Descente à vélo du volcan Iliniza

Publiée le 19/10/2019
Cotopaxi, Equateur A défaut de pouvoir aller très loin, nous poursuivons l'exploration des alentours proches du refuge

Compte tenu de la situation, nous avons fait une croix sur le Quilotoa et le Chimborazo. Avec Iñaki, restaurateur Basque et compagnon d'infortune, nous nous rabattons sur le volcan l'Iliniza. L hostal nous propose une sortie montée aux sources chaudes en 4x4 vélos dans le coffre, se baigner et rentrer en vélo, environ 30km! 

Comme toutes les routes menant à la Panamericaine sont barrées, il va falloir rusé.

Une fois tous prêt, on nous presse de prendre nos vélos et on nous explique que le 4x4 va nous attendre un peu plus loin, car il faut  traverser la Panam, l Illiniza étant de l'autre côté. 

Ok il est même pas 6h00 du mat, et nous voilà sur nos vélos à pédaler comme des fous, pour rejoindre le 4x4 avant qu'il ne se fasse crever les pneus ou ceux des vélos d ailleurs. 

Ça réveille et Nat est ravie:-):-) ( oui on t'explique jamais, je dis bien jamais vraiment tout ce que tu dois savoir avant le moment présent, ce côté surprise à 6h du mat, Nat elle aime pas beaucoup!) Même à vélo il faut escalader les monticule de terre, et les troncs d arbres barrant les routes. Nous rejoignons enfin les 4x4, les personnes et vélos sont chargés à bord.


Given the situation, we made a cross on the Quilotoa and the Chimborazo. Together with isaki, a Basque restaurateur and companion of misfortune, we turn to the Volcano Iliniza. The hostal offers us a ride to the hot springs by 4x4 bikes in the trunk, bathe and ride back by bike, about 30km! 

As all roads leading to the Panamerican are blocked, it will take cunning.

Once we are all ready, we are pressed to take our bikes and we are told that the 4x4 will wait for us a little further, because we have to cross the Panam, the Illiniza being on the other side. 

Okay, it's not even 6:00 in the morning, and here we are on our bikes pedaling like crazy, to join the 4x4 before he gets the tires or those of the bikes elsewhere. 

It wakes up and Nat is delighted:-)) (yes we never explain you, I say never really everything you need to know before the present moment, this surprise side at 6am, Nat she does not like much!)Even by bike you have to climb the mounds of earth, and the tree trunks blocking the roads. We finally join the 4x4, people and bikes are loaded on board.

Route barrée
Il faut charger les vélos
Tout est prêt

Il ne s'agit pas réellement d'une ascension puisque le 4x4 nous laisse à 7 heures du mat à 4000 mètres, avec nos vélos. Deux autres jeunes touristes nous ont rejoints. Une petite montée au milieu des polilepis, les arbres de papier, nous mène d'abord à des cascades mais surtout à des sources thermales. L'eau y sort à 35 degrés alors que l'air est à 5. Bien sûr, les garçons ne se font pas prier pour se mettre le derrière au chaud.

This is not really an ascent since the 4x4 leaves us at 7 o'clock in the morning at 4000 meters, with our bikes. Two other young tourists joined us. A small climb in the middle of the polilepis, the paper trees, leads us first to waterfalls but especially to hot springs. The water comes out at 35 degrees while the air is 5. Of course, boys don't get asked to warm their butts.

Arrivé sur le parking
Au cas ou tu n'es pas bien vue l altitude
Arbres de papier
En route vers les sources chaudes
La cascade
La cascade
Le petit groupe
En  route pour L eau chaude
Il fait toujours super froid
Le décor

De retour au parking, nous récupérons les vélos pour une descente de 1000 mètres sur un chemin farci d'ornières. Debout sur les pédales, nous dévalons la montagne. Chacun à son rythme et dans un final à toute allure pour les plus hardis. Nat ferra 2 chutes sans gravité, et confirmera que le vélo c'est vraiment pas son truc! Ensuite il nous reste une bonne quinzaine de kilomètres à parcourir au milieu des fabriques de parpaing, villages en somnolence, et routes barrées. Et quelques raidillons sympas! Le retour à l hôtel se fera sans encombres, tous plus fatigués les uns que les autres, et les muscles meurtris, mais qu' elle expérience.:-)

Les volcans sont une source de matériaux inépuisable, qui ici se voit à chaque coin de rue.

Autant dire que le reste de la journée ne sera pas violent :-):-):-)


Back at the car park, we collect the bikes for a descent of 1000 meters on a path stuffed with ruts. Standing on the pedals, we hurtle down the mountain. Each at his own pace and in a final at full speed for the boldest. Nat ferra 2 falls without gravity, and will confirm that the bike is really not his thing! Then we have about fifteen kilometers to go in the middle of the cinder block factories, villages in drowsiness, and blocked roads. And some nice stiff raids! The return to the hotel will be unhindered, all more tired than the other, and bruised muscles, but it experiences.:-)

Volcanoes are an inexhaustible source of materials, which here can be seen on every street corner.

Suffice to say that the rest of the day will not be violent :-):):))

à velo
Fin de la journée
1 commentaire

Florent

Super étape ! merci pour le partage.
Ça donne envie

  • il y a 3 semaines
2 Voyages | 247 Étapes
Illiniza, Équateur
200e jour (10/10/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux