Le monastère de la popa et le quartier touristes de Bocas grande

Publiée le 01/08/2019
Aujourd'hui les autres quartiers touristiques

Ce matin, c'est la visite du point culminant de la ville. Le monastère de Popa. En vérité, pas grand chose à y voir si ce n'est une jolie collection de billets et surtout des cartes du monde avant et après la decouvetre des Amériques. La vue y est imprenable sur tous les quatiers. Au retour nous demandons au taxi de nous amener au marché. Nous adorons les marchés. Ces endroits sont le reflet de la vie populaire d'une ville. Celui de Cartagenq est réputé pour son dédale de travées on l'on peut facilement se perde. Malheureusement, le taxi refuse de nous y déposer. Nous rentrons la mort dans l'âme. Nous apprendrons par ma suite qu'il peut être dangereux de s'y aventurer sans guide.


This morning is a visit to the highest point of the city. Popa Monastery. In truth, not much to see if not a nice collection of tickets and especially maps of the world before and after the discovery of the Americas. The view is stunning on all the quatiers. On the way back we ask the taxi to take us to the market. We love markets. These places are a reflection of the popular life of a city. The one in Cartagenq is famous for its maze of spans you can easily get lost. Unfortunately, the taxi refuses to drop us off. We put death in our souls. We will learn afterwards that it can be dangerous to venture there without a guide.

La popa
La popa
Les sculptures
Cartes
Cartes
Cartes
Cartes
L autel
Maquette

Qu'à cela ne tienne, nous reprenons le bus pour Boca Grande. Le quartier des building. Pas forcement ce qu'on préfère mais on pourra dire qu'on y est allé. Pour info. Metro bus. Carte de voyageur 4000 COP. Une pour deux suffit. Chaque voyage coute 2500COP. A recharger au guichet central prés de la ville close. On descend sur les plages sans doute artificielles au pieds des immeubles. Entre massages, restaurants hors de prix et tente pare soleil, les sollicitations sont multiples. On est habitué. Au bout du bout de la plage, quelques babecues attirent notre regard. Pas de panneaux, pas de rabatteurs. On s'approche. Les pêcheurs font cuire la pêche du jour. Pagre rouge et noir choisis directement dans la glacière. Ca nous plait. La maman et la fille aux cuisines, le neveu au service et l'homme dans le hamac. Normal la peche est finie. On nous sert des assietes de géant. Riz coc, platanes et un poisson entier. Moment de grace où l'on à l'impression d'être chez sa grand mère. Ben, c'est tout ce que tu manges? T'es malade? Ambiance latino antillaise d'une chaleur comme on adore. Nous recommandons chaudement.

Nous terminons la journée par un free tour de la ville. Visites de plus en plus rependues dans les métropoles ou des guides se proposent de vous faire découvrir quelques endroits insolites. Super sortie pas tout à fait free quand même. Une donation est fortement conseillée.


Never mind, we take the bus back to Boca Grande. The building district. Not necessarily what we prefer but we can say that we went. Just for the record. Metro bus. Traveller card 4000 COP. One for two is enough. Each trip costs 2500COP. To recharge at the central counter near the closed city. We descend on the probably artificial beaches at the foot of the buildings. Between massages, overpriced restaurants and sun-spray tents, there are many demands. We're used to it. At the end of the beach, a few babecues catch our eye. No signs, no touts. We're getting closer. Fishermen cook the catch of the day. Red and black page chosen directly from the cooler. We like it. The mother and daughter in the kitchens, the nephew serving and the man in the hammock. Normal fishing is over. We're being served as giant sats. Coc rice, plane trees and a whole fish. A moment of grace when you feel like you're at your grandmother's house. Well, it's to Everything you eat? You're sick? Caribbean Latin atmosphere of a warmth as we love. We highly recommend.


We end the day with a free tour of the city. Visits more and more re-hanged in the metropolises where guides propose to make you discover some unusual places. Great output not quite free anyway. A donation is strongly recommended.

Boca grande
Le coin des pêcheurs
Nos assiettes
Le clan
ils sortent leurs bateaux ici
Il fait  chaud petit rafraîchissement
Une belle monture
Artisanat local
Vue de carthagene soleil couchant
Les arcades des sucreries
Les sucreries
Notre Chambre

Nous vous  conseillons de prendre un hébergement dans le quartier  de gestemani , plutôt animé sans être bruyant. De nombreuses hostals dans chaque  rue. On vous  conseil le Cartagena inn, très bien, ceci dit l hostal est en train  de se refaire une beauté avec en prime un jacuzzi qui sera installé dans la cour, ce devrait  être génial  mais  je crains que le tarif change lui aussi..

2 commentaires

Anna

Annabaty

de quoi manger la-bas à ce que je vois .....et de quoi se faire tailler la barbe !!!!!

  • il y a 3 mois

Valy

Coucou vous 2.. Un grand merci pour la carte :).
Je continue à vous lire.
Des bisous à très bientôt

  • il y a 3 mois
2 Voyages | 232 Étapes
Cartagena, Province de Carthagène des Indes, Bolívar, Colombie
121e jour (23/07/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 25/03/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux