Les tortues de playa la Flor

Publiée le 22/05/2019
Aujourd'hui on retente de trouver la plage de ponte des tortues et voir des tortues

Nous nous réveillons sous la pluie. C'est devenu une habitude. Chaque soir un orage puis les averses jusqu'au matin. Il en faut plus pour nous décourager d'autant que le ciel se dégage rapidement.Nous descendons prendre notre petit d'en au marché local. Au menu, gallopinto, l'éternel mélange riz haricots qui tient au corp

We wake up in the rain. It's become a habit. Every night a thunderstorm and showers until the morning. It takes more to discourage us as the sky quickly emergesWe go down to take our little to the local market. On the menu, gallopinto, the eternal blend of rice beans that keeps the body

Petit déjeuner au marché local

Puis partons pour les plages au nord de San Juan. Maderas est sans doute la plus connue. Elle est fréquentée par les surfeurs mais on peut aussi aussi s'y baigner. Ce qui n'est pas toujours possible tant les vagues peuvent être puissantes et traitres. Nous faisons le trajet à l'arrière d'un 4x4 en compagnie d'un couple de jeunes américains. Surf sur le toit. La plage est riquiqui et la marée haute. C'est donc fichu pour poser la serviette. Nous l'avons malheureusement compris après avoir posé nos sacs. Nous nous installons donc à la terrasse d'un des snacks et fonçons dans les vagues. Rien de tel qu'une heure de machine à laver au milieu des planches des surfeurs plus ou moins expérimentés.

Then let's go to the beaches North of San Juan. MADERAS is probably the best known. It is frequented by surfers but you can also bathe there. This is not always possible as the waves can be powerful and traitors. We ride the back of a 4x4 with a couple of American kids. Surfing on the roof. The beach is tiny and the high tide. So it's ruined to put down the towel. Unfortunately we understood it afterour bags. We then settle down to the terrace of one of the snacks and melt in the waves. Nothing like an hour of washing machine in the middle of the boards of surfers more or less experienced

Sortie du port de San Juan del Sur
A bord du pick up
Maderas plage, ici on surf
Surf
Surf
Surf
Surf
Surf

Le temps de quelques parties de billard contre les joueurs locaux et nous reprenons la route de San Juan. Cette fois ci direction le sud. La route est goudronnée sur quelques kilomètres puis c'est une piste qui nous permet de longer la si réputée coco grâce. Puis playa de Flor. Deux immenses vigules de sable blanc. Nous arrivons au coucher du soleil. Si coco est fréquentée par les surfeurs, la Flor est déserte et pour cause. Ce sont les militaires qui veillent à la tranquillité du lieu. Ici, des milliers de tortues olivatres viennent pondre de mai à septembre.

The time of some billiards games against the local players and we take the road to San Juan. This time heading south. The road is paved for a few kilometers and it is a track that allows us to follow the so famous Coco thanks. Then Playa de Flor. Two huge white sand comma. We arrive at sunset. If Coco is frequented by surfers, the Flor is deserted and for cause. It is the military who ensure the tranquility of the place. Here, thousands of olivatres turtles come to lay eggs from May to September

Partie de billard
Partie de billard
Playa la flor
Militaires  sur site

Avec la crise de 2018, la surveillance de l'état s'est relâchée et la pression de prédation pour les oeufs est énorme. Prédation humaine bien sure. Une association tente, tant bien que mal, de sauvegarder ce qui peut l'être. Les oeufs ramassés sont mis en sac en attendant l'éclosion, une 40 aine de jours plus tard. Puis les petites tortues sont relâchées. Geste dérisoire lorsque l'on sait qu'une tortue sur mille arrive à l'âge adulte. Mais c'est notre contribution de colibris.

With the 2018 crisis, the surveillance of the State has relaxed and the predation pressure for the eggs is enormous. Human predation of course. An Association tries, as well as badly, to safeguard what can be. The eggs collected are bagged while awaiting hatching, a 40 days later. Then the little turtles are released. A derisory gesture when you know that a turtle in a thousand arrives in adulthood. But it is our contribution of hummingbirds

Le site
Le site
Les oeuf de tortues dans les sacs
Oeufs de torte
Coucher du soleil
Coucher de soleil
Panier de bébés tortues

On nous distribue des saladiers de bébés tortues ainsi que des gants de chirurgien. A nous de faire en sorte que les petites tortues arrivent à l'eau, sans pour autant les jeter dans les vagues, histoire de réveiller leur instant. De la petite centaine de bestioles relâchés, certaines vont naturellement à l'eau mais la majorité reste prostré sur le sable. Nath prend son rôle de maraine très à coeur. Elle encourage, remet dans la bonne direction, ces petites choses si fragiles. Les membres de l'association qui nous accompagnent nous avouent que l'instant du lacher est toujours émouvant. Une vague et les tortues sont balottés en tout sens. Perdant parfois l'avantage des quelques mètres parcourus. Finalement tout le monde part avec la marée et nous laissons les petites bêtes à leur sort. Certaines d'entre elles reviendront peut être dans quelques année pondre sur cette plage si la cupidité de l'homme n'a pas tout ravagée.


We are being handed Salad bowls of baby turtles as well as surgeon's gloves. It is up to us to ensure that the small turtles arrive in the water, without throwing them into the waves, to awaken their moment. Of the small hundred released critters, some naturally go to the water but the majority remains prostrate on the sand. Nath takes his role as a maraine very much to heart. She encourages, in the right direction, those little things that are so fragile. The members of the members of the Association accompanying us confess that the moment of the let go is always moving. A wave and the turtles are swotted in all directions. Sometimes losing the advantage of the few meters traveled. Eventually everyone leaves with the tide and we leave the little beasts to their fate. Some of them may come back in a few years to lay on this beach if the greed of man has not raved everything

Lâcher de bébés tortues
Distribution des bébés
Et on y va
Ma première tortue
Aux Anges
Allez il faut y aller
2 autres encore
Il y en a beaucoup
On y crois
On continue
Et la dernière, la nuit est presque tombée!
Elle est contente
1 commentaire

Veronique

veroniqueloriou

merci de nous avoir fait partager cette expérience de lâcher de tortue! surement un beau moment à vivre!

  • il y a 3 mois
2 Voyages | 178 Étapes
Playa La Flor, Nicaragua
55e jour (18/05/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux