La réserve de TUCUCHIRA

Publiée le 30/09/2019
Nous partons ce matin avec deux des guides pour un rando en forêt, appelée ici la selva.

Il existe, en réalité 3 forêts. Celle située dans le lit majeur de l'Amazone, zones de culture de pêche et d'habitations,  la forêt secondaire, exploitée pour le bois et la forêt primėre qui n'a pas subi de modification depuis des siècles. On y chasse mais c'est aussi un lieu de cueillette d'un nombre infini de plantes encore utilisées dans la médecine traditionnelle. La réserve de Tucuchira fait environ 500 hectares de forêt primaire et secondaire. Largement de quoi se perdre. C'est d'ailleurs ce que nous pensons à plusieurs reprises. Nous avançons sur des sentiers qui ressemblent à des traces parfois même rien, plus une marque. Nous touchons, nous goûtons et surtout nous regardons ce que l'on nous montre. Nos pisteurs connaissent chaque arbre. Les plus gros, les ceibas, sont sacrés. Il servent de balises.

There are actually 3 forests. The one located in the major bed of the Amazon, areas of fishing and dwellings, the secondary forest, exploited for wood and the primre forest that has not undergone any modification for centuries. Hunting is also a gathering place for an infinite number of plants still used in traditional medicine. The Tucuchira reserve is about 500 hectares of primary and secondary forest. Largely enough to get lost. That is what we think many times. We walk on paths that look like traces sometimes even nothing, more a mark. We touch, we taste and above all we look at what we are shown. Our trackers know every tree. The biggest ones, the ceibas, are sacred. They serve as beacons.

Et c'est parti,
On nous montre comment grimper aux cocotiers avec juste une écharpe
On nous explique que l on va trouver la seule liane qui a de l eau potable
Une noix préférée des singes, enfin le noyau
Trace du Niveau d eau
Le Ceiba

Ici tout est mimétisme. Insectes et batraciens totalement invisibles our les novices que nous sommes. Les oiseaux sont invisible est seules les empreintes du tapir attestent de sa présence. Des centaines de plantes, parfois toxiques, parfois dangereuse mais aussi, parmi les dizaines de lianes une seule est buvable, une racine de palme utilisée contre le paludisme.

Here everything is mimicry. Insects and batracians totally invisible to the novices that we are. The birds are invisible and only the tapir prints attest to its presence. Hundreds of plants, sometimes toxic, sometimes dangerous but also, among the dozens of vines only one is drinkable, a palm root used against malaria.

Le Ceiba
Le Sos
La liane d'eau potable
La liane d'eau potable
Racine médicinale.
Phasme géant
Champions
Sur cette feuille se cache une grenouille
Dans cet arbre se cache un hiboux
Ici lieu sacré Il faut  faire un voeux et remercier la Pacha Mama , mère terre
Ici lieu sacré Il faut  faire un voeux et remercier la Pacha Mama , mère terre

Des fragrances de feuilles d'écorces au goût de sucre. Les sens mis à rude épreuve nous sommes comme des nouveaux nés dans un monde qui leur est si familier.


Fragrances of bark leaves with a taste of sugar. The senses put to the test we are like newborns in a world that is so familiar to them.

Les traces d animaux
Sauterelle
Grenouille
Autre grenouille
Papillon
Papillon
Liane hamac
Une cigale
Retour au camp

Le soir ,Jaime, nous fait la surprise d une soirée folklorique. 3 danseurs du village viennent nous interpréter des danses locales 

Danse locale
Bracelet de cheville fait avec des graines de la forêt et fibres de liane
3 commentaires

Papyjeanclaude85

et vous n'avez pas eu envie d 'y monter une cabane pour votre future retraite ? . . .

  • il y a 2 mois
Anna

Annabaty

Entre "Princesse" et "Jaguara" capable de jouer tous les rôles Nathalie, faut déjà le faire !!!!!!!

  • il y a 2 mois

Florent

On s'y croirait ! Me4ci pour le partage

  • il y a 2 mois
2 Voyages | 271 Étapes
Santa Sofía, Leticia, Amazonio, Colombie
177e jour (17/09/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux