Corcovado ou presque

Publiée le 13/06/2019
Nous ne ferons pas la sortie jusqu'à Corcovado. Si le parc est mythique, il est aussi excessivement cher

Nous optons pour une sortie en périphérie, dans une zone où subsiste encore des îlots de forêt primaire. Nous sommes un petit groupe de 6 avec notre guide, Gustavo, à la fois biologiste et naturaliste. La forêt costaricaine a longtemps été exploitée pour son bois, elle l'est encore d'ailleurs. Aussi, il existe très peu de zones où la forêt à gare de sont aspect originel. La péninsule d'Osa en est une. Nous sommes en lisière du parc national de Corcovado et les animaux se moquent bien des frontières

We opt for an exit in the periphery, in an area where the islands of primary forest still subsist. We are a small group of 6 with our guide, Gustavo, both biologist and naturalist. The Costa Rican forest has long been exploited for its timber, it still is. Also, there are very few areas where the forest to station is original appearance. The OSA peninsula is one of them. We are on the edge of the Corcovado National Park and the animals make fun of the borders

Four solaire avec petite démonstration étonnante
Four solaire avec petite démonstration étonnante
Fleur
Cappuccino pas très content de notre présence
Champions étranges
Slots ou paresseux
Slots ou paresseux,  photo prise à l aide de la longue vue du guide

. Durant la journée nous passons de la forêt profonde à une foret plus jeûne, la forêt secondaire puis aux clairières de bananiers. De bords de rivières humides aux collines abruptes. Mammifères, oiseaux, batraciens, insectes, une biodiversité sans fin au travers d'une grande diversité d'habitants. Car la clé est bien la. Chaque animal occupe une niche qui lui est propre. La cime, le tronc ou les racines d'un arbre sont trois mondes différents. Le végétale, qu'on oublie trop souvent, joue un rôle primordial. Pluviométrie et température déterminent le cortège apte à supporter les conditions du lieu. C'est ainsi que l'on compte des centaines d'espèces d'arbres, des milliers d'espèces de plantes. Sans parler des champignons. Compétition mais aussi interdépendance et surtout symbiose. Chaque élément joue un rôle au profit d'une toile aux multiples ramifications. On pourrait en parler pendant des heures. La biodiversité est tout l'inverse de l'uniformité.

Pour clore cette journée, nous descendons de nuit au restaurant. Au retour, nous sommes salués par deux chouettes noires et blanches nullement impressionnés par notre présence. Nous nous couchons heureux.


. During the day we move from the deep forest to a faster drill, the secondary forest and then to the banana clearings. From moist river banks to steep hills. Mammals, birds, batracians, insects, an endless biodiversity through a wide diversity of inhabitants. Because the key is right here. Each animal occupies a niche of its own. The Crown, trunk or roots of a tree are three different worlds. The plant, which is forgotten too often, plays a key role. Rainfall and temperature determine the procession suitable to withstand the conditions of the place. This is how hundreds of tree species, thousands of plant species, are considered. Not to mention the mushrooms. Competition but also interdependence and above all symbiosis. Each element plays a role in favour of a canvas with multiple ramifications. We could talk about it for hours. Biodiversity is the opposite of uniformity

To close this day, we descend at night at the restaurant. On return, we are greeted by two black and white owls by no means impressed by our presence. We're sleeping happily.

Couple de toucans
Lianes étonnantes
Vue dégagé
La forêt
Une cascade
Grenouille endémique de cette zone unique du Costa Rica
Des feuilles qui imitent des fleurs
Parce que l'on vous aime
Singes araignées
Grenouille cristal  pour rappel elle est transparente
Trogon
Caliste
Palmier épines
Colombes rousses
Amazones
Macaws
Nous vous conseillons ce guide Gustavo pour la forêt porte du Corcovado

Nous vous conseillons la baie de Drake pour découvrir la région du Corcovado. Concernant le parc lui même, nous ne l avons pas fait car après avoir recueillis les appréciations des uns et des autres, une majorité ne trouve pas son compte rapport qualité prix! C'est le parc national le plus cher du Costa Rica. On vous conseille cette excursions en limite du parc, avec ce guide biologiste passionné qui inclut un très bon et copieux déjeuner, prise en charge à 6h du matin retour à l hôtel à 14h transport inclus. 

Pour le logement, la villa  Manille est parfaite et s occupe de réserver le transfert bateau depuis  Sierpe. 

3 commentaires

Gaëlle

Gaelle30

Il y a vraiment des fois, sur les photos, faut jouer à " où est Charlie" tellement les couleurs des animaux se confondent avec leur environnement...

  • il y a 2 mois
Anna

Annabaty

la modeste petite fleur : heliconia rostrata (en français pince de homard) Non ?

  • il y a 2 mois
Veronique

veroniqueloriou

Probablement mon reportage préféré! tellement de diversité! qui illustre bien ton petit paragraphe naturaliste stef! on sent l'enthousiasme des 2 reporters, j'adore!

  • il y a 2 mois
2 Voyages | 178 Étapes
Los Planes, Puntarenas, Costa Rica
72e jour (04/06/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux