A la recherche des tortues Luth

Publiée le 05/06/2019
Partir sur les pistes des tortues Luth

Ca fait aujourd'hui 2 mois que nous avons quitté la France. Nous avons déjà la tête remplie de moments intenses et notre enthousiasme est toujours aussi puissant. Dire que nous avons changé est un peu prématuré mais il est fort probable que nous ne soyons plus tout à fait les mêmes qu'au début. Ca été notre première pensée en ouvrant les yeux au son des cris des singes hûrleurs et de dizaines d'oiseaux qui piaillent autour de tente. Il a plu une bonne partie de la nuit, tout est humide mais on fera avec

It's been two months now since we left France. We already have the head filled with intense moments and our enthusiasm is always as powerful. To say that we have changed is a little premature but it is very likely that we are not quite the same as at the beginning. This was our first thought by opening our eyes to the sound of the cries of the hûrler monkeys and dozens of birds that sting around tent. It rained a good part of the night, everything is damp but we William do with 

Partir en flip flop aux sanitaires en traversant le bois. Traverser, sans glisser, les deux passerelles en bois. Prendre une petite douche après avoir sorti les quelques insectes qui y avaient élu domicile. Enfin savourer un bon petit dej avec la gouttière qui vous coule dans le dos. Heureusement nous avons la voiture. Aujourd'hui nous allons une nouvelle fois à la rencontre des tortues. Le temps est franchement à la pluie. Nous apprendrons plus tard qu'un cyclone sévit sur le Nicaragua. Direction la réserve des Las Baulas (tortue luth). Malheureusement le parc est fermé à cause des intempéries et de toutes façons les bêtes ne sont pas encore arrivées. Par contre le ranger nous informe que les tortues obligatoires sont arrivées en grand nombre une centaine de kilomètres plus bas, à la réserve de Ostional . La route est longue et difficile. Qu'importe nous tentons le coup. La piste semble plus praticable que la veille. Nous traversons des villages de pêcheurs totalement isolés donnant sur des plages magnifiques aux airs d'îles désertes

Go on flip flop to the toilets while crossing the wood. Cross, without slipping, the two wooden walkways. Take a small shower after taking out the few insects that were home. Finally enjoy a good breakfast with the gutter that flows you in the back. Luckily we have the car. Today we go once again to meet the turtles. The weather is frankly in the rain. We will learn later that a cyclone is raging on Nicaragua.Direction the reserve of Las Baulas (leatherback turtle). Unfortunately the Park is closed because of the weather and in any case the beasts have not yet arrived. On the other hand, the Ranger informs us that the obligatory turtles have arrived in large numbers a hundred kilometers lower, to the reserve of Ostional. The road is long and difficult. Whatever we're trying to do. The runway seems more passable than the day before. We cross completely isolated fishing villages secluded beaches that overlook the air of deserted Islands

Quelques communautés de surfeurs viennent profiter des vagues du pacifique. A playa Negro, nous tombons sur une compétition à de surf. A Junquillal, nous visitons un petit centre de sauvegarde privé. Il recueil les pontes sur une plage et relâché les bébés tortues après éclosion

Some surfers ' communities come to enjoy the waves of the Pacific. In Playa Negro, we fall on a competition to surf. In Junquillal we visit a small private backup center. He collected the clutches on a beach and released the baby turtles after hatching

El rio
Playa Junquillal
Sanctuaire de protection
Playa Junquillal
Sanctuaire de protection
Sanctuaire de protection
Sanctuaire de protection
On peut les suivre ici

Par contre le ranger nous informe que les tortues obligatoires sont arrivées en grand nombre une centaine de kilomètres plus bas, à la réserve de Ostional . La route est longue et difficile. Qu'importe nous tentons le coup. La piste semble plus praticable que la veille. Nous traversons des villages de pêcheurs totalement isolés donnant sur des plages magnifiques aux airs d'îles désertes. Quelques communautés de surfeurs viennent profiter des vagues du pacifique. A playa Negro, nous tombons sur une compétition à de surf. A Junquillal, nous visitons un petit centre de sauvegarde privé. Il recueil les pontes sur une plage et relâché les bébés tortues après éclosion. Enfin, nous arrivons à Ostional . Le hasard veut que nous tombons directement sur la coopérative. De façon faussement naïve j'invite Nath à rentrer dans un petit hangar. Des dizaines de personnes s'affairent. Nous ne sommes pas forcément les bienvenus. Ici ce sont des milliers d'oeufs qui sont versés dans des grands bacs pour être mis en sac. Oui, le commerce des oeuf est légal mais il est réglementé. Seule la première ponte peut être ramassée. Il faut savoir que se sont des milliers, voir des dizaines de milliers de tortues qui viennent pondre ici. Par vagues successives et pendant plusieurs mois. Les premières nids sont systématiquement détruits par les pontes suivantes et les oeufs n'ont que très peu de chances d'éclore. Raison pour laquelle l'Etat autorise ce ramassage plutôt qu'un pillage systématique. Il permet à de nombreuses familles d'améliorer leurs revenus très modestes de pecheurs. Nous n'avons malheureusement pas pu assister à cette arrivée massive mais à voir le nombre de coquilles d'oeuf qui jonchent la plage on image sans peine que le spectacle doit être grandiose.


On the other hand, the Ranger informs us that the obligatory turtles have arrived in large numbers a hundred kilometers lower, to the reserve of Ostional. The road is long and difficult. Whatever we're trying to do. The runway seems more passable than the day before. We cross completely secluded fishing villages overlooking beautiful beaches with the air of deserted Islands. Some surfers ' communities come to enjoy the waves of the Pacific. At Playa Negro, we fall on ua surfing competition. In Junquillal we visit a small private backup center. He collected the clutches on a beach and released the baby turtles after hatching. Finally, we arrive in Ostional. Chance wants us to fall directly on the co-op. Falsely naïve I invite Nath to enter a small shed. Dozens of people are busy. We are not necessarily welcome. Here are thousands of eggs that are poured into large bins for which are poured into large bins to be bagged. Yes, the egg trade is legal but it is regulated. Only the first spawning can be picked up. You have to know that there are thousands, see tens of thousands of turtles that come to lay here. In successive waves and for several months. The first nests are systematically destroyed by the following clutches and the eggs have very little chance of hatching. Why the State authorizes this collectionrather than systematic looting. It allows many families to improve their very modest incomes from fishermen. Unfortunately we have not been able to attend this massive arrival but to see the number of eggshells that litter the beach we picture without difficulty that the spectacle must be grandiose

Ramasseur d'oeuf de tortues à Ostional
Coquille d'oeufs de tortues
Fleur de dune
0 commentaire

2 Voyages | 123 Étapes
Ostional Nacional Wildlife Refuge, Guanacaste, Costa Rica
62e jour (25/05/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux