Direction Panama Cuidad

Publiée le 05/07/2019
En route pour la capitale

Levé tôt pour attraper le bus d'à peut prêt 7 heures. On retrouve les ambiances et les odeurs des petits et grands transports. Au Panama pas de discussion sur les tarifs, c'est déjà ça. Nous sommes samedi et les campesinos ont sorti les beaux habits pour aller à la ville. En l'occurrence, Las Tablas où Chitré. Chapeau de paille sur la tête et volaille sous le bras.

Pause au buffets d'autoroute. Pas de la grande cuisine  mais on y mange pour une bouchée de pain. Enfin, après 7 heures de musique traditionnelle et un bon mal de tête, nous arrivons à la capitale. L'entrée à Panama City se fait en enjambant le canal. Vue impressionnante sur ce sillon tracé dans la forêt. La ville est étendue. Un entrelacs de quartiers populaires,  de verdure et de buildings. Nous arrivons à la gare centrale, près de l'aéroport. Tous les bus du pays y convergent. Première chose, prendre la carte de transports urbains. Elle permet de prendre l'unique ligne de mètro (la deuxieme est en construction) et les bus. Facile les distributeurs sont partout. On se déplace en suite pour 0,35$ par voyage. Pour l'heure, Il nous faut traverser la ville pour rejoindre notre auberge. Avec nos sacs, le taxi s'avère le plus pratique. L'occasion de discuter avec Mickaël, fils d'immigré Italien trop heureux de parler du vieux continent. L'Hodpejade est situé en plein cœur du quartier historique et rénové de Casco Vieil. Avec 30$ par nuit, c'est le moins cher que nous ayons trouvé et on ne s'attend pas à du grand luxe.( mais une option chambre  avec fenêtre  même  simple vitrage, plutôt que persiene on aurait pris, bon et bien à  force de fatigue on arrivera à dormir!)

Notre première soirée, un samedi soir, se fait au milieu des bars et boîtes de nuits du quartier. Chaude ambiance d'autant que c'est la Love Parade. Nous prenons l'apéro sur un toit. La vue sur les ville et ses gratte ciels et fascinante. Mille lumières se reflètent dans la baie ou les bateaux attendent patiemment de pouvoir franchir le canal.


Get up early to catch the bus from to can ready 7 hours. We find the atmospheres and smells of small and large transport. In Panama no discussion on tariffs, that's already it. It's Saturday and the campesinos have taken out the beautiful clothes to go to the city. In this case, Las Tablas where Chitré. Straw hat on the head and poultry under the arm.

Break at the motorway buffets. Not great food, but we eat it for a bite of bread. Finally, after 7 hours of traditional music and a good headache, we arrive in the capital. Entry to Panama City is by spanning the canal. Impressive view of this furrow traced in the forest. The city is extensive. An interweaving of working-class neighbourhoods, greenery and buildings. We arrive at the central station, near the airport. All the buses in the country converge there. First thing, take the urban transport map. It allows you to take the only line of metro (the second is under construction) and the buses...

Traversée  par la route du canal
Canal
Une idée de la ville
Rue de notre hostal, bâtiment vert
0 commentaire

2 Voyages | 176 Étapes
Panama
97e jour (29/06/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux