Rio lampara

Publiée le 01/05/2019
3 jours de pleine nature, à l'écart du bruit et du monde moderne.

La lancha vient nous recuperer pour entamer la descente du fleuve. C'est la version aquatique du bus collectivo. Tant qu'on peut monter, on y va. Avec les routards qui embarquent, c'est un chargement de sacs à dos qui s'ajoutent à la cargaison. Sur le Rio Dulce, le trafic est important. Les sillages des bateaux de toutes tailles se croisent et de la barque à rame au yatch on est surpris qu'il n'y ai pas plus de collisions. Quelques arrêts sont l'occasion de rajouter des passager, d'en descendre autant que de profiter de quelques hotspots touristiques. L'île aux oiseaux où des dizaines de cormorans et d'aigrettes se rassemblent en dortoirs. Les hotspring, une resurgence d'eau à 80 degrés qui se mêle aux eau du fleuve.

En English 

The lancha comes to get us to start the descent of the river. This is the aquatic version of the collectivo bus. As long as we can get up, let's go. With the backpackers that embark, it is a load of backpacks that add to the cargo. On the Rio Dulce, traffic is important. The wakes of boats of all sizes intersect and from the rowing boat to the yacht we are surprised that there are no more collisions. A few stops are the opportunity to add passengers, to descend as much as enjoying some tourist hotspots. The bird island where dozens of cormorants and egrets gather in dormitories. The hotspring, a resurgence of water at 80 degrees that mixes with the water of the river

Cormorans et aigrettes
Nénuphars rouge et blanc

Puis nous arrivons à notre destination. L hotelito perdido est une petite pension de famille perdu, comme son nom l'indique, dans la jungle. Dans un des bras du rio Lampara , nous descendons sur un ponton qui sert également de plongeoir. Les hamacs et les transats nous tendent les bras. Carlos, de Barcelone et Andrea, de la Paz, nous accueillent. Ils sont volontaires pour une durée d'un mois. La formule est très répandue en Amérique latine. Quelques heures de travail contre le gite et le couvert. En pénétrant dans cette végétation dense, on aperçoit les cabanes qui servent de logement. De petits carbets à étage plutôt rustiques mais confortables. Au centre un carbet plus grand qui sert de cuisine, bibliothèque et lieu commun. Après une petite bière sur le ponton pour faire la connaissance des autres pensionnaires sous les vols en couples des perroquets nous prenons  le repas végétarien tous ensemble autour d'une immense table. Présents Québécois, Autrichiennes, Allemands, Hollandais. Une assemblée cosmopolite à laquelle nous sommes, à présent, habitués. Ca donne des conversations multilingues où l'on parle essentiellement de voyages, bien sur. Nous sommes au milieu de nulle part, pas d'Internet. L'eau potable et l'électricité, uniquement solaire, sont rationnées.


En English

Then we arrive at our destination. The hotelito Perdido is a small, lost family pension, as its name implies, in the jungle. In one of the arms of the Rio lampara, we descend on a pontoon that also serves as a diving board. The hammocks and the deckchairs stretch our arms. Carlos, from Barcelona and Andrea, from La Paz, welcome us. They are volunteers for a period of one month. The formula is widespread in Latin America. A few hours of work against the cottage and the canopyEntering this dense vegetation, you can see the huts that serve as a dwelling. Small, rather rustic, but comfortable, floor. At the Center a larger CARBET that serves as a kitchen, library and common place. After a small beer on the pontoon to get to know the other boarders under the couples flights of parrots we take the vegetarian meal all together around a huge table. Present Quebecers, Austrians, Germans, Dutch.. A cosmopolitan Assembly that we are now accustomed to. It gives multilingual conversations where we talk mainly about trips, of course. We're in the middle of nowhere, no Internet. Drinking water and electricity, only solar, are rationed

Notre bungalow pour 3 jours
Le salon très pratique pour déposer nos sacs!
L échelle de meunier pour accéder à la partie nuit
Notre lit
Notre gardien de bungalow
Le ponton
Stef a tester la baignade,
0 commentaire

2 Voyages | 178 Étapes
Hotelito Perdido, Guatemala
32e jour (25/04/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux