion of a red tablecloth. The meal is, as many times, composed of a unique dish. For us, a chicken stew with rice accompanied by the essential tortillas. Hold it! to sink, a large pitcher of citronated water. Nath takes a look at me. I raise my shoulders and drink water which I do not know the provenance. To this day, everything is fine! Chickens dogs and cats come and go, sometimes pushed back by a blow of savatte. Only Carlos eats with us but the whole family observes us. Despite our Spanish still approximate, we manage to Exchange on our respective lifestyles. The cost of food, objects. He asks me how much the binoculars I have on my neck are worth.... About a Guatemalan average wage, which it probably does not affect elsewhere. We return by the same path

Entrée du village de Carlos
Cochons sur le chemin
L'école  élémentaire
E.g. Ça discute
La maison de Carlos
Préparation des fajitas
Le four à fajitas
Le coin feu de bois
Vue d'ensemble
Notre table
Le toit de la maison de Carlos qu' il a construit lui même avec ses frères
Chemin retour
Merci  Carlos et sa famille
Un beau  cricket

Excursion

Villages quetchi maya, à faire. Attention si vous prenez l option repas dans la famille ce n'est pas inclus, il faut la régler à la famille. Le tarif est plutôt  élevé par rapport à ce qu'il y a dans l assiette, mais vous ferez une bonne action:-)

2 commentaires

Gaëlle

Gaelle30

c'est assez incroyable ce que je ressens... moi, assise derrière mon ordinateur, un café et la télé allumé et vous de l'autre côté de la planète où ils n'ont rien du monde moderne mais c'est tellement chouette... j'aimerai bien être avec vous...

  • il y a 4 mois
Stef et Nath

SACM

Gaëlle tu es avec nous, dans notre ❤️.

  • il y a 4 mois
2 Voyages | 178 Étapes
Cueva del Tigre, Izabal, Guatemala
33e jour (26/04/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux