Départ pour la région del Choco

Publiée le 23/08/2019
On part A la recherche des Baleines, tortues, dauphins, grand toucan........ La nature dans toute sa richesse :-)

13/08/19

Journée repos préparation voyage dans le Choco

14/08/19

Nous prenons le jetstream 32 pour Nuqui. Un coucou qui embarque une dizaine de passagers. Cap à l'ouest, Nous traversons une petite cordillère couverte de forêt. Puis le pacifique apparaît entre les nuages. Après 40 minutes, nous descendons sur un village. Le posé sur la piste en terre est un peu rude. Nous sortons de l'aéroport en plein village. Quatre rues et la mer. Le Choco c'est, encore une fois, le bout du monde. Région oubliée des autorités de part son enclavement. Pas de route et des villages vivant essentiellement de la mer. Mais, c'est aussi, l'un des hotspots de biodiversité. Ce qui veut dire une profusion de vie animale et végétale.


13/08/19

Day rest preparation travel trip in the Choco

14/08/19

We take jetstream 32 for Nuqui. A cuckoo carrying a dozen passengers. Heading west, We cross a small mountain range covered with forest. Then the peaceful appears between the clouds. After 40 minutes, we descend on a village. The landing on the dirt track is a bit rough. We leave the airport in the middle of the village. Four streets and the sea. Choco is, once again, the end of the world. Region forgotten by the authorities because of its enclave. No road and villages living mainly from the sea. But it is also one of the hotspots of biodiversity. This means a profusion of animal and plant life.

A l aéroport national de Medellin, hommage Carlos Gardel le Père du Tango
A l aéroport national de Medellin, :-)
Notre appareil
Drôle de carte d embarquement
Le pilote laisse sa porte ouverte, on vit le vol .
Nous sommes  pas mal installés.
Bon ça brasse un peu ce vol, doudou se sent pas bien

Nous prenons donc une semaine pour explorer au mieux cette côte méconnue. Nuqui est un village peuplé majoritairement d'afro. Descendants d'esclaves qui se sont réfugiées ici, loin du joug espagnol et dans un milieu qui leur était familier. La forêt tropicale et l'océan. On  y croise aussi des natifs. Communautés indigènes Embera que nous avions déjà rencontré au Panama. La vie s'écoule ici doucement, avec nonchalance et au rythme des averses très fréquentes dans l'une des régions les plus arrosée au monde. Nous logeons au Palmas del Mar, presque face à l'océan et au multiples îlots couvert de végétation qui jalonnent la côte. Même sous un ciel gris on est submergé par le sentiment d'immensité que dégage ce lieu.

So we take a week to explore this little-known coast to the best of our ability. Nuqui is a village populated mainly by Afro. Descendants of slaves who took refuge here, far from the Spanish yoke and in an environment that was familiar to them. The rainforest and the ocean. We also meet natives. Embera indigenous communities that we had already met in Panama. Life flows here gently, nonchalantly and at the rhythm of the very frequent showers in one of the most watered regions in the world. We stay at Palmas del Mar, almost facing the ocean and the many islets covered with vegetation that line the coast. Even under a grey sky one is overwhelmed by the feeling of immensity that this place exudes.

Le port de Nuqui
Le poisson se vend dans la rue dans la brouette
Le poisson
Le village est entouré de mangrove
La très longue plage sable noir
1 commentaire

Anna

Annabaty

contente de vous retrouver là !!!!

  • il y a 3 mois
2 Voyages | 248 Étapes
Nuquí, Chocó, Colombie
143e jour (14/08/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux